Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
La Pologne va financer la fécondation in vitro
La Pologne va financer la fécondation in vitro
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
5 avril 2013
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

La Pologne va financer la fécondation in vitro

La Pologne va financer la fécondation in vitro

Le ministre polonais de la santé, Bartosz Arlukowicz, a annoncé récemment que la Pologne remboursera la fécondation in vitro -pourtant stigmatisée par l’Eglise et la droite catholique- à partir du 1er juillet prochain. Ce remboursement s’adressera tout particulièrement aux couples mariés dont la femme a moins de 40 ans.

A Varsovie, il s’agit presque d’une révolution. Comme l’a annoncé le ministre de la Santé, l’Etat polonais financera la fécondation in vitro à compter du 1er juillet prochain, une procédure de remboursement par la Sécurité sociale polonaise devant suivre. Ce programme, qui sera valide pendant trois ans, avait déjà été annoncé par le Premier ministre Donald Tusk en octobre dernier. Il concernera 15 000 couples, et uniquement ceux unis par le mariage et dont la femme a moins de 40 ans. Le coût de la mise en place du projet est estimé, dans sa globalité, à 250 millions de zlotys (soit 60 millions d’euros).
 
Dans ce pays catholique et conservateur, cette annonce n’a bien sûr pas fait l’unanimité. Plusieurs évêques et une partie de la droite -notamment le parti Droit et Justice, PIS, deuxième groupe parlementaire derrière le parti libéral Plateforme Civique, PO, du Premier ministre-, qui comparent la fécondation in vitro à un « avortement raffiné », réclament l’abandon pure et simple du projet, en allant jusqu’à demander une peine de prison pour les médecins qui participeraient au programme. Pour Jan Dziedziczak, porte-parole du PIS, « les embryons déjà existants devraient être protégés par l’Etat et on ne devrait pas en créer de nouveaux de manière artificielle ». La fécondation in vitro, qui échappe encore à tout cadre juridique en Pologne, y est aujourd’hui couramment pratiquée dans des établissements médicaux privés, entièrement au frais des couples.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Femmes & Grossesses
Mots-clés :
FIV Pologne