Accueil du site
> Enfants & Ados
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Merci d’avoir sauvé mon petit !
Merci d'avoir sauvé mon petit !
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
12 juillet 2010
Auteur de l'article
Tichote, 28 articles (Rédacteur)

Tichote

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
28
nombre de commentaires
2
nombre de votes
4

Merci d’avoir sauvé mon petit !

Merci d'avoir sauvé mon petit !

Mon petit fils est né le 3 juin 2010 avec trois semaines d’avance. Quelle adorable petite crevette de 2Kg 600 !

image

Et puis c’est le drame, le dimanche 27 juin au soir, les parents, en changeant sa couche, découvrent son testicule anormalement gros et qui bleuissait. Aussitôt, ils partent pour la maternité qui a la bonne réaction : envoyer en urgence notre petit Raphaël à l’hôpital de Nancy Raphaël a été opéré en pleine nuit. Les parents inquiets n’ont vu revenir leur petit qu’à 2h30 du matin. Le chirurgien les a aussitôt rassurés, l’intervention chirurgicale s’était bien passée.

Lundi, Laurent m’appelle, j’étais chez mon médecin traitant. Je l’ai rappelé en sortant. Dans la rue, le vacarme incessant des véhicules m’empêchait d’entendre correctement. « Maman, ne t’inquiètes pas, tout va bien maintenant » Mes jambes ont commencé à trembler, mon visage à ce décomposer au fur et à mesure des événements de la nuit. Je ne comprenais rien du tout, j’étais atterrée. Ce n’est qu’au soir que Laurent a pu nous exposer ce qui s’était passé.

Version médicale : Chaque testicule est relié à un vaisseau sanguin, des nerfs et un canal chargé du transport des spermatozoïdes vers le pénis (canal déférent). Ces éléments constituent une sorte de cordon qui passe entre les muscles dans un espace appelé canal inguinal et remonte jusque dans le ventre.

Pour Raphael, le canal déférent ne s’est pas rebouché et un morceau d’intestin a pénétré dedans. Le testicule n’étant plus irrigué a commencé à bleuir.

Version médicale : La hernie inguinale de l'enfant est due à la persistance du canal péritonéo-vaginal, qui existe normalement dans les deux sexes pendant la vie intra-utérine et disparaît avant le terme. La hernie inguinale touche le garçon 8 fois plus souvent que la fille. Un organe abdominal sort alors en partie de sa cavité naturelle, suit le trajet du canal inguinal et forme une grosseur, particulièrement visible lorsque l'enfant tousse, pleure ou fait un effort. Chez le garçon, les anses intestinales se logent devant le pubis et peuvent même descendre jusque dans les bourses. Lorsque la hernie contient une anse intestinale, l'enfant peut être sujet à des vomissements et des douleurs abdominales. Dans tous les cas, la complication à redouter est un étranglement de la hernie (2 à 20 % des cas), qui peut être très grave chez le nourrisson.

Mon petit aurait pu mourir si ces parents n’avaient été si attentifs et n’avaient pas pris la mesure de la situation d’urgence dans laquelle se trouvait Raphaël. Mon petit aurait pu mourir sans la bonne réaction de la maternité et la prise en charge en urgence du chirurgien de l’Hôpital de NANCY. Alors voilà, cela devient peut-être rare de dire MERCI mais je tiens à dire merci aux équipes médicales qui ont pris en charge Raphaël. Seule inquiétude encore, mais nous ne sauront le diagnostic définitif que dans trois mois, Raphël gardera t-il son testicule ? Je prie Dieu et j’ai confiance. (Peut-être pouvez-vous me renseigner ?)

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté