Accueil du site
> Femmes & Grossesses > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
200 euros pour une FIV
200 euros pour une FIV
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
15 juillet 2013
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

200 euros pour une FIV

200 euros pour une FIV

Des chercheurs de l’Institut des technologies de la fertilité à Genk (Belgique) ont mis au point une nouvelle technique qui permettrait de réduire considérablement le coût de certaines fécondations in vitro (FIV), à quelque 200 euros.

En effet, cette technique coûte en France entre 3100 et 4100 euros. De plus, les couples ont droit à une prise en charge par l'assurance maladie pour quatre tentatives.

Cette nouvelle méthode consiste à remplacer l’incubateur, qui coûte très cher, par un dispositif très simple composé de deux tubes de verre communicants entre eux. Le premier accueille un mélange d'acide citrique et de bicarbonate de soude, deux ingrédients peu coûteux, dont la réaction chimique produit une certaine quantité de dioxyde de carbone (CO2). A l’issu, ce gaz se répand dans l'autre tube où sont introduits les ovocytes fécondés pour qu'ils poursuivent leur développement.

Selon les scientifiques, les résultats sont très prometteurs, sur 23 embryons implantés entre février et décembre 2012, 7 ont débouché sur une grossesse, soit un taux de succès de 30%. « Ce taux est proche d'une FIV réalisée dans des conditions classiques », selon les chercheurs.

Toutefois, cette technique est inadaptée pour les couples nécessitant une technique particulière dite ICSI, qui nécessite d'injecter manuellement le spermatozoïde dans l'ovocyte.

Pour ces scientifiques, cette innovation trouvera preneur dans les pays en développement qui souhaitent désormais confirmer l'expérience en la reproduisant dans les conditions du réel. Pour ce faire, un modèle de laboratoire low-cost est étudié sous forme de modules standardisés pouvant être facilement transportés en conteneurs. Ainsi, son coût serait proche de 300 000 euros, contre 1,5 à 3 millions d'euros pour les laboratoires aux standards des pays industrialisés.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
FIV