Accueil du site
> Dossiers > Le Bisphénol A (BPA)
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Bisphénol A : nouvelle confirmation de risques
Bisphénol A : nouvelle confirmation de risques
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
9 avril 2013
Auteur de l'article
Léa Belleval, 97 articles (Rédacteur)

Léa Belleval

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
97
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Bisphénol A : nouvelle confirmation de risques

Bisphénol A : nouvelle confirmation de risques

Un rapport de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (ANSES), rendu public en ce 9 avril, a confirmé les risques du bisphénol A pour les femmes enceintes et leurs futurs bébés.

Le bisphénol A donne lieu à une nouvelle alerte. Comme l’a dévoilé Europe 1, un rapport de l’ANSES insiste sur les dangers de ce perturbateur endocrinien pour les femmes enceintes, et surtout pour leurs bébés. Pour arriver à cette conclusion, près de 200 experts de l’agence sanitaire ont été mobilisés pendant près de trois ans. Verdict : Ce plastifiant ubiquitaire que l’on retrouve partout depuis un demi siècle -dans nos conserves, sur nos tickets de caisse et même parfois dans les sex-toys- peut engendrer des risques accrus dans l’enfance ou à l’âge adulte. Il serait notamment question de cancer du sein, diabète, obésité ou encore baisse de la fertilité.
 
Le bisphénol A, qui est déjà interdit dans les produits pour les enfants de moins de trois ans (et notamment dans les biberons), aurait une nocivité confirmée lorsqu’il entre en contact avec l’alimentation. Dans l’attente d’une interdiction totale du bisphénol A dans les emballages alimentaires, les experts recommandent, surtout aux personnes les plus vulnérables, de privilégier les aliments ou les boissons conservés dans des bricks en carton ou des bocaux.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Femmes & Grossesses