Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Implants PIP : 2000 femmes privées d’indemnisation
Implants PIP : 2000 femmes privées d'indemnisation
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
27 mars 2013
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Implants PIP : 2000 femmes privées d’indemnisation

Implants PIP : 2000 femmes privées d'indemnisation

La juge d’instruction Annaïck Le Goff, chargée de l’enquête pour blessures involontaires dans le cadre de l’affaire des prothèses PIP, a rendu sa décision : Plusieurs milliers de femmes qui ont fait retirer leurs implants à titre préventif ne pourront prétendre à aucune indemnisation car, selon l’intéressée, « elles n’ont pas été victimes de blessures ». L’information a été rendue publique sur les ondes de RTL en ce 27 mars.

Annaïck Le Goff, la juge d’instruction marseillaise en charge du dossier, a finalement tranché : Les porteuses de prothèses mammaires PIP qui ont opté pour une réopération à titre préventif ne recevront pas d’indemnisation. La nouvelle a été diffusée sur RTL. Entre mars 2010 et octobre 2012, 14 327 femmes ont bénéficié d’un retrait de prothèses PIP, dont 10 042 à titre préventif. L’Agence des produits de santé (ANSM) a comptabilisé un total de 3 290 ruptures chez les intéressées. Et lorsque le scandale a éclaté, le ministre de la Santé d’alors, Xavier Bertrand, s’était déclaré favorable à un retrait des prothèses à titre préventif chez les porteuses.
 
Les avocats des victimes ont fait connaître leur mécontentement, et un appel sera examiné par la Chambre d’instruction. Cinq responsables de la société varoise Poly Implant Prothèse, à l’origine du scandale, seront par ailleurs cités à comparaître lors d’un procès qui tiendra lieu à Marseille, du 17 avril au 14 mai prochain. Pour rappel, le fondateur de cette société, Jean-Claude Mas (poursuivi pour tromperie aggravée), a utilisé un gel non conforme pour la fabrication des prothèses.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté