Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
« Born To Be Alive » : L’expérience 3D pour mieux se préparer à l’accouchement
« Born To Be Alive » : L'expérience 3D pour mieux se préparer à l'accouchement
note des lecteurs
date et réactions
1er février 2013
Auteur de l'article
Université Paris Descartes, 10 articles (Université - Centre de recherche)

Université Paris Descartes

Université - Centre de recherche
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
10
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

« Born To Be Alive » : L’expérience 3D pour mieux se préparer à l’accouchement

« Born To Be Alive » : L'expérience 3D pour mieux se préparer à l'accouchement

Ou comment familiariser les futurs parents au déroulement de la naissance grâce à la simulation 3D.

L’Université Paris Descartes et Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company », annoncent le lancement d’une expérience 3D réaliste baptisée « BornToBeAlive », développée en partenariat avec iLumens, laboratoire universitaire médical d’enseignement basé sur les technologies numériques et de simulation de l’université Paris Descartes. Sur le site www.borntobealive.fr , les professionnels de santé et le grand public peuvent accéder en ligne à une expérience 3D destinée à familiariser les futurs parents au déroulement de la naissance. Ils sont ensuite invités à se connecter à une plateforme communautaire dédiée afin de partager, discuter et dialoguer sur cet événement qui génère toujours beaucoup d’interrogations pour les futurs parents.

Dans cette expérience 3D en temps réel, très réaliste, scénarisé et validé par des professionnels de santé et leurs sociétés savantes, les futurs parents seront plongés dans un monde virtuel et interactif afin d’apprendre les bons réflexes à adopter le jour J. Appelée à réaliser en virtuel les gestes demandés lors de l’accouchement, la future mère bénéficie à chaque étape d’animations explicatives et interactives pour enrichir sa connaissance et réduire ses inquiétudes.

Chaque année, plus de 800 000 accouchements sont enregistrés en France. Cet heureux événement génère encore beaucoup de questions et de stress auprès des futures mamans. Comment faire lors des premières contractions ? Que va-t-il m’arriver ? Pourquoi tant de machines pour me surveiller au cours d’un évènement normalement physiologique ? Comment vont-ils gérer ma douleur ? Qu’est-ce que la péridurale ? Que se passe-t-il dans mon ventre quand l’utérus se contracte ? … Pour répondre à ces questions, au delà de l’expérience 3D, une plateforme communautaire permet aux médecins et aux sages femmes du projet de dialoguer et d’apporter des réponses aux internautes.

Scénarisé et validé par iLumens, laboratoire de l’université Paris Descartes, ce projet est sponsorisé par le groupe GE Healthcare, les laboratoires Ferring, l’entreprise Teleflex et la Fondation Paris Descartes. Dévoilé au Congrès du Collège National Des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) qui en a assuré le support scientifique avec la Société de Médecine Périnatale (SFMP), BornToBeAlive a aussi reçu le soutien de la fondation PremUp.

BornToBeAlive fait partie d’une série d’expériences médicales baptisée MEDUSIMS™. Cette simulation arrive un an après l’expérience 3D Staying Alive (www.stayingalive.fr ) dédié à la sensibilisation et la formation aux gestes qui sauvent, un formidable succès sur internet, et iPad depuis le 1er novembre 2012. Elle sera enrichie dans un deuxième temps d’une version anglaise, et d’une version iPad en 2013. Enfin, elle sera évaluée par des travaux de recherche, et servira de support à des réalisations réservées exclusivement aux professionnels. Elle pourra notamment permettre d’expliquer des complications de l’accouchement comme l’hémorragie ou les dystocies (difficultés lors de l’accouchement) et de contribuer à la formation et à l’évaluation d’un plus grand nombre de professionnels, en France comme à l’étranger.

« Ces expériences réelles en 3D constituent un outil extraordinaire amené à se développer très vite pour la sensibilisation, la formation et l’évaluation dans le domaine de la santé, pour le professionnel comme pour le grand public  », déclare Alexandre Mignon, Professeur d’Anesthésie-Réanimation, Directeur du laboratoire iLumens de l’Université Paris Descartes. « Nul doute que cette solution innovante va permettre la diffusion d’informations validées par les experts au plus grand nombre, et ainsi permettre d’augmenter la connaissance et une meilleure compréhension de certaines prises en charge en médecine ».

« Grâce à la simulation 3D, vous pouvez voir ce qui ne pouvait l’être, et vivre une expérience immersive et interactive », ajoute Frédéric Vacher, Directeur Stratégie Marketing, Dassault Systèmes. « La personne est mise en situation dans un contexte donné, elle peut répéter les gestes, elle sera ainsi mieux préparée devant la situation réelle. »

Alice Tschudy & Pierre-Yves Clausse Service presse Université Paris Descartes

POST-SCRIPTUM

  • À propos de l’Université Paris Descartes

    Avec ses 9 Unités de Formation et de Recherche (UFR) et son IUT, l’Université Paris Descartes couvre l’ensemble des connaissances en sciences de l’homme et de la santé. Seule université francilienne réunissant médecine, pharmacie et dentaire, son pôle santé est reconnu en Europe et dans le monde entier pour la qualité de ses formations et l’excellence de sa recherche.

    À propos de Dassault Systèmes

    Dassault Systèmes, « The 3DEXPERIENCE Company  », offre aux entreprises et aux particuliers les univers virtuels nécessaires à la conception d’innovations durables. Ses solutions leaders sur le marché transforment pour ses clients, la conception, la fabrication et la maintenance de leurs produits. Les solutions collaboratives de Dassault Systèmes permettent de promouvoir l’innovation sociale et offrent de nouvelles possibilités d’améliorer le monde réel grâce aux univers virtuels. Avec des ventes dans 140 pays, le Groupe apporte de la valeur à plus de 150 000 entreprises de toutes tailles dans toutes les industries. Pour plus d’informations : www.3ds.com.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Femmes & Grossesses
Mots-clés :
Accouchement