Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grossesse au soleil : moins de scléroses en plaque !
Grossesse au soleil : moins de scléroses en plaque !
note des lecteurs
date et réactions
8 novembre 2010
Auteur de l'article
R. Bartet, 52 articles (Journaliste )

R. Bartet

Journaliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
52
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Grossesse au soleil : moins de scléroses en plaque !

Grossesse au soleil : moins de scléroses en plaque !

Voilà une bonne nouvelle qui réjouira plus d’une femme enceinte ! L’exposition au soleil en début de grossesse réduirait le risque de sclérose en plaque chez l’enfant. Une étude australienne le confirme. Cette maladie neurologique est en effet associée à la vitamine D que l’on retrouve dans l’ensoleillement. Prudence toutefois, point d’excès  !

Qui a dit que le soleil était dangereux pour les femmes enceintes ? Au contraire ! Si l’on en croit cette nouvelle étude australienne rapportée par le British Medical Journal, les femmes enceintes auraient tout intérêt à s’exposer au soleil durant les premiers mois de leur grossesse. En Australie, une équipe de chercheurs a en effet étudié une population de 2,5 millions de personnes en prenant en compte pour chacune d’entre elle sa région d’origine et son mois de naissance. Les scientifiques ont pu établir que les enfants conçus en été présentaient 30 % de risques en moins de développer enfant une sclérose en plaque que ceux conçus en hiver.

Les bénéfices de la vitamine D présente lors de l’ensoleillement, indispensable pour fixer le calcium sur les os, expliqueraient en partie ce résultat. Un déficit en vitamine D est également associé depuis longtemps à un risque accru de sclérose en plaque. La maladie est d’ailleurs plus fréquente dans les pays éloignés de l’Equateur.
Toutefois, enceinte, la vigilance au soleil reste de mise. Pensez à une protection maximale sur le corps et surtout sur le visage pour éviter le fameux masque de grossesse. Ne restez pas non plus au soleil lors des heures les plus chaudes. Gare en effet aux problèmes circulatoires (varices et autres).

Source : Le Quotidien du Médecin du 18 mai 2010

 

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté