Accueil du site
> Enfants & Ados > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Santé : les inégalités commencent dès la maternelle
Santé : les inégalités commencent dès la maternelle
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
13 septembre 2011
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 602 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
602
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Santé : les inégalités commencent dès la maternelle

Santé : les inégalités commencent dès la maternelle

La santé des enfants scolarisés en maternelle varie considérablement d’une académie à l’autre. C’est ce que révèle une enquête menée par l’Institut de veille sanitaire (InVS) auprès de 23 518 enfants âgés de 5 à 6 ans. L’obésité et les problèmes bucco-dentaires toucheraient ainsi bien plus les enfants des DOM, du nord et de l’est de l’hexagone, alors que l’asthme serait observé de façon bien plus significative dans les régions de l’ouest de la France.

L’enquête avait été menée par l’INSEE en 2005-2006, mais elle vient tout juste d’être publiée, la semaine dernière, dans le Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire de l’InVS. Thibaut De Saint Pol, chercheur au laboratoire de sociologie quantitative et principal auteur de l’étude, revient ainsi sur ces travaux menés à l’époque sur 23 000 enfants de 5 à 6 ans. Pour ce dernier, cela ne fait aucun doute : Le mode de vie des élèves et leur santé seraient liés. Les académies des régions où les modes de vie des jeunes sont meilleurs font également état d’une meilleure santé de ces derniers. Ainsi les zones affichant les taux les plus importants de surcharge pondérale et de problèmes de dents sont également celles où les enfants s’adonnent davantage à une consommation quotidienne de boissons sucrées, de télévision et de jeux vidéos.

Au niveau national, le surpoids affecte 12% des enfants en classe en dernière année de maternelle (10% des filles et 14% des garçons), mais ce chiffre varie par exemple de 15% pour ceux rattachés à l’académie de Strasbourg à 7% pour ceux dépendant de celle de Nantes. La carte de la consommation de boissons sucrées serait ici peu ou prou la même : Elles sont largement préférées par les enfants des classes de maternelle de Strasbourg et de Lille que par les enfants du Sud, en Corse et à Bordeaux notamment, dont respectivement 40% et 15% en consomment quotidiennement.

Concernant les problèmes de vison, les disparités varient également du simple au plus du double : les problèmes de vue (vision de loin, hypermétropie, strabisme, vision binoculaire, poursuite oculaire ou vision des couleurs) concernent ainsi 30% des enfants des écoles maternelles de l’académie de Reims lorsqu’ils n’affectent que 13% de enfants des Antilles ou de la Guyane (Thibaut De Saint Pol évoquant ici la question d’une inégalité géographique de l’accès aux soins). Il en est de mêmes pour les caries dentaires, dont souffrent 16% des enfants de l’île de la Réunion contre 7% dans l’académie de Poitiers. La santé des petits serait-elle influencée par le niveau socio-économique de leurs parents ? Des études plus qualitatives, à venir, apporteront sans doute des précisions sur cette question.
 

La rédaction CareVox
Inscrivez-vous à la newsletter !
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté