Accueil du site
> Enfants & Ados > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les ados mangent mieux mais dorment moins
Les ados mangent mieux mais dorment moins
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
4 septembre 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les ados mangent mieux mais dorment moins

Les ados mangent mieux mais dorment moins

Selon une enquête réalisée en 2010 par l’Inpes et l’Inserm auprès de 11 638 collégiens français, les ados se nourrissent mieux, mais dorment moins. Ces jeunes de 11 à 15 ans seraient par ailleurs plus connectés et bénéficieraient d’un réseau plus large d’amis, mais ne pratiqueraient en revanche pas assez de sport. Tel est, dans les grandes lignes, le nouveau portrait-robot de l’ado en comparaison avec celui qui était le sien en 2006.

La dernière étude sur les collégiens de France, menée par l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) en collaboration avec l’Inpes (Institut national de prévention de l’éducation pour la santé), a été publiée le 4 septembre. Alors, en quatre ans, les ados ont-ils acquis une meilleure santé ? Dans leur grande majorité, les collégiens affirment qu’ils sont en bonne santé. Le tableau serait cependant à nuancer, car une tendance nette positive ou négative ne se dessine pas. La meilleure nouvelle réside dans l’alimentation : Les jeunes de 11 à 15 ans mangeaient mieux en 2010 qu’en 2006. Dans la dernière livraison des chercheurs, les ados étaient en effet 45% à déclarer manger des légumes au moins une fois par jour, et 39% à en faire autant pour les fruits (en 2006 ils étaient respectivement 42% et 31% à en faire autant). Dans le même temps, la consommation quotidienne de sucreries est passée de 28% à 24%. Un bémol : le petit déjeuner reste, dans l’ensemble, assez négligé.
 
La plus mauvaise nouvelle réside, elle, dans la durée du sommeil : Les collégiens dorment de moins en moins, au grand dam des médecins. Le temps de sommeil n’est plus que de 9h10 pour les élèves de 6ème et de 8h08 pour les élèves de 3ème. En cause ? Internet, bien évidemment, et, dans une moindre mesure, les jeux vidéos. Car les ados sont de plus en plus connectés. 68% des filles et 50% des garçons s’adonnent tous les jours à Internet et au téléphone portable (la France rattrape ici le reste de l’Europe).
 

Et il faut aussi y voir des bienfaits : 93% des ados, un chiffre en augmentation sur quatre ans, déclarent désormais avoir trois véritables amis ou plus. Espérons pour les intéressés qu’il s’agit ici d’amis bien "réels" et non "virtuels" car, connexion oblige, les ados d’aujourd’hui sortent moins le soir qu’avant (les garçons de 13 ans, par exemple, n’étaient plus que 12% en 2010 à passer du temps avec des amis en soirée contre 18% en 2006)… et ils sont moins nombreux à "bouger" tout court : Moins d’un tiers des adolescents a une activité physique quotidienne suffisante. Comme le note Emmanuelle Godeau, chercheuse à l’Inserm, « c’est un phénomène préoccupant qui affecte tout particulièrement la France au sein des pays occidentaux  ». Enfin, les collégiens sont toujours aussi nombreux à faire la découverte de l’alcool, du tabac et du cannabis entre la classe de 6ème et la classe de 3ème.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté