Accueil du site
> Enfants & Ados > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les ados et leur santé
Les ados et leur santé
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
20 avril 2010
Auteur de l'article
Loreline Robbe, 61 articles (Rédacteur)

Loreline Robbe

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
61
nombre de commentaires
0
nombre de votes
40

Les ados et leur santé

Les ados et leur santé

Selon une étude conduite par l’Institut de veille sanitaire sur des jeunes en classe de 3ème et publiée aujourd’hui par le Bulletin épidémiologique hebdomadaire, leurs comportements de santé laisseraient à désirer. Sédentarité, alcool, Junk Food, tabac, drogues… les habitudes alimentaires et modes de vie de nos ados seraient bien néfastes pour leur santé.

Comportements à risques non sans répercussion pour la santé, avec un risque accru d’obésité, de maladies cardio-vasculaires, de diabète, de cholestérol et également d’ostéoporosehttp://www.passeportsante.net/fr/Ma...(fragilité excessive du squelette) chez les filles, à cause du manque d’apport en calcium. En effet, 1/3 des ados ne prennent pas de petit-déjeuner tous les jours au détriment de l’apport en calcium et cette mauvaise habitude est plus marquée encore chez les filles (36%) que chez les garçons (26%). Les fruits et légumes ne semblent pas non plus être un des mets préférés de nos ados. En outre, près de 38% ne pratiquent pas de sport en dehors des 3h prévues dans le cadre scolaire, tous sexes confondus. Ce chiffre montant à 47% si l’on ne s’intéresse qu’aux filles. Les garçons, s’ils sont plus sportifs, passent néanmoins plus de temps devant les écrans de télé ou d’ordi. Plus de 3h/j pour 43% d’entre eux ! Enfin, 200 000 adolescents, âgés de 15 à 20 ans, fument tous les jours.

« Ces attitudes sont une façon pour eux de s’opposer à l’autorité parentale », selon le nutritionniste Jean-Michel Borys, mais c’est également la recherche de sensations fortes. « On constate un faible intérêt pour leur santé et, au contraire, un fort attrait pour les comportements à risques, d’une alimentation anarchique à la consommation de tabac ou d’alcool en passant par la recherche de sensations fortes » analyse Valérie Deschamps, l’une des épidémiologistes ayant réalisé l’étude. Les solutions envisagées sont la mise en place de campagnes de sensibilisation, ciblant différemment pour les filles et les garçons, qui ont des comportements différents, comme l’a mis en avant cette étude, ainsi que la multiplication d’intervention d’éducateurs (spécialistes de la nutrition et de la santé) au sein des établissements scolaires. Les nutritionnistes conseillent également de rendre les messages de prévention plus percutants, notamment sur les risques d’obésité.

Loreline Robbe Sciences et ...

SOURCES

  • Quel ado êtes-vous ? Testez-vous ici. Site santé pour les ados ici et , sexo psycho ici, la santé des adolescent ici et . Forum santé pour ados ici. Importance du calcium et du fer pour les ados . Tabac : comment en parler aux ados ? ici.
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté