Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les mamans “junk food” font des enfants “junk food”
Les mamans “junk food” font des enfants “junk food”
note des lecteurs
date et réactions
28 avril 2011
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les mamans “junk food” font des enfants “junk food”

Les mamans “junk food” font des enfants “junk food”

Une étude suggère que les femmes enceintes et allaitantes qui se laissent aller à la junk food ou à une alimentation trop riche en matières grasses et en sucre, sont plus susceptibles d’avoir des enfants qui adopteront ensuite le même type d’alimentation.

Le Pr. Muhlhausler et ses collègues ont étudié deux groupes de rats qui pendant la grossesse et l’allaitement ont été nourris soit avec un régime “normal”, soit avec un régime riche en graisses et en sucre. Après sevrage, les petits des deux groupes ont été laissés libres de choisir leur alimentation. Certains cerveaux ont également été analysés pour mesurer les niveaux de dopamine et de leurs récepteurs.

Il apparaît que les petits issus de mères “junk food” présentent des niveaux plus élevés de récepteurs de dopamine après le sevrage. Par ailleurs, ils s’alimentent systématiquement avec de la “junk food”.

Ces résultats soulignent s’il le fallait, l’importance de l’exposition prénatale à une alimentation inappropriée qui entraîne une altération de la réponse du système de récompense postnatale.

Cela devrait permettre d’aider plus efficacement les mères dans le choix de leur alimentation Durant la grossesse ou l’allaitement.

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté