Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Hausse des IVG en France : à qui la faute ?
Hausse des IVG en France : à qui la faute ?
note des lecteurs
date et réactions
27 mai 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
David Elia, 34 articles (Gynécologue)

David Elia

Gynécologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
34
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Hausse des IVG en France : à qui la faute ?

Hausse des IVG en France : à qui la faute ?

Plus de 200 000 IVG par an ! Mais que se passe-t-il donc en notre Douce France ?

Une confidence : nous sommes le pays le plus « contracepté » du monde, les champions de la pilule, du DIU, anneaux, timbres et autres implants.

Alors, bien sûr, ce serait la « faute à » nos profs de SVT :

- Facile ! Les pauvres, vous rendez-vous compte du challenge et de la pression sur eux ?
Imaginez-vous entourés d’ados boutonneux, rigolards, prêts à hurler de rire à la moindre bévue, à la moindre gêne ressentie à décrire simplement la « chose ».
D’ailleurs ils sont nombreux à boycotter cette formation et ce avec la bénédiction de nombreux parents « bien pensants » !
Alors ce ne seraient pas aussi les media qui ne font pas leur travail d‘information ?

- Ne me parlez pas des media, je les ai doucement en grippe en ce moment, eux qui sont pas intéressés par les trains qui arrivent à l’heure et qui ont besoin que cela saigne pour faire leurs UNES.

Alors … la loi serait trop permissive ?

- Ne dites donc pas de bêtises : avant la loi Weil en 1975 il y en avait déjà autant. En Amérique latine, malgré l'interdiction rigoureuse de l'avortement, le taux est en moyenne quatre fois supérieur à celui de l'Europe occidentale !

Alors j’ai une autre bonne idée : et si c’était la faute à l’industrie pharmaceutique ?
- Ben oui, vous êtes bêtes de ne pas y avoir pensé tout de suite : ils ont sûrement trafiqué les moyens contraceptifs pour gagner plus de sous ?
Bon, vous n’êtes d’accord sur rien. J’sais plus moi... et si c’était parce que les françaises sont plutôt blondes ?!! Mais...les nordiques sont elles encore plus blondes …bon, cela ne doit pas être cela non plus.

Ah justement ! Parlons-en de ces nordiques, les insolentes ! Pensez plutôt : le taux d’IVG aux Pays-Bas est l’un de plus bas du monde. 6 IVG pour 1000 femmes de 15 à 44 ans ! 3 fois moins qu’en France !

Seulement là-bas l'éducation sexuelle et contraceptive est obligatoire et surtout bien faite dans les écoles. Elle est en fait partout et fait partie de la mission de la vie de tous les citoyens. Elle a du succès parce qu'elle prend la forme d'un dialogue ouvert et ne cherche pas à imposer des points de vue moraliste. Les parents initient leurs enfants avec les mots adaptés à chaque âge. Les campagnes publiques et les media contribuent en permanence à cette information.

Enfin ce sont les médecins de famille qui assument en majorité cette information : point besoin d’aller chercher un Planning Familial…Nous aurions été fièr(e)s de nous voir confier cette mission, nous les gynécologues. Las, comme vous le savez nous sommes en voie de disparition programmée : ce n’est pas demain la veille qu’on s’y mette ! Alors désormais ne vous étonnez plus de notre triste leadership mondial de l’IVG !

Tous les articles du docteur David Elia sur www.docteurdavidelia.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Mots-clés :
Grossesse Avortement Ivg
Commentaires
0 vote
par line c (IP:xxx.xx8.215.86) le 26 septembre 2011 a 20H44
line c (Visiteur)

L’information sur le fonctionnement du corps et de la contraception démarre plus tôt dans l’enfance aux Pays-Bas, et à mon avis ça change tout ! Il y a aussi un gros problème de formation des professionnels de santé en France, même si depuis quelques années ça évolue bien !