Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Vertus du yoga pour la femme enceinte
Vertus du yoga pour la femme enceinte
note des lecteurs
date et réactions
11 juillet 2008
Auteur de l'article
Bambin Nature, 43 articles (Site internet)

Bambin Nature

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
43
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Vertus du yoga pour la femme enceinte

Vertus du yoga pour la femme enceinte

La grossesse est une période au cours de laquelle vous connaîtrez de grands chamboulements, tant physiques que psychologiques. Le yoga est une méthode naturelle permettant de mieux gérer ces bouleversements mais aussi de vous préparer à l’accouchement.

Origines

Le yoga est une pratique ancestrale originaire de l’Inde. La découverte de sceaux en pierre représentant des silhouettes en posture yogique permet de faire remonter sa pratique à près de trois millénaires avant J.-C. Les plus anciens textes de référence sont datés d’environ 500 ans avant J.-C. Il faudra pourtant attendre le début du XXème siècle pour assister à l’introduction du yoga en Occident puis, vers 1950, à la structuration de la pratique avec l’émergence d’associations et de fédérations à travers le monde.

Harmonie, unité du corps et de l’esprit

Le terme “yoga” signifie en sanskrit [1] “joindre”, “réunir” ou “relier” ; il symbolise l’union, l’unité du corps et de l’esprit. En effet, si le yoga fut d’abord une forme de philosophie servant à développer une méditation profonde, il est aujourd’hui une méthode qui vise à l’épanouissement de l’individu tant au niveau physique, psychologique que spirituel et permet d’accéder à un plus grand bien-être en harmonisant ces différents niveaux. Pour autant, cette pratique, née de l’Hindouisme, n’est pas nécessairement liée à un culte ou une religion ; croyants et non-croyants peuvent pratiquer le yoga sans crainte de se voir imposer des principes en désaccord avec leurs convictions.

Le yoga présente plusieurs dimensions que l’on peut caractériser par 4 voies principales :

  • Karna Yoga ou Yoga du service et de l’action qui incite à agir de manière désintéressée ;
  • Bhakti Yoga ou Yoga de la dévotion et de l’adoration dont la pratique consiste principalement à réciter et chanter des louanges ;
  • Jnana Yoga ou Yoga de la connaissance et de la sagesse qui pousse à se servir de son mental pour découvrir sa propre nature ;

Raja Yoga ou “Voie royale”, méthode complète, science du contrôle physique et mental dont le Hatha Yoga est l’une des premières étapes.

Intérêts du Hatha Yoga

La pratique du yoga s’appuie sur un ensemble de techniques :

  • près d’un millier de postures ou asanas,
  • des exercices respiratoires basés sur le contrôle du souffle ou prayanama,
  • des temps de relaxation.

Les asanas, qui exigent des mouvements d’étirement, de flexion et de torsion, mobilisent les muscles et les articulations, favorisent la flexibilité de la colonne vertébrale et agissent sur les organes et les glandes. L’attention portée à la respiration, le respect d’une inspiration et d’une expiration complètes permettent de faire travailler l’ensemble des poumons, favorisant l’élimination des toxines et dynamisant ainsi l’organisme. En pratiquant asanas et prayanama, vous absorbez et stockez plus de prana ou énergie vitale dans le corps, ce qui lui apporte plus de force et de vitalité. A la fin d’une séance de yoga, vous vous sentez détendue et pleine d’énergie.

Les effets bénéfiques liés à l’exercice de yoga sont multiples, tant sur le plan physique que psychique :

  • amplification de la capacité respiratoire par l’amélioration des fonctions pulmonaire et cardiorespiratoire. Le yoga permettrait ainsi de contribuer au traitement de l’asthme, en abaissant la consommation de médicaments chez les asthmatiques ;
  • amélioration de la santé cardiovasculaire. La pratique du yoga semble avoir un impact non négligeable sur certains facteurs liés aux maladies cardiovasculaires (diminution du poids et du tour de taille, de la tension artérielle, du taux de cholestérol et de sucre dans le sang) ;
  • amélioration de la résistance nerveuse et de la concentration et réduction du stress.

Vertus du Yoga prénatal

Le yoga est une activité recommandée aux femmes enceintes car les exercices posturaux et respiratoires sur lesquels il est basé permettent de surmonter les difficultés liées à la grossesse, facilitent les étapes de l’accouchement et favorisent le retour à l’équilibre corporel après la naissance.

A chaque étape de la grossesse, et ce même si vous grossissez beaucoup, il vous sera possible de continuer à travailler certaines postures, principalement celles assises. Ces asanas sont fondamentales car elles aident à ouvrir le bassin pour la naissance. Comme les postures réalisées en position debout, elles fortifient les jambes et le bas de la colonne vertébrale, vous aidant à porter le bébé.

Les postures sur la tête et les épaules sont également très importantes car elles reposent le bas du dos, les muscles des jambes et les abdominaux inférieurs. Elles aident également l’utérus à retrouver sa position naturelle après l’accouchement.

Les exercices pour le périnée fortifient les muscles pelviens, anaux et vaginaux. Augmenter votre conscience et votre contrôle sur ces muscles vous aidera à participer plus activement à l’accouchement. En renforçant leur élasticité, ils permettent également à ces muscles de s’étirer de façon maximale durant l’accouchement et de revenir en position normale après, évitant ainsi certains problèmes postnataux (descente d’organes ou fuites urinaires).

Le prayanama est très important car il optimise l’absorption d’oxygène et calme le mental. Par ailleurs, pendant l’accouchement, si vous vous concentrez sur votre respiration, vous serez plus détendue et plus calme et garderez ainsi un meilleur contrôle.

Plus vous approchez du terme et plus la relaxation et le repos doivent prendre de l’importance. Ménagez-vous plusieurs temps de relaxation au cours de la journée. Bien conduite, une séance de relaxation profonde de quelques minutes diminue l’anxiété et la fatigue mieux que de nombreuses heures de sommeil agité.

Recommandations

Même si il existe de très bons ouvrages permettant de pratiquer le yoga chez vous, l’exercice solitaire est déconseillé, particulièrement aux débutantes, car les règles d’application précises des postures nécessitent au préalable un apprentissage auprès de personnes qualifiées et expérimentées. Prenez la précaution de choisir un professeur affilié à une fédération, ce qui est toujours un gage de sérieux.

Avant de débuter toute activité, consultez votre médecin traitant avant de vous assurer que votre état ne présente aucune contre-indication.

Pour aller plus loin

En savoir plus sur la relaxation.

« Yoga pour femme enceinte » de Rosalind Widdowson aux éditions Marabout, collection Santé - Forme - Sexualité.

Ouvrage proposant des exercices et postures adaptés à chaque stade de la grossesse, des techniques de respiration et de relaxation, par sessions de 15, 20 ou 30 minutes.

Bambin Nature, le site dédié aux soins naturels des tout-petits
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Grossesse