Accueil du site > Femmes & Grossesses
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Traitement naturel d’un fibrome utérin

Suivant >>

Conseils pour réduire naturellement la grosseur d’un fibrome

L’idée principale de cet article sera de tenter de limiter les gênes occasionnées par un fibrome utérin jusqu’à sa disparition complète lors de la ménopause, en évitant ainsi l’acte chirurgicale.

Avant toute chose assurez-vous que le diagnostique d’un fibrome utérin soit bien établis, pour cela consultez notre article sur les symptômes d’un fibrome utérin

 

Généralités

Ces tumeurs de l’utérus se forment généralement lors du cycle de reproduction de la femme, elles peuvent grossir lors d’une grossesse pour ensuite diminuer, voir disparaitre complètement après la ménopause. Certains groupes ethniques sont plus susceptibles de développer un fibrome, c’est le cas notamment pour les femmes d’origine africaine.
Bien que bénin en soi, un fibrome pour provoquer un réel inconfort et avoir un impact sur la silhouette. Ils peuvent également compresser l’utérus contre l’intestin grêle ou la vessie, causant des problèmes tels que constipation et/ou un besoin fréquent d’uriner. Il sera donc important de surveiller sa taille pour ne pas avoir ces effets secondaires handicapant.

 

 

fibromes-uterin

 

Les traitements classiques allopathiques

Pour les femmes qui ne supportent plus les désagréments occasionnés par des fibromes, il existe différents traitements allant des moins invasifs jusqu’à la chirurgie et l’hystérectomie (enlever l’utérus), lorsqu’il n’existe plus d’autre solution, en annulant du même coup toute possibilité de grossesse.

 

Les méthodes naturelles

Il n’y a malheureusement pas de preuve scientifique de l’efficacité de n’importe quel traitement naturel pour un fibrome. Ce qui signifie que si vous vivez une situation difficile avec un fibrome devenu handicapant et dangereux pour votre santé, vous devez discuter avec votre médecin. Si votre fibrome n’est pas handicapant, peu douloureux et qui ne vous complique pas trop votre quotidien, vous ne risquez rien à tester quelques méthodes naturelles qui ont fait leurs preuves dans bons nombres de cas.

 

Surveillez votre fibrome

La plupart des fibromes finissent par s’assécher et se dissoudre d’eux-mêmes après la ménopause, la patience peut donc être payante dans ce cas de figure. Comme un fibrome n’est jamais cancérigène, vous pouvez le laisser tant qu’il ne pose pas d’autres soucis.

 

Traitement naturel de base

Afin de lancer le procédé de réduction d’un fibrome voici quelques astuces à mettre en place rapidement :

  • Un jeûne court de 3 jours : L’efficacité d’un jeûne n’est plus a prouver, ce sera l’élément déclencheur dans le traitement d’un fibrome. Vous trouverez tous les détails sur cet article : Les bienfaits d’un jeûne de 3 jours
  • Une cure détox : Notre cure détox et remise en forme de 2 mois convient très bien afin d’évacuer un maximum de toxines stockées dans l’organisme : Voir les détails sur cette page : Programme détox simple et facile pour nettoyer l’organisme
  • Drainage homéopathique :– Thuya 7 CH (1 tube) : 5 granules 2 fois par jour (Favorise l’élimination des toxines)
    – Chelidonium majus 5 CH (1 tube) : 5 granules 2 fois par jour (Pour nettoyer le foie)
    – Sabina en 5 CH : 4 granules 3 fois par jour, pendant trois mois (Pour les fibromes saignants et douloureux)

 

Traitement naturel de fond

Modifiez vos habitudes alimentaires

Le fait de passer à une alimentation bio pourrait finir par faire réduire votre fibrome. Beaucoup d’aliments non biologiques contiennent des hormones de croissance, pesticides, et additifs de toutes sortes. Et comme le fibrome est hormonodépendant, il est donc fortement conseillé d’éviter l’ingestion d’hormones synthétiques (viandes et produit laitiers). Le mieux serait d’éviter ou de limiter la consommation de viande et de produits laitier, qui d’ailleurs sont mauvais pour la santé, mais qui dans le cas d’un fibrome pourraient accentuer sa croissance.

Intégrez dans votre alimentation quotidienne des légumineux qui réduisent le taux d’œstrogènes dans l’organisme (haricots blancs, petits pois, lentilles, pois chiches, pois cassés…) Et bannissez tous produits au soja qui contiennent des taux d’œstrogènes élevés.

Certaines plantes peuvent également réduire les taux d’œstrogènes et peuvent freiner la croissance d’un fibrome : Extrait de pépins de raisins, teinture mère de gattilier, agripaume…Tout comme les compléments alimentaires riches en Omega-3.

 

Surveillez votre poids

Plus votre masse graisseuse est importante et plus votre taux d’œstrogènes sera élevé, vous pouvez donc réduire votre fibrome naturellement en perdant du poids, ce blog contient plein d’astuces pour réguler votre poids naturellement.

 

In fine

Ne cuisez pas trop vos aliments, et éloignez-vous des aliments et plats préparés. Évitez tous sports susceptibles d’aggraver la congestion pelvienne (tennis, footing, saut à la corde, etc…) Ne portez pas de chaussures à talons hauts.

A ne pas manquer