Accueil du site
> Enfants & Ados > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Grignotage : 27% de calories en plus pour les enfants américains
Grignotage : 27% de calories en plus pour les enfants américains
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
4 mars 2010
Auteur de l'article
La rédaction CareVox, 602 articles (Comité de rédaction)

La rédaction CareVox

Comité de rédaction
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
602
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Grignotage : 27% de calories en plus pour les enfants américains

Grignotage : 27% de calories en plus pour les enfants américains

Selon des dernières recherches menées aux Etats-Unis, les enfants grignotent des aliments peu nutritifs trois fois par jour en moyenne. Cette alimentation supplémentaire, regroupée sous le terme de « junk food », constitue pour les enfants un surplus de 168 calories quotidiennes en l’espace de trois décennies.

Les enfants américains grignotent abondamment trois fois dans la journée. De fait les chips, bonbons et autres douceurs de piètre qualité représentent désormais 27% de l’apport calorique quotidien des écoliers. L’étude, dévoilée le 2 mars dernier, retentit alors que Michèle Obama, l’épouse du président américain, a dévoilé son plan anti-obésité (appelé « Let’s move ») en direction, précisément, des enfants. Dans ce cadre, la Première Dame des Etats-Unis a invité en février dernier un groupe bipartite de législateurs et de membres du Cabinet à la Maison Blanche afin de mettre en place et de coordonner les actions du plan. Aux Etats-Unis l’obésité infantile est en constante augmentation.

Ce sont désormais 12 millions d’enfants obèses (soit 17% de cette catégorie d’âge) que doivent gérer les services sanitaires. Carmen Piernas et Barry Popkin, spécialistes en nutrition à l’Université de Caroline du nord, indiquent ainsi qu’en près de 30 ans, de 1977 à 2006, l’envolée des collations a apporté aux enfants 168 calories par jour en sus de leur régime alimentaire. Ces recherches ont été publiées dans le Health Affairs Journal, en complément d’une autre étude pointant les ravages de l’obésité, qui est passée, chez les enfants âgés de 10 à 17 ans de 14,8% en 2003 à 16,4% en 2007. Différentes études ont par ailleurs mis en avant une accentuation de risques d’obésité chez les noirs et les hispaniques : Sur le sol des USA ces populations pourraient même faire face à des probabilités plus fortes d’obésité avant même la naissance.

Source : Business Week, Reuters, Los Angeles Times, USA Today, CBS News

La rédaction CareVox
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Obésité Enfants Calories