Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grossesse : Les aliments à ne pas oublier pour le bébé
Grossesse : Les aliments à ne pas oublier pour le bébé
note des lecteurs
date et réactions
11 juin 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Florian Saffer, 57 articles (Diététicien Nutritionniste)

Florian Saffer

Diététicien Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
57
nombre de commentaires
15
nombre de votes
2

Grossesse : Les aliments à ne pas oublier pour le bébé

Grossesse : Les aliments à ne pas oublier pour le bébé

Les Prix Nobel ne doivent, certes, pas leur génie à la cuisine de leur mère car l’intelligence innée d’un individu ne peut pas être améliorée, même avec l’alimentation la plus appropriée. En revanche, la carence de certaines substances nutritives peut, suivant les circonstances, déboucher sur l’affectation à long terme de ses capacités.

Les aliments à ne pas oublier pendant la grossesse pour l'enfantLes capacités visuelles et cognitives dépendent avant tout des acides gras poly-insaturés, par exemple l’acide gras omega-3 DHA. Quelque 60% de l’ensemble des acides gras de la rétine et 40% des acides gras poly-insaturés du cerveau dépendent du DHA.

Si la femme enceinte prépare ses repas avec de l’huile de colza et si, deux ou trois fois par semaine, elle mange du poisson de mer (gras) comme du hareng ou du saumon, l’enfant à naître est convenablement pourvu en DHA. -  voir le billet comment consommer assez d’oméga 3 - Après la naissance, tant le lait maternel que presque toutes les poudres de lait destinées aux nourrissons en contiennent.
 
Le manque de fer peut aussi provoquer des troubles du développement psychomoteur du nourrisson. Voilà pourquoi une femme enceinte devrait régulièrement contrôler qu’elle est suffisamment pourvue en fer.

L’iode est également très important pour la maturation du cerveau. C’est pourquoi les futures mères devraient assaisonner leurs mets avec du sel iodé et manger régulièrement du poisson de mer.

Enfin, un bon apport en vitamine B9 (folate ou acide folique) est primordial pendant les 6 premiers mois de la grossesse. Cette vitamine est très présente dans les légumes mais aussi dans la levure de bière. La consommation d’une cuillère à soupe de levure de bière par jour est une excellente façon d’apporter cette vitamine.
"L'idéal diététique n'existe pas : manger équilibré c'est finalement manger avec une succession de déséquilibres"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Aliments Grossesse Bébé
Commentaires
1 vote
par Frederique pour LeCoinBio (IP:xxx.xx0.174.12) le 12 juin 2009 a 09H39
Frederique pour LeCoinBio (Visiteur)

Vous avez entièrement raison ! Les oméga-3 sont extrêmement importants pour le bon fonctionnement de notre corps et de notre tête. Beaucoup de dépressions, et notamment le fameux baby-blues, peuvent être expliqués par une carence en oméga-3 dans notre alimentation.

Cependant, il faut mentionner que les femmes enceintes, les jeunes enfants et aussi tous les autres, doivent privilégier les poissons qui sont dans en bas de la chaîne alimentaire comme les sardines, les maquereaux, les harengs, qui contiennent nettement moins de mercure et de métaux lourds que les poissons en haut de la chaîne comme le saumon et le thon. En plus, ces petits poissons ne sont pas en voie de disparition !

Les métaux lourds sont des perturbateur du système nerveux et endocrinien. La source végétale qui contient le plus d’oméga-3 n’est pas l’huile de colza mais l’huile de lin. Les graines de lin en contiennent aussi beaucoup mais il est nécessaire de les broyer afin que les oméga-3 puissent être absorbés par l’organisme.