Accueil du site
> Enfants & Ados > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les adolescents européens et la nutrition
Les adolescents européens et la nutrition
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
24 août 2009
Auteur de l'article
Béatrice de Reynal, 207 articles (Nutritionniste)

Béatrice de Reynal

Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
207
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Les adolescents européens et la nutrition

Les adolescents européens et la nutrition
Tous les parents semblent inquiets pout l’alimentation de leurs adolescents… C’est bien sûr, une période de la vie très spéciale : période d’affirmation de soi et de ses goûts propres, où l’on est enclins à affronter ses parents pour un grain de riz ou une rondelle de tomate. C’est aussi une période durant laquelle le jeune garçon a les besoins énergétique et nutritionnels les plus élevés de toute sa vie : il aura besoin de manger plus de deux fois plus que sa mère par exemple… Alors que son estomac n’est pas beaucoup plus grand ! Souvent, leur appétit effraye et reste inassouvi !

Pour mieux comprendre les besoins et les goûts des adolescents, le projet HELENA (Healthy Lifestyle in Europe by Nutrition in Adolescents ou Des modes de vie sains en Europe par la nutrition au cours de l’adolescence) s’intéresse aux habitudes alimentaires et au mode de vie des adolescents de 13 à 16 ans de cinq pays européens. Les conclusions révèlent tantôt des similitudes surprenantes entre les pays, et parfois des différences essentielles.

La Belgique, la Hongrie, l’Espagne, la Suède et le Royaume-Uni ont été la cible de l’étude, qui s’est intéressée dans une première phase, à la perception et à l’attitude des ado à l’égard de la nutrition et de la santé. 304 adolescents scolarisés à temps plein ont été questionnés. En voici les résultats.
 
La fréquence des repas et les choix alimentaires varient d’un pays à l’autre, mais les adolescents consomment trois repas par jour et prennent des collations entre les repas, sauf en Espagne où les plus jeunes mangent trois à cinq repas par jour ainsi que des collations. Les collations entre les repas concernent tous les pays, notamment après l’école.
 
Il existe de nombreuses similitudes entre les pays en ce qui concerne les facteurs ayant le plus d’influence sur les choix alimentaires. Le goût est de loin le facteur le plus important pour tous les repas et dans tous les pays. L’influence des parents, notamment au petit-déjeuner et pour le repas du soir, l’importance accordée à la santé (essentiellement par les parents plutôt que par les ado), et la praticité sont des facteurs communs à tous les pays étudiés.
 
Bien que les habitudes influencent les choix alimentaires dans tous les pays, notamment pour le petit-déjeuner et les collations, leur importance est particulièrement prononcée en Belgique et en Espagne, alors qu’elle l’est beaucoup moins en Hongrie et au Royaume-Uni. En Suède, l’école semble exercer une influence notable sur les choix alimentaires pour le petit-déjeuner et le repas de midi.
 
Les adolescents qui ont pris part à cette enquête comprennent l’importance d’une alimentation équilibrée et savent qu’ils ne mangent pas toujours aussi bien qu’ils le devraient. Pour eux, la difficulté tient à ce que l’alimentation équilibrée est ennuyante, qu’elle n’a pas toujours bon goût, qu’elle ne les rassasie pas lorsqu’ils ont faim, qu’elle demande trop d’efforts et qu’elle coûte plus cher.
 
L’étude fait également ressortir que les mauvaises habitudes alimentaires ou le mode de vie ne suscitent guère de préoccupations immédiates chez les adolescents. S’ils possèdent quelques connaissances sur la nutrition et la santé, leurs remarques font penser qu’ils ont des difficultés à les mettre en pratique, sans compter que leurs préjugés et lacunes sur l’alimentation n’améliorent pas la situation.

SOURCES

  •  Gilbert C.C., Sanchez M.J., Lehoux C., Hegyi A., Åström A., Hall G., Merino G., Masson A., Fontaine L., Kuti T. (2007) Qualitative research investigating food choices and preferences of adolescents in Europe. www.helenastudy.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mêmes thématiques
Mots-clés :