Accueil du site
> Enfants & Ados > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Enurésie : Stop au pipi au lit !
Enurésie: Stop au pipi au lit !
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
1er juin 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
L'équipe incontinence-protection, 5 articles (Rédacteur)

L’équipe incontinence-protection

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
5
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Enurésie : Stop au pipi au lit !

Enurésie: Stop au pipi au lit !

Qu’est ce que l’énurésie ?

L’énurésie est le fait qu’un enfant âgé de plus de 5 ans continue de mouiller son lit la nuit de façon régulière. Alors que l’on ne parlait pas d’incontinence il y a quelques années, les spécialistes de ces troubles parlent maintenant d’incontinence partielle et transitoire. On parle d’incontinence car l’énurésie rentre dans son champ de définition, à savoir de perdre des urines involontairement, autrement dit sans s’en rentre compte. L’enfant fait pipi au lit durant son sommeil, de manière partielle parce que cela ne survient que la nuit, contrairement à une incontinence qui elle surviendrait à n’importe quel moment du jour ou de la nuit. On parle enfin d’incontinence transitoire car normalement l’énurésie de l’enfant ne va persister que pendant un temps déterminé, c'est-à-dire durant l’enfance, voire l’adolescence dans certains cas.


Les types d’énurésie.

L’énurésie peut être de deux grandes sortes différentes : elle peut être primaire ou secondaire :

  • L’énurésie primaire :L ’énurésie primaire touche un enfant âgé de plus de 5 ans qui n’a jamais été propre auparavant, autrement dit qui a toujours mouillé son lit, même si cela n’est pas le cas toutes les nuits.
  • L’énurésie secondaire : Il s’agit d’un enfant de plus de 5 ans qui a été propre pendant un temps plus ou moins long et qui recommence à mouiller son lit de manière répétée. Dans ce cas, le pédiatre va rechercher chez l’enfant le facteur déclenchant : cela peut être une maladie comme une infection urinaire ou même le début d’une forme de diabète dans certains cas. Les causes peuvent également être d’ordre psychologique : l’enfant peut se remettre à faire pipi au lit à la suite d’un déménagement, d’un divorce des parents ou d’un décès d’un membre de la famille proche. Ce choc peut être un fait tout à fait trivial comme de mauvais résultats à l’école.

 

L’énurésie en chiffre

L’énurésie concerne plus de 15% des enfants de 5 ans, cela veut dire que plus de 400 000 enfants sont concernés en France. A l’âge de 8 ans, l’énurésie touche encore environ 10% des enfants ; ce trouble est donc assez fréquent. Le pourcentage de sujets souffrant d’énurésie baisse évidemment avec l’âge, et touche environ 3% des adolescents. On constate également que les garçons sont globalement plus concernés que les filles par l’énurésie : on considère en effet que 70% des enfants énurétiques sont des garçons.

 

L’énurésie est-elle une maladie ?

L’énurésie n’est pas une maladie. Elle peut être la conséquence d’une maladie qu’il faut éliminer des les premières consultations chez le pédiatre. Comme nous l’avons vu plus haut, il peut s’agir d’une infection urinaire ou d’une autre maladie affectant le système urinaire. Les cas d’énurésie qui serait la conséquence d’une maladie sont exceptionnels.
L’énurésie n’est dont pas une maladie et ne doit pas être traitée comme tel pour le bien psychique de l’enfant.

 

Quelles sont les causes de l’énurésie ?

L’énurésie provient de différents facteurs. Elle peut survenir car l’enfant a le sommeil trop profond. En effet, si l’enfant a besoin d’aller aux toilettes pendant la nuit et qu’il dort très profondément, il ne sera pas capable de se lever à temps pour aller aux toilettes. Cela peut être un facteur favorisant mais ne suffit pas à expliquer complètement l’énurésie de l’enfant.

La taille de la vessie  : un enfant ayant une faible capacité a des chances supplémentaires de souffrir d’énurésie. Mais cela ne suffit pas non plus à expliquer totalement l’énurésie de l’enfant car ce denier devrait également souffrir d’incontinence urinaire la journée.

L’énurésie est-elle héréditaire ? Ce facteur n’est pas avéré mais on constante effectivement qu’au sein de certaines familles de nombreux enfants sont concernés par l’énurésie.

Les raisons expliquant que l’enfant fait pipi au lit peuvent être multiples et il est souvent difficile de trouver la raison pour laquelle l’enfant continue à faire pipi au lit de manière répétée. Chaque cas est particulier, ainsi on ne peut faire de généralité. On ne peut pas réduire l’énurésie secondaire à de simples causes psychologiques et l’énurésie primaire à de simples causes physiques et médicales. Dans les deux cas d’énurésie, il convient de mettre en place une vraie prise en charge physique et psychologique pour accompagner l’enfant ou l’adolescent.


Comment les parents doivent-ils réagir quand un enfant fait pipi au lit ?

Contrairement à certaines pratiques au sein des familles, il faut absolument éviter de gronder l’enfant. Il faut avant tout dédramatiser la chose, sans pour autant la banaliser. Il ne faut pas non plus penser que l’énurésie passera avec le temps car la prise en charge est indispensable pour un enfant qui mouille régulièrement son lit pendant un temps plutôt long. La consultation chez le pédiatre est donc indispensable dans un premier temps.

Il faut savoir que l’enfant n’est absolument pas responsable de son énurésie : ces troubles surviennent pendant son sommeil, ainsi il subit ces fuites nocturnes.

Comment faire pour aider l’enfant énurétique à surmonter ses troubles ?

L’enfant est souvent désemparé devant cette situation ou il ne comprend pas pourquoi il mouille son lit de manière aussi régulière. Il souffre souvent des railleries de ses copains au cours des voyages scolaires ou des sorties chez les copains ou copines durant le week-end. Il est donc important d’expliquer à l’enfant d’où vient son problème, les mécanismes physiques qui l’entraine à faire pipi au lit. Malheureusement on ne peut demander à l’enfant de faire des effort pour contenir son énurésie, parce que par définition il ne le fait pas exprès. Une bonne méthode est de responsabiliser l’enfant : par exemple le rendre responsable d’aller faire pipi systématiquement avant d’aller se coucher. Cela peut constituer une mission chez l’enfant qui va prendre en main son énurésie. Le simple fait que l’enfant se sente concerné par son problème peut agir favorablement à l’arrêt total des fuites pendant le sommeil.

 

Les médicaments contre l’énurésie sont-il efficaces ?

Les seuls médicaments disponibles sont des antidiurétiques, c'est-à-dire qu’ils empêchent les reins de fabriquer trop d’urine la nuit. La vessie est donc pleine moins souvent. Cette prise en charge ne doit pas être prescrite dès la première consultation. La prise en charge psychologique, l’accompagnement familiale peut suffire à stopper l’énurésie de l’enfant avant que l’on ait recours à ce traitement hormonale qui va jouer sur le système urinaire de l’enfant.

Doit-on mettre des couches à l’enfant énurétique ?

Le port de protections absorbantes est souvent nécessaire dans le cas d’un enfant énurétique. Il n’y a pas de mal a protéger un enfant qui fait pipi au lit sous prétexte qu’il n’est plus un bébé. Cela permet aux parents de ne pas avoir à nettoyer les draps de manière intempestive, mais également à l’enfant de ne pas être mouillé et donc de passer des nuits plus sereines. L’enfant doit être responsable de ses protections : il faut qu’il la mette tout seul, qu’il la jette lui-même à la poubelle.

La patience est indispensable dans l’approche de l’énurésie de son enfant, les troubles s’effaçant plus ou moins vite en fonction des enfants

L'équipe incontinence-protection www.incontinence-protection.com
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Marie-Andrée Lacroix (IP:xxx.xx7.249.247) le 1er juin 2011 a 19H42
Marie-Andrée Lacroix (Visiteur)

L’énurésie infantile est principalement dû à l’hypoglécimie. Il suffit de régler l’hypoglécimie avec une alimentation adaptée et donner une colation protéiné avant le couché pour éradiquer le fameux pipi au lit.

Marie-Andrée Lacroix / pensersante.ca