Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Avoir des enfants ou non ?
Avoir des enfants ou non ?
note des lecteurs
date et réactions
10 janvier 2011
Auteur de l'article
Stéphanie, 9 articles (Rédacteur)

Stéphanie

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
9
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Avoir des enfants ou non ?

Avoir des enfants ou non ?

Bonne question, pour certains c’est obligatoire et pour d’autre pas du tout. C’est en général, mieux accepté si c’est un homme qui n’en désire pas alors que si c’est une femme, elle se fait descendre du regard et de phrases assassines. A se demander s’il y a eu une réelle révolution de la condition féminine...L’ironie de l’histoire est que le jour où on dit aux femmes : Faîtes comme bon vous semble, vous avez acquis une liberté de choix, la société lui rappelle qu’elle n’est avant tout qu’une femme et qu’elle doit passer par là pour se sentir femme.

Ce qui indigne Elisabeth Badinter. Je soutiens les femmes qui ont fait ce choix dans leur vie de faire face à la société et de dire non je n'en veux pas. Personnellement j'adore les enfants, mais je peux très bien comprendre que des femmes ne ressentent pas ce besoin de materner. Je comprends aussi que des hommes ressentent ce besoin.

 

bien être (5)

 

Dès petits, on peut remarquer chez les filles celles qui aiment materner leur poupons et celles qui ne s'y intéressent pas du tout. Eux ne se jugent pas, en tous cas là-dessus. En grandissant c'est pareil, certains ressentent le besoin, d'autres moins.

J'ai discuté avec une amie qui vient d'accoucher le mois dernier et qui vit assez mal le fait que les gens soient si "euphoriques", si "heureux" pour elle de cette naissance, et part du principe que c'est elle qui a accouché et que même si elle est très heureuse, elle, sa priorité est de s'occuper de son enfant, c'est source d'angoisse ; et elle a "juste" accouché donc elle ne voit pas ce qu'il y a d'extra-ordinaire pour les autres. Comme si la société lui volait son bonheur à elle et à son compagnon. Difficile à expliquer. Peut-être que les gens enjolivent énormément une naissance, voient ça comme dans les séries américaines ou les films, je ne sais pas.

Plus le temps passe, plus les gens autour de moi parlent d'enfants, de désire d'enfants...etc. Plus ils me mettent la pression inconsciemment ou tentent de me rendre dépressive, je ne sais pas. Les gens ne comprennent pas que c'est mon quotidien les enfants et que depuis que j'ai 21 ans, je suis consciente des répercussions et des changements dans une vie que cela peut induire ; donc je ne ressent pas le besoin d'en avoir. Et même si je travaillais dans autre chose, je n'en voudrais pas. Pas tout de suite et ce n'est pas une obligation. On me sort le truc bidon du "t'es encore jeune", "ton horloge biologique ne s'est pas mise en marche", (alors pourquoi certaines n'ont que ça comme fixation depuis l'âge de 15 ans ?), "tu n'es pas amoureuse de qqn"....etc. Rien à voir. Je crois que ça déstabilise les gens si on ne veut pas reproduire la vie qu'ils ont eu. C'est compliqué. Pour les gens c'est trop compliqué ou bizarre.

Une autre amie a apparemment voulu avoir un enfant avec son petit ami, a arrêté la pillule et s'est étonnée que son petit ami ne veuille plus la toucher depuis. Puis leur histoire a pris fin. Lui a-t-elle simplement posé la question s'il était d'accord ? Visiblement non.

Une autre qui en voulait un absolumment et voulait lui faire le coup d'oubli de pillule et lui faire " à l'envers", lui faire croire que c'était qu'un oubli. Ils ont 20 ans d'écart et ne voulait pas tarder. Je lui ai déconseillé de faire ça car après toute confiance est rompu, il n'est pas idiot et aurait compris qu'elle lui avait menti, il l'aurait obligé à avorter, comme il l'avait déjà fait, ou il l'aurait quitté. Alors elle ne l'a pas fait. Une autre qui en veut absolumment un, je ne suis même pas sûre que son petit ami est au courant...

 

Pour moi, chaque chose en son temps, être déjà bien avec qqn est pas si évident, tant que ce n'est pas le cas la question ne se pose pas. Mais visiblement, pour la plupart des femmes elle s'est posé avant même de rencontrer qqn, plus qu'à trouver le géniteur et après peut importe si ça marche ou pas. Leur but est de se faire "engrosser" (lol je sais que ça va en choquer plus d'un mais c'est l'idée) et après peut importe, elles ont eu ce qu'elles voulaient. Pour elles c'est une fin en soit et souvent une fois que le bébé n'en est plus un, tout de suite c'est beaucoup moins plaisant...

 

Gardez à l'esprit que ce n'est pas obligatoire d'avoir, le tout c'est d'être en osmose avec soi-même et chacun est libre de faire comme il le souhaite. Le tout est d'être bien dans sa vie !

Retrouvez tous les articles de Stéphanie sur bien-etre-attitude.over-blog.net
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Femmes Enfants