Accueil du site
> Enfants & Ados
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
TROUBLES ORTHOPEDIQUES : LA MARCHE A SUIVRE
TROUBLES ORTHOPEDIQUES : LA MARCHE A SUIVRE
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
13 avril 2015
Auteur de l'article
Bien-être et santé, 172 articles (Magazine Santé)

Bien-être et santé

Magazine Santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
172
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

TROUBLES ORTHOPEDIQUES : LA MARCHE A SUIVRE

TROUBLES ORTHOPEDIQUES : LA MARCHE A SUIVRE

Pieds « tournés » ou genoux en X sont le premier motif de consultation en orthopédie pédiatrique. La plupart du temps, ils reprennent le droit chemin d’eux-mêmes. 


Le fonctionnement des membres inférieurs de nos petits protégés est une source d’inquiétude courante. Pourtant, dans la majorité des cas, la particularité qui attire notre attention ne résulte ni d’une malformation ni d’une maladie susceptibles d’avoir des conséquences préjudiciables à l’âge adulte. Et la petite déformation des pieds ou des jambes, constatée dès la naissance ou lors de l’apprentissage de la marche, se corrige d’elle-même au fil de la croissance.

Nés en position du lotus
 
Confortablement installés en tailleur dans le ventre de leur mère, certains bébés naissent avec les pieds légèrement « tournés » vers l’intérieur. Visible à l’œil nu et donc très vite détecté, ce petit dysfonctionnement se corrige de lui-même lors de la croissance. Mais les parents peuvent accélérer le réalignement de la jambe et du pied : il suffit d’effleurer régulièrement, du bout de l’ongle, l’arête extérieure de chaque pied. La « chatouille » ressentie par le nourrisson l’oblige à activer la rotation de sa cheville et à tourner son pied vers l’extérieur.
 
Avec la marche
 
Les gros orteils s’attirent
Parfois, c’est lorsque l'enfant commence à marcher que l’on constate que ses pieds tournent vers l’intérieur. Cela peut être lié à une incurvation des pieds, à une torsion du tibia ou à une mauvaise orientation du col du fémur. Dans ce cas, le petit se déplace normalement mais il a du mal à courir et tombe souvent. Pas d’inquiétude là non plus : cette anomalie se corrige d'elle-même dans la plupart des cas lorsque l'enfant grandit. Le médecin peut cependant prescrire une rééducation, la pratique d'une activité physique (vélo), voire le port d'attelles pendant le sommeil.

Sur la pointe des pieds
L’acquisition de la marche s’accompagne d’une évolution du mode d’attaque du pied : il est d’abord digitigrade (l’enfant prend appui sur les orteils) puis plantigrade (l’enfant déroule son pied du talon à la pointe). Il ne faut pas donc pas s’inquiéter si un bambin se déplace sur la pointe des pieds tant que la maîtrise de la marche n’est pas achevée. En revanche, si cela persiste après l’âge de 3 ans, une consultation doit en déterminer l’origine : tendon d’Achille trop court, hypersensibilité de la voûte plantaire, manque de tonus musculaire, ligaments pas assez rigides… Des séances de kiné prescrites par le pédiatre rectifieront le tir.

Des genoux cagneux
 
Lorsque l’on regarde l’enfant de face, ses membres inférieurs semblent dessiner un X dont les genoux seraient le centre. Bénin, ce trouble se manifeste vers l'âge de 2 à 3 ans, peut s’accentuer vers les 4 ou 5 ans, et finit par disparaître vers 10 ans. Il est dû la plupart du temps à la faible tonicité des muscles et des ligaments, mais peut aussi se manifester lorsque l’enfant présente un excès de poids. Le médecin recommande alors la pratique d’un sport et une surveillance alimentaire.

Véronique Aïache


 

 

Cet article est extrait en exclusivité du magazine Bien-être & Santé - Tous droits réservés

SOURCES

  • www.bienetre-et-sante.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...
Enfants & Ados
Mots-clés :
Pieds Genoux