Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le déficit de l’attention chez l’enfant, parfois difficile à résoudre
Le déficit de l'attention chez l'enfant, parfois difficile à résoudre
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
9 avril 2010
Auteur de l'article
Docteur David Vincent, 74 articles (Médecin généraliste)

Docteur David Vincent

Médecin généraliste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
74
nombre de commentaires
29
nombre de votes
25

Le déficit de l’attention chez l’enfant, parfois difficile à résoudre

Le déficit de l'attention chez l'enfant, parfois difficile à résoudre

Hier je reçois un jeune patient inconnu de 10 ans pour une petite bricole assortie d’un petit fébricule. Les parents s’inquiètent juste parce que cela ne lui arrive jamais.

Je lui prends la tension (je le fais parfois aux enfants), admire sa musculature assez développée pour son âge, puis écoute les battements cardiaques : 100/mn.
" Madame, dis-je à la mère, votre fils bat à 100, je ne comprends pas.
- Ah bon ? Est-ce qu'il se pourrait docteur, que cela soit le traitement de Ritaline qu'il suit depuis quelques mois ?
- Je ne sais pas. En tout cas je vous fais déjà un papier pour le cardiologue, car la ritaline peut avoir un effet sur le coeur".
J'ai tenté de comprendre pourquoi ce jeune gamin sportif et qui avait l'air assez cool prenait de la ritaline : depuis quelques années il souffrait d'un déficit de l'attention autrement dit il n'écoutait rien en classe, mais n'était pas hyperactif. Il est passé par la case psychologue, psychiatre, neurologue. Les parents alertés par ce qu'ils lisaient sur internet concernant cette classe de médicaments ont attendu ce qu'ils pouvaient avant de lui donner le fameux cachet, puis vaincu par le manque de résultats en classe lui ont donné... juste pour les jours d'école, c'est à dire les lundi, mardi, jeudi, vendredi.
Pourquoi ce gamin n'écoute-t-il pas en classe ? Je ne sais pas car je ne le connais pas mais c'est très dommage qu'on lui donne de la ritaline. De plus dans cette indication il est bon pour en prendre des dizaines d'années.
Il doit y avoir un moyen de sortir de ce tout chimique. j'ai déjà conseillé un ostéopathe pour déceler des tensions qui n'auraient pas été détectées.
Docteur Vincent
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
En savoir plus sur...