Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le materiel vraiment utile pour bébé
Le materiel vraiment utile pour bébé
note des lecteurs
date et réactions
10 février 2014 | 2 commentaires
Auteur de l'article
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

Emeline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
19
nombre de votes
2

Le materiel vraiment utile pour bébé

Le materiel vraiment utile pour bébé

L’industrie de la puériculture recommande l’achat d’un certain nombre d’objets "indispensables", mais en réalité pas toujours utiles ou vraiment adaptés au bébé. 

Voici quelques pistes pour s’équiper du matériel physiologique et vraiment utile pour le bébé. 

Pour la nuit du nouveau-né jusqu'à 3 mois 

La pédagogie Montessori* recommande un petit couffin, dans lequel le bébé se sentira comme dans un cocon, comme dans le ventre de sa mère. 

Par ailleurs, de nombreuses personnes recommandent le cocoonababy de RedCastle, un petit matelas que l'on peut poser et transporter partout, qui a l'avantage d'être en partie à mémoire de forme, et surtout, de garder la position foetale du bébé. En effet, il semble que les tout jeunes bébés n'apprécient pas d'être posés complètement à plat.

Dès que possible (quand il n'est plus dans son couffin), dans la pédagogie Montessori, le bébé sera installé sur un matelas posé par terre. Il faudra s'assurer que la chambre est sûre et qu'il y a un petit tapis à côté du matelas en cas de chute. L'idée, c'est de favoriser l'autonomie du bébé et ses libres mouvements. 

Aucun besoin, donc, de lit parapluie ou de lit à barreau. 

Pour la manipulation du nouveau-né 

Montessori recommande l'usage d'un topponcino, c'est-à-dire un petit matelas vraiment très fin comme une petite couverture ou une peau de mouton, sur lequel l'enfant restera en permanence, y compris quand on le manipule pour le faire téter. L'avantage du topponcino, c'est qu'il garde l'odeur de l'enfant, ce qui est rassurant pour lui, et que le bébé se sent toujours bien soutenu. Beaucoup de bébés paniquent dès qu'ils ont l'impression que plus rien de les soutient, ce qui se comprend. 

Le topponcino est facile à fabriquer soi-même (voir ICIpar exemple) et l'on peut également en trouver des exemplaires à acheter tout faits sur alittlemarket.fr, par exemple. 

Pour changer le bébé 

Au-delà des impératifs de sécurité, qui voudraient que la table à langer soit bordée de chaque côté pour éviter les chutes, nous avons découvert un petit matelas à langer ergonomique : le sofalange de lilikim. Il a une forme légèrement surélevée vers le haut, ce qui permet au bébé de voir l'adulte qui le change, plutôt que de regarder le plafond. Le matelas à langer est donc plus confortable pour le bébé, et plus agréable pour le bébé et pour l'adulte, qui peuvent communiquer pendant l'opération. 

Pour promener le bébé 

L'idéal est d'éviter la poussette, et d'utiliser au maximum le portage, de préférence en écharpe. De nombreuses vidéos sur Internet expliquent comment installer l'écharpe, et on peut également se faire aider lors d'un atelier avec Je Porte Mon Bébé

Ce qui est moins recommandé :

Montessori proscrit tout ce qui est transat, trotteur, coussin qui permettent au bébé de tenir assis, en un mot, tout ce qui "bloque" le bébé dans ses mouvements. L'idéal, pour son développement moteur et intellectuel, pour sa confiance en lui et la sécurité qu'il acquiert dans ses déplacements, c'est de le laisser au maximum libre de ses mouvements, c'est-à-dire, tant qu'il est trop petit pour marcher, posé sur une couverture ou un tapis d'éveil.

Autre point de vigilance : le cosy, ou coque pour voiture, qui s'adapte aussi sur les poussettes. Les cosys ont l'inconvénient de "plier" le bébé, de comprimer sa cage thoracique, et ainsi, de favoriser les risques d'étouffement s'il restait trop longtemps dedans. Il n'est donc pas recommandé de s'en servir de moyen de portage sur de longues durées. 

* La pédagogie Montessori est une méthode d'éducation dite ouverte, par rapport aux méthodes dites fermées ou traditionnelles, telle que l'enseignement mutuel. Sa pédagogie repose sur l'éducation sensorielle et kinésthésique de l'enfant. Dans la pédagogie Montessori, l'éducation est considérée comme une « aide à la vie »

Emeline
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Camille (IP:xxx.xx3.147.12) le 11 février 2014 a 08H31
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Un bon conseil pour démarrer dans la vie

0 vote
par Marchaux (IP:xxx.xx6.119.243) le 12 février 2014 a 14H49
Marchaux, 94 articles (Rédacteur)

Je trouve que c’est un article très complet et original !.