Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
France : hausse de 4,7% du nombre d’avortements
France : hausse de 4,7% du nombre d'avortements
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 juillet 2014 | 1 commentaires
Auteur de l'article
AntoineM, 42 articles (Rédacteur)

AntoineM

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
0
nombre de votes
5

France : hausse de 4,7% du nombre d’avortements

France : hausse de 4,7% du nombre d'avortements
Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont restés stables pendant près de 10ans. Cependant, une hausse de 4,7% a été constatée en 2013 dans les centres hospitaliers, par rapport à l’année 2012.
En 2013, 8 317 IVG de plus ont été réalisées, c’est ce qu’a révélé la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) du Ministère des Affaires sociales et de la Santé le vendredi 27 juin dernier à travers son rapport annuel sur les IVG. Selon la Drees, une hausse du nombre d’avortements en 2013 a également été constatée hors hôpitaux, c’est-à-dire pratiquée dans les centres de planification familiale. Néanmoins ces pratiques ne constituent que 15 % des IVG réalisées en France. Cette augmentation des l’IVG serait en partie expliquée par la prise en charge totale des avortements par l’Assurance-maladie, en vigueur depuis le 31 mars 2013. De plus, les établissements hospitaliers pratiquant les IVG ont vu leur rémunération revalorisée.
Prise en charge à 100%
Cette hausse des interruptions volontaires de grossesse en 2013 marque également la fin de la stabilité des données sur l’IVG, jugée relativement stable depuis une dizaine d’années. La Drees publie dans son rapport qu’en 2012 près de 219 200 IVG ont été pratiquées enFrance, dans les établissements hospitaliers et hors établissements hospitaliers, contre 221 000 en 2011. Le rapport révèle également que les femmes âgées de 20 à 24 ans sont celles qui avortent le plus. Par contre, les femmes de moins de 20 ans ont moins recours à l’IVG qu’auparavant. Par ailleurs, les femmes utilisent davantage la contraception d’urgence. A cet effet, 1,2 million de pilules du lendemain et du surlendemain sont commercialisées chaque année.
A noter qu’en Métropole, 57% des avortements ont été pratiqués par médicaments et 15% pratiqués dans des hôpitaux.

 

Le nombre d’interruptions volontaires de grossesse (IVG) sont restés stables pendant près de 10ans. Cependant, une hausse de 4,7% a été constatée en 2013 dans les centres hospitaliers, par rapport ... Read Mode

Antoine
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Grossesse Avortement
Commentaires
1 vote
par philippe45 (IP:xxx.xx2.80.184) le 5 juillet 2014 a 11H36
philippe45 (Visiteur)

cette hausse a aussi pour origine la banalisation de l’IVG , Il n’est pas rare de voir des femmes recourrir plus de 5 fois à l’ivg. Sur le site www.ivg.net il y a de nombreux témoignages dans ce sens...