Accueil du site > Femmes & Grossesses
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Les biens faits de l’allaitement

Suivant >>

Selon une étude britannique, l’allaitement permet d’obtenir des bébés mieux immunisés, des mères en bonne santé, mais également une diminution des dépenses octroyées le service de santé britannique (NHS).

En effet, d’après l’auteur de cette analyse, l’utilisation du lait maternisé augmente les risques de morbidité, les infections gastro-intestinales et des voies respiratoires inférieures et les otites. Les femmes ayant recours au lait maternisé sont également plus exposées au cancer du sein. Ainsi, cette pratique représenterait un coût annuel de plus d’un milliard d’euros.

Pour le NHS incité les jeunes mères à donner le sein quatre mois minimum, pourrait permettre d’économiser 11 millions de livres par an soit 13 millions d’euros. De plus, sur le plan sanitaire, les enfants subiraient moins d’infections.

Cependant, actuellement les femmes ne privilégient pas la pratique unique de l’allaitement, si 6 semaines après l’accouchement, 55% des femmes allaitent toujours, seulement 23% ont recours exclusivement à cette pratique.

Une campagne d’encouragement à l’allaitement pourrait être envisagé afin d’inciter les mères à allaiter dans la durée. Un allaitement d’une durée comprise entre 7 et 28 mois aurait une incidence significative sur le cancer du sein. Pour le NHS, cela représente une économie de 40 millions de livres soit 50 millions d’euros, en qualité de vie et en soins.

Toutefois, il ne semble pas envisageable de pousser systématiquement à l’allaitement mais plutôt préférable d’aider les femmes qui ont déjà décidé de donner le sein notamment en leur proposant un service accessible et de haute qualité.

A ne pas manquer