Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grossesse, libido et couple
Grossesse, libido et couple
note des lecteurs
date et réactions
1er août 2011
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Grossesse, libido et couple

Grossesse, libido et couple

Durant la grossesse, la sexualité peut s’émousser. Beaucoup de couples s’inquiètent et se condamnent à l’abstinence

La femme enceinte est évidemment suivie par son médecin traitant les premiers mois et ensuite le gynécologue prend le relais en contrôlant périodiquement le bon comportement du col de l’utérus et l’état général de la patiente.

L’abstinence sera de rigueur si le médecin constate que le col de l’utérus perd de son élasticité. Ou pour toute autre pathologie ou signe clinique. Il est important de conserver l’érotisme au sein du couple. La sexualité est quelque chose de très fragile, qui supporte mal d’être mis aux oubliettes pour quelques semaines !

Si la pénétration ou certaines positions vous sont déconseillées par votre médecin, rien ne vous interdit (sauf exceptions) de vous ‘livrer’ à la découverte de l’autre par des caresses manuelles et/ou buccales.

• Certaines femmes ont une libido ‘débordante’ durant leur grossesse.

• D’autres femmes se sentent tiraillées entre : être une future mère, être l’enfant de leur propre mère et être la femme de leur mari. Donc c’est de cesser d’être une enfant soi-même !

• Il peut arriver également que la femme se désintéresse de la sexualité lors des premiers mois car elle est totalement investie par des modifications corporelles, nausées, vomissements, fatigue générale, irritabilité…

• D’autres femmes peuvent inconsciemment se désintéresser de la sexualité et de l'érotisme et ne plus ressentir de désir lorsqu’elles ont eu leur premier ou dernier enfant. La grossesse induit chez la femme des modifications physiques et psychologiques.

L’épanouissement sexuel ne fait courir aucun danger à la future mère et à l’enfant qu’elle porte (sauf avis contraire du corps médical !).Alors ne vous en privez pas !

La femme enceinte se sent souvent désirable, sexy. D'autres femmes se perçoivent indésirables et en oublient leur vie sexuelle et érotique !.

Une nouvelle érotisation est à découvrir en couple. Durant les échanges sexuels une complicité entre amant se développe. Privilégiez ces moments de vous ‘retrouver’, vivez, ressentez l’activité érotique dans la détente le partage et le jeu.

Ne laissez pas la place à la frustration au sein de votre couple. Frustration qui peut créer de véritables conflits si l'énergie sexuelle est trop importante. Ayez recours aux caresses, à la masturbation en attendant que le désir sexuel soit à nouveau présent de parts et d’autres. Le couple peut également s’offrir de la tendresse, des massages sans toutefois pratiquer la pénétration.

Ces rapprochements physiques et/ou émotionnels favorisent une ‘activité’ sexuelle complète et plus épanouie quand la femme s’y sent prête physiquement et émotionnellement.

La sexualité n’est plus uniquement faite pour donner la vie. Le désir de grossesse et le souhait de donner la vie ne doivent pas s’amalgamer. La femme peut ressentir à un moment ou un autre de sa vie l’envie de materner, tout en ayant peur de la grossesse, crainte de voir des modifications corporelles apparaîtrent. Prise de poids, altération de la peau, apparition des vergetures etc... Derrière ces craintes se cachent la peur de ne plus être séduisante, attirante, de ne plus être conforme à l’image de femme charmante et sensuelle.

Pour certaines d’entre elles, la grossesse est au contraire un épanouissement. C’est le plaisir de sentir en elle un être se développer et de donner la vie et ainsi de changer statut, d’exister en tant que femmes accomplies.

Je vous souhaite une belle soirée.

http://eclosion83136.canalblog.com

Jean-Philippe.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté