Accueil du site
> Enfants & Ados > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
L’alimentation dans la petite enfance détermine le risque d’obésité
L'alimentation dans la petite enfance détermine le risque d'obésité
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
26 décembre 2012
Auteur de l'article
Fondation Louis Bonduelle, 53 articles (Association)

Fondation Louis Bonduelle

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
53
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

L’alimentation dans la petite enfance détermine le risque d’obésité

L'alimentation dans la petite enfance détermine le risque d'obésité

Allaitement, sevrage et diversification déterminent le risque d’obésité à vie

Une nouvelle étude de l’institut John Hopkins montre que l’alimentation des bébés dans les mois qui suivent la naissance détermine le risque à vie d’obésité.

Ainsi, l’exposition à un régime à haute teneur en graisses via la mère in utero, influerait sur le risque d’obésité de l’enfant, beaucoup moins que l’alimentation durant les premières semaines et années de vie. L’expérience a été menée chez les rats et montre que des rats nés de mères nourries avec un régime riche en matières grasses, mais qui reçoivent une alimentation équilibrée juste après la naissance pourront éviter l'obésité à l'âge adulte. De même, des bébés rats exposés à des niveaux de lipides normaux in utero via une alimentation équilibrée de la mère, puis allaités par les mères suivant un régime alimentaire riche en matières grasses deviennent obèses au moment du sevrage.


L’étude suggère aussi qu’en mettant les enfants à une alimentation saine dès la petite enfance permet d’éviter le développement d’une obésité, du diabète et des maladies cardiaques. Même si les auteurs précisent que ces résultats recueillis sur l’animal ne peuvent directement s’appliquer à l’homme, ils ne remettent pas en cause les lignes directrices pour les femmes enceintes et notamment la limitation de prise de poids pendant la grossesse en contrôlant les graisses et les calories, et suggèrent une surveillance et un suivi accrus de l’alimentation du petit enfant, durant la période d’allaitement, de sevrage et de diversification alimentaire.

Les Nutritionnistes de la Fondation Louis Bonduelle Article d'origine sur www.fondation-louisbonduelle.org

SOURCES

  • Pr Kellie LK Tamashiro, Diabetes doi: 10.2337/db11-0957 November 2012
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté