Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’ocytocine, l’hormone de la confiance et de l’amour
L'ocytocine, l'hormone de la confiance et de l'amour
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
4 août 2008 | 14 commentaires
Auteur de l'article
Jean Zin, 23 articles (Rédacteur)

Jean Zin

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
23
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’ocytocine, l’hormone de la confiance et de l’amour

L'ocytocine, l'hormone de la confiance et de l'amour

Les sentiments de confiance ou d’amour se traduisent hormonalement par une augmentation d’une hormone appelée ocytocine. Son rôle serait important dans le développement de l’attachement dans le couple ou vis-à-vis des enfants.

Pourquoi l’homme fait-il confiance à des inconnus ? Une molécule connue pour déclencher le travail de la femme enceinte, l’ocytocine, serait essentielle aux mécanismes cérébraux de la confiance.

Contrairement aux théories libérales qui voudraient nous réduire à notre égoïsme supposé et à la lutte pour la survie, la confiance réciproque, l'altruisme et la coopération sont bien génétiquement programmés au profit de la reproduction de l'espèce (depuis 100 millions d'années avec l'apparition de la vasotocine chez le poisson qui a donné l'ocytocyne et l'arginine-vasopressine chez les mammifères). Il semblerait même qu'Alain Peyrefitte ait eu raison en faisant de "la société de confiance" la condition du développement économique.

Nous avons montré que la confiance est l'indicateur qui prédit au mieux la richesse d'un pays ; les sociétés à faible niveau de confiance sont pauvres, car les habitants n'engagent pas suffisamment d'investissements à long terme, ceux qui créent des emplois et augmentent les revenus. Ces investissements dépendant de la relation de confiance qui s'établit entre les différents partis.

Les conditions de la confiance sont bien-sûr sociales et structurelles mais, quand elles sont réunies (la cause est bien la situation objective à laquelle le corps s'adapte), elles se traduisent hormonalement par une augmentation de l'ocytocyne dont le rôle est crucial lors de l'accouchement, de l'allaitement ou de l'accouplement.

C'est un fait qu'en voyant une chatte s'occuper de ses petits, on retrouve nos propres émotions qui sont donc largement hormonales même si une mère n'abandonne jamais ses enfants comme le font systématiquement les chattes passé un certain âge et que nos émotions sont prises dans des fantasmes et des discours, ce qui change tout.

 

Ce qui est hormonal, c'est la sensation de bonheur que cela procure et "l'attirance physique". Cela n'annule pas les effets de discours qui sont d'un tout autre ordre mais on comprend ainsi comme un amour peut se reporter sur les autres, un trop plein d'ocytocyne pouvant donner envie de donner son amour à la terre entière. Les autres profiteraient ainsi de la confiance obtenue avant que la méfiance ne s'éveille à nouveau...

On sait aussi que les concentrations en ocytocyne sont maximales chez l'homme et la femme lors de l'orgasme. Son rôle présumé dans l'attachement postcoïtal lui a valu le qualificatif d'hormone du câlin.

Son rôle est plus grand chez les animaux sociaux et monogames, déterminant dans l'attachement aux petits jusqu'à leur maturité. Elle agit en libérant de la dopamine dans le mésencéphale qui confère un sentiment de bien-être.

Il existe bien sûr un mécanisme opposé générant de l'agressivité lorsque la confiance est rompue. Cet antagoniste serait, chez l'homme, la dihydrotestostérone (DHT) stimulant le désir de confrontation. Chez la femme les estrogènes augmentent les récepteurs à l'ocytocine alors que la progestérone les diminue (ce qui pourrait expliquer les changements d'humeur du cycle).

Bien que tout cela soit plus que plausible, on peut rire de vouloir là encore en faire l'explication de tous les dysfonctionnements (autisme, schizophrénie, dépression, phobies sociales, etc.). Il est toujours difficile de trouver la bonne mesure. En tout cas, ce ne sont plus les individus égoïstes qui sont la norme :

"Nous avons constaté que les participants très déloyaux de nos études présentent des traits de personnalité qui ressemblent à ceux des sociopathes, des individus indifférents à la souffrance d'autrui."

Jean Zin

SOURCES

  • Source : d'après une article du magazine Pour la Science, n°370, p 68
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
12 votes
par Soleil2B (IP:xxx.xx6.112.74) le 4 août 2008 a 23H33
Soleil2B (Visiteur)

"Pourquoi l’homme fait-il confiance à des inconnus ?" Ainsi donc, le 7 mai 2007 les français ont fait une overdose d’ocytocine ! C’est bon à savoir. http://agoravox.fr/smileys/mouai.png

11 votes
par Soleil2B (IP:xxx.xx5.204.61) le 5 août 2008 a 10H50
Soleil2B (Visiteur)

La censure a frappé ! Philosophe mais dépourvu d’humour le Zin ! Vu la photo, pas étonnant. Il relève plus de la chirurgie esthétique que de l’ocytocine. Du Sàrkö quoi !

8 votes
par E-fred (IP:xxx.xx1.17.67) le 5 août 2008 a 13H42
E-fred (Visiteur)

à soleil2b

c’est nul de dire à quelqu’un qu’il doit faire de la chirurgie esthétique. C’est ce genre de comportement et de propos qui relève du "manque" de tout en général.

1 vote
par Anne (IP:xxx.xx3.192.86) le 27 août 2011 a 19H06
Anne (Visiteur)

Bonjour soleil ! tout à fait d’accord avec toi... Ils manquent de Tout et ne savent pas où s’accrocher pourtant il y en a des choses passionantes Ca fait râler un peu de prendre des rides mais l’étincelle dans les yeux C’est quand même ce qu’il y a de mieux ! Tourner le pages comme dans un bon Livre avec bonheur et décision... Amicalement Anne

8 votes
(IP:xxx.xx3.51.161) le 5 août 2008 a 13H14
 (Visiteur)

Voilà une consternante récupération de la science à des fins partisanes. Il y a des coups de pied dans le derrière qui se perdent.

5 votes
(IP:xxx.xx3.51.161) le 5 août 2008 a 13H29
 (Visiteur)

Voilà une consternante récupération de la science à des fins partisanes. Il y a des coups de pied dans le derrière qui se perdent. (3è essai pour ce post)

0 vote
par E-fred (IP:xxx.xx1.17.67) le 5 août 2008 a 13H39
E-fred (Visiteur)

à Jean Zin

Votre article "l’humanisme en question" est vraiment très bien.

"La production de l’autonomie"... "La part animale de l’homme"...bien vu la réponse à Misrahi !

2 votes
par Deuxviesnet (IP:xxx.xx7.5.158) le 4 février 2009 a 10H20
Deuxviesnet (Visiteur)

Intéressant ! Le rôle des amygdales du cerveau jouant un rôle essentiel dans l’appréciation du danger, je me demande s’il y a une relation entre ocytocine et amygdale. L’amygdale est aussi impliquée dans notre sens critique et est anesthésiée par l’émoi amoureux (l’amour est aveugle) qui provoquerait également la production de plus de 250 substances neurotransmetteurs et hormones.

0 vote
par rabounia (IP:xxx.xx9.29.80) le 18 février 2009 a 17H56
rabounia (Visiteur)

Bonsoir Pourriez vous me renseigner si l’ocytocine est en aumgentation dans les syndromes pré-menstruels et menstruels.

Merci

1 vote
par Chopsi (IP:xxx.xx7.236.118) le 21 février 2010 a 09H28
Chopsi (Visiteur)

Bonjour je suis papa du petit Félix qui a 4 et qui est autiste. depuis lundi on parle bcp de l ocytocine et de ses bienfaits sur le comportement et notament chez les individus aux troubles du comportement. est t il possible d en trouver dans le commerce ou d augmenter la production dans l hypophyse par des moyens naturels ( homéopathie) ? merci a vous ^^

0 vote
par JclHz (IP:xxx.xx1.49.137) le 10 avril 2010 a 15H28
JclHz (Visiteur)

Bjr, je pense qu’il ne faudrait surtout pas donner de l’ocytocine. En effet, s’il a un déséquilibre de sa ’’sécrétion’ ’ocytocine endogène, c’est qu’on lui a déja administré de l’ocytocine synthétique éxogène ( à la naissance, par accouchement sous péridurale ou césarienne, ou provoqué, ou autre...) sur son terrain particulier, ce qui a créé ce déséquilibre majeur. Donc, si vous lui en donnez encore, vous allez augmenter le déséquilibre avec une accentuation des problèmes. Il faut agir sur la cause toxinique et sur son terrain propre pour que la sécrétion s’effectue naturellement. Ca se fait par un traitement homéo spécifique mais ça, demanderait de plus amples explications. ...

0 vote
par bigcla (IP:xxx.xx3.117.95) le 19 mai 2010 a 17H51
bigcla (Visiteur)

Bjr, je pense que l’ocytocine sera important pour les hommes polygammeça les calmerai sans doute

0 vote
par Alphomega (IP:xxx.xx3.141.65) le 30 mars 2011 a 18H42
Alphomega (Visiteur)

Je ne pense pas que l’administration d’ocytocine calme un polygame, bien au contraire

0 vote
par Abhinavagupta (IP:xxx.xx4.224.54) le 22 août 2011 a 17H02
Abhinavagupta (Visiteur)

Je ne vois pas trop ce que vient faitre l’idée de libéralisme là dedans... Il est bien triste aussi de ne rester que dans une dualité totalement irréelle afin de tenter de prouver par tous les moyens qu’il existe des bons et des méchants. C’ets un peu simpliste et surtout cela n’a jamais apporté une solution à quoi que ce soit, si ce n’est la guerre et les conflits ouverts... Alors restons dans la molécule de l’amour et sortons des clivages un peu étroits... ;-)