Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Comment muscler son périnée
Comment muscler son périnée
note des lecteurs
date et réactions
14 septembre 2012
Auteur de l'article
Jean-Philippe Jason, 42 articles (Sophrologue)

Jean-Philippe Jason

Sophrologue
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
6
nombre de votes
4

Comment muscler son périnée

Comment muscler son périnée

Pour atteindre et augmenter son plaisir et celui de son partenaire, il faut apprendre à ‘contrôler’ les muscles de la sphère génitale ; plus particulièrement ceux du plancher pelvien. Chez l’homme, la capacité de ‘contrôler’ les muscles du plancher pelvien, et sa respiration permet d’augmenter sa puissance sexuelle, tout en gérant son excitation et son éjaculation selon son désir.

Avoir un périnée bien musclé est utile tout au long de sa vie. Le périnée est une zone régulièrement sollicitée sans même que l’on s’en rendre compte. Pendant une marche, durant un effort, lors d’un port de charge… Au moment de la grossesse, l’utérus supporte de trente à quarante fois son poids habituel et il est important que cette région du corps soit bien musclée pour pouvoir soutenir cette pression, ceci afin d’éviter des incontinences urinaires, d’augmenter les capacités orgastiques et retrouver sa tonicité. Il est donc essentiel de consulter un kinésithérapeute ou une sage-femme pour pratiquer une rééducation périnéale. Un périnée musclé va amener à l’extase et va considérablement exciter son partenaire. Plus tonique cela éveillera des sensations de contact extrême, en contractant et décontractant les muscles de la sphère génitale et plus particulièrement de majorer de la fantaisie durant le rapport.

Muscler son périnée permet mesdames, d’atteindre plus facilement l’orgasme. Une excellente raison pour ne pas sans priver ! Les boules de geisha sont utiles pour les femmes désireuses d’améliorer le plaisir sexuel. Constituées de deux boules en métal ou bien en silicones, parfois lisses ou bien pourvus de picots, elles sont reliées par une cordelette. Elles contiennent des billes qui bougent suivant les mouvements corporels. Leurs oscillations entraînent des contractions volontaires et/ou involontaires des muscles du vagin ; contrainte à contracter plus encore les muscles pour les conserver en place. Prêtez-vous à cette technique, vous améliorerez votre tonicité vaginale en jouant avec vos boules en leur faisant effectuer des mouvements de bas en haut.

http://eclosion83136.canalblog.com

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté