Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Marche des Bébés : des fonds pour la recherche en périnatalité
Marche des Bébés: des fonds pour la recherche en périnatalité
note des lecteurs
date et réactions
19 octobre 2012
Auteur de l'article
Fondation PremUp, 12 articles (Rédacteur)

Fondation PremUp

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
12
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Marche des Bébés : des fonds pour la recherche en périnatalité

Marche des Bébés: des fonds pour la recherche en périnatalité

Plus de 500 personnes ont participé, le dimanche 14 octobre dans le parc des Buttes Chaumont, à la Marche des Bébés, évènement caritatif en France, destiné à financer les recherche en périnatalité de la fondation PremUp.

 

Depuis la création de la Marche des Bébés en 2011, un concept importé des Etats-Unis, près de 800 000 euros ont été collectés pour financer la recherche en périnatalité. Cette collecte de dons s’est appuyée sur une stratégie digitale. La démarche : la création de « pages » par des collecteurs qui mobilisent personnellement leur entourage afin d’avoir le plus grand nombre de donateurs. Chaque page ainsi créée va – à partir de 150 euros collectés – pouvoir concourir à cette grande marche. Une communication ainsi démultipliée par ses ambassadeurs, véritables acteurs de la collecte.

 
Ces 364.000 euros vont permettre à la Fondation de coopération scientifique PremUp d’accélérer ses recherches pour protéger la grossesse et mieux prévenir et prendre en charge les bébés atteints de Retard de Croissance Intra-Utérin (RCIU).
 
Mal défini, mal dépisté, le RCIU est la première cause de mortalité périnatale en France et est source de lourdes complications postnatales, liées à une croissance insuffisante du fœtus (dont des handicaps neurologiques - intellectuels et moteurs - pulmonaires, métaboliques - à l'origine de diabète, hypertension etc. - qui suivront l'enfant jusque dans sa vie d'adulte). Il concerne plusieurs milliers de bébés chaque année en France : 5% des naissances dans le monde. Associé à la prématurité, il en est un facteur aggravant.
Dans 40% des cas, les causes ne sont pas connues et aucun traitement ne peut être proposé. Ce projet, ambitieux et interdisciplinaire (Recherche clinique et recherche fondamentale – Toutes spécialités concernées) vise à générer dans un premier temps une grande quantité de données permettant à 2-3 ans de proposer des projets de recherche cliniques et pré-cliniques. 
 
Les grandes questions soulevées par ce projet : Comment détecter plus précocement le RCIU en période anténatale ? Quel est l’impact du RCIU (et du rattrapage postnatal) sur le développement d’un organisme pris dans sa globalité ? Pouvons-nous mettre en évidence des mécanismes communs aux différents organes ? Que peuvent nous apporter divers modèles expérimentaux pour mieux comprendre l’impact multi-organes du RCIU ? Quelles sont les conséquences à long terme (y compris en termes d’héritabilité sur la deuxième génération et de survenue de pathologies adultes à programmation anténatale) ?
 
Ce projet de recherche mobilise l’ensemble des compétences scientifiques, médicales et technologiques pour :
 
  • Etudier notamment la vascularisation du placenta, les mécanismes qui lui permettent de nourrir et d’oxygéner lefoetus pour prévenir le RCIU
  • Etudier l’influence de l’environnement maternel sur le développement du foetus et de la santé de l’enfant. 
 
Ce grand projet de recherche a été identifié comme prioritaire, compte-tenu des conséquences humainement et économiquement très lourdes du RCIU. Il mobilise les pôles d'excellence du réseau dans le cadre d'une structure de recherche originale (Une structure légère, sans unité de lieu, génératrice d'un projet inédit, cette structure de coopération "intègre" les compétences et intelligences du réseau - dans le sens de la démultiplication - mais aussi les énergies et financements de parties prenantes diverses).

POST-SCRIPTUM

  • Seule institution française de recherche et de soins dédiée spécifiquement à la naissance et à la période périnatale, la Fondation de coopération scientifique PremUp a pour mission d’accélérer la recherche et le développement dans le domaine du diagnostic et de l’approche thérapeutique des pathologies de la grossesse et de la prématurité.

    La Fondation PremUp regroupe un pôle de soins - constitué de six centres périnatals franciliens de type III - prenant en charge chaque année environ 20.200 naissances (les Maternités et Services de néonatologie du centre hospitalier Cochin Port-Royal, des hôpitaux Robert Debré, Antoine Béclère/Clamart, Armand Trousseau et Bicêtre, et du Centre hospitalier intercommunal de Créteil) - et un pôle interdisciplinaire de 220 chercheurs axé sur les connaissances scientifiques sur la mère et l’enfant. 

    Reconnue d’utilité publique, elle a été créée il y a cinq ans par décret, à l’initiative des Ministères de la Recherche et de la Santé, de l’AP-HP, de l’Inserm et de sept grandes universités franciliennes. 

SOURCES

  • PremUp
    www.premup.org
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Grossesse Bébé