Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Beth Whaanga : une survivante du cancer dévoile ses cicatrices sur Facebook
Beth Whaanga : une survivante du cancer dévoile ses cicatrices sur Facebook
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
18 février 2014
Auteur de l'article
Emeline, 22 articles (Rédacteur)

Emeline

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
22
nombre de commentaires
19
nombre de votes
2

Beth Whaanga : une survivante du cancer dévoile ses cicatrices sur Facebook

Beth Whaanga : une survivante du cancer dévoile ses cicatrices sur Facebook

 "Mes cicatrices montrent que je suis vivante" . Âgée de 32 ans, cette australienne s’est battue pendant un an contre un cancer du sein. Elle dévoile sur Facebook les séquelles de la maladie sur son corps.

Mère de 4 enfants, infirmière, Beth Whaanga a subi, pour combattre un cancer du sein, outre la chimiothérapie, une double mastectomie (enlèvement chirurgical des seins), une reconstruction mammaire, et une hystérectomie (ablation totale ou partielle de l'utérus).

Tous ces traitements ont laissé des traces sur son corps. Elle a voulu les révéler, et a posté sur Facebookune photo de son corps nu et marqué, contrastant avec une photo d'elle en petite robe rouge, ne laissant rien paraître.

Cette photo peut choquer. Cependant, le but de Beth Whaanga n'est pas de provoquer mais de montrer l'importance d'être vigilante, et d'être suivie, pour dépister à temps le cancer du sein. Elle souhaite ainsi sensibiliser et faire de la prévention.

Elle souhaite aussi, comme d'autres femmes, montrer que le corps de la femme n'est pas, et n'a pas à être, "parfait". Qu'il est le reflet de nos vies, maladies, grossesses, soucis psychologiques, données génétiques qui nous ont faites plus ou moins grandes, plus ou moins corpulentes.

"Mes cicatrices ne sont pas laides", dit-elle, "elles prouvent que je suis en vie".

Il me semble que cette initiative est également importante pour sensibiliser le public qui n'aurait pas été confronté au cancer dans son entourage aux effets de la maladie sur l'aspect physique. De sensibiliser à la difficulté, pour les personnes malades, d'accepter les regards inquiets, troublés, parfois dégoûtés ou méprisants que l'on porte sur eux. Un aspect psychologique difficile du cancer. 

JPEG - 44.6 ko
Beth Whaanga
Emeline
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Cancer du sein Cancer