Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hausse du recours à l’IVG en France
Hausse du recours à l'IVG en France
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 juillet 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Hausse du recours à l’IVG en France

Hausse du recours à l'IVG en France

Selon une étude réalisée à partir des bulletins statistiques, l’interruption volontaire de grossesse est de plus en plus pratiquée.

Selon une étude réalisée à partir des bulletins statistiques d’IVG de 1990 à 2007, remplis par les médecins lors de chaque acte d’IVG, et des données de l’enquête nationale sur le recours à l’interruption volontaire de grossesse (IVG) en France collectées par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation statistique (Drees) auprès de 7 067 femmes en France métropolitaine, l’IVG est de plus en plus pratiquée.
 
Le recours à l’IVG par les femmes est passé de 22,6 % en 1990 à 34,6 % en 2007. Cette hausse est observable notamment chez les femmes âgées de moins de 20 ans dont le taux est passé de 4,7 % en 1997 à 13,1 % en 2007.
 
En effet, la pratique de l’IVG est devenue plus importante dans toutes les catégories de la population mais elle est plus marquée chez les femmes âgées de moins de 30 ans, sans emploi et vivants seules. Ce profil correspond notamment aux étudiantes…
 
À noter que « les femmes qui se présentent pour une seconde interruption volontaire de grossesse ou plus, affirment d’avantage que les autres avoir utilisé une méthode de contraception au moment où elles se sont trouvées enceintes ». Souvent elles déclarent avoir oublié de prendre la pilule.
 
D’après un commentaire de l’analyse, « en France, les logiques de prescription médicale ne s’assouplissent pas véritablement à l’occasion de ce moment particulier que représente l’IVG, les médecins continuent à prescrire une pilule à des femmes ayant eu une IVG alors qu’elles utilisaient cette méthode au moment où elles se sont trouvées enceintes, tandis que l’utilisation du stérilet reste réservée à des femmes âgées et avec enfant ».
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Grossesse Ivg