Accueil du site
> Enfants & Ados
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
MON ENFANT A… DES REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIENS
MON ENFANT A… DES REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIENS
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
11 juin 2015
Auteur de l'article
Bien-être et santé, 172 articles (Magazine Santé)

Bien-être et santé

Magazine Santé
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
172
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

MON ENFANT A… DES REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIENS

MON ENFANT A… DES REFLUX GASTRO-ŒSOPHAGIENS

Inconfortables, les reflux gastro-œsophagiens ou RGO sont, pour la plupart, bénins. Et, en attendant qu’ils disparaissent d’eux-mêmes, on peut les atténuer !

Regarder son nouveau-né téter le sein ou le biberon avec appétit attendrit les parents. Le voir régurgiter ensuite désole et inquiète. S’agit-il d’une intolérance au lait ? D’une malformation de son tube digestif ? Du symptôme alarmant d’une maladie quelconque ? Rassurez-vous, dans la plupart des cas, ce reflux n’est rien de tout cela. Il est très courant chez les nourrissons, quel que soit leur mode d’allaitement, et s’estompe lorsque l’enfant commence à s’asseoir ou à marcher. Ces régurgitations sont dues à l’immaturité du sphincter œsophagien, sorte de « clapet » situé entre l’estomac et l’œsophage, qui empêche la remontée des aliments. Les parents doivent donc s’armer d’astuces anti-RGO pour les limiter.

 
Diminuer les reflux
Il existe plusieurs solutions adaptées. Si votre bébé est nourri au lait infantile en poudre, il est conseillé d’acheter en pharmacie des laits à formule épaissie, portant la mention « AR » (antirégurgitations) ou « Confort ». En revanche, pour un enfant nourri au sein, vous ne devez en aucun cas tirer le lait pour l’épaissir et ensuite le donner au biberon. S’il est au biberon, ne le laissez pas boire d’une traite. Faites-lui faire des pauses et un rot avant chaque reprise de tétée. Même s’il s’endort après son repas, gardez-le contre vous à la verticale un moment. Vous pouvez ensuite le coucher mais pas dans un transat, car une position pliée augmente la pression abdominale et favorise les régurgitations.

Dernier conseil : évitez absolument le tabac dans son environnement. En plus d’être nocive sur bien d’autres plans, la fumée favorise le relâchement du cardia (muscle à la jonction de l’œsophage et de l’estomac) et, donc, la survenue de RGO.

Légers rejets ou vomissements ? 
Il faut savoir distinguer les RGO dits sans complication, à savoir les classiques « crachouillis » suivant ou accompagnant les rots, de ceux qui nécessitent une consultation médicale. Bébé ne paraît pas souffrir lors des régurgitations, celles-ci suivent de près la tétée et n’ont jamais lieu pendant le sommeil ? Le RGO semble anodin.
Les vomissements sont fréquents ? Ils sont plus ou moins abondants et surviennent plusieurs heures après le repas ? Votre bébé pleure en raison de l’acidité du reflux ? Il rechigne à s’alimenter, sa courbe de poids en pâtit ? Consultez. Le pédiatre peut prescrire un traitement visant à accélérer la digestion et à protéger la muqueuse œsophagienne.

VÉRONIQUE AÏACHE


CONSEIL DU PHARMACIEN

Quel lait maternisé pour un bébé qui régurgite ?
De par sa viscosité naturelle, l’allaitement au sein peut limiter l’importance et la fréquence des régurgitations. Toutefois, inutile de culpabiliser si vous ne donnez pas le sein car cela n’empêche pas les RGO. Les laits maternisés épaissis ou AR (anti régurgitation), généralement prescrits pendant le premier semestre de l’enfant, sont très efficaces sans augmentation de l’apport calorique.
• Les laits à formule épaissie contiennent de l’amidon à une dose ne dépassant pas 2 g/100 ml. Ils sont disponibles en pharmacie mais aussi en grande distribution.
• Les laits AR, plus efficaces, sont vendus exclusivement en pharmacie. On distingue deux types de laits AR selon qu’on leur adjoint de l’amidon (plus de 2 g/100 ml) ou de la caroube. Les premiers peuvent entraîner une constipation modérée et les seconds un ramollissement des selles (et parfois une augmentation de l’émission de gaz). À noter que certains laits AR, dit mixtes, contiennent à la fois de la caroube et de l’amidon.

Cet article est extrait en exclusivité du magazine Bien-être & Santé - Tous droits réservés

SOURCES

  • www.bienetre-et-sante.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Enfants & Ados