Accueil du site
> Enfants & Ados > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Enfants : Une opération Nounours pour dédramatiser l’hopital
Enfants : Une opération Nounours pour dédramatiser l'hopital
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
22 avril 2009
Auteur de l'article
David, 25 articles (Etudiant en Pharmacie)

David

Etudiant en Pharmacie
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
25
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Enfants : Une opération Nounours pour dédramatiser l’hopital

Enfants : Une opération Nounours pour dédramatiser l'hopital

L’hôpital des nounours est une opération menée conjointement par des étudiants de toutes les professions de santé (étudiants en médecine, pharmacie, dentaire, maïeutique, en école d’infirmières) et par certains étudiants des professions paramédicales (orthophonistes, orthoptistes…) en partenariat avec l’association Sparadrap.

Enfants : Une opération pour dédramatiser l'hopitalGénéralement organisé en fin d’année scolaire, l’hôpital des nounours vise à dédramatiser le monde de l’hôpital auprès d’enfants de moyenne et grande sections de maternelle (enfants de 5 à 6 ans).
 
Les enfants viennent avec leurs nounours dans le but de le soigner. Il sont accueillis à “l’hôpital” par les infirmières qui pèsent le nounours, le vaccine et lui attribue un carnet de santé. Les infirmières discutent avec l’enfant afin de connaître la maladie dont le nounours est atteint : l’enfant sera ensuite dirigé vers le “nounoursologue” adapté à la maladie du nounours.
 
  • Si le nounours a mal au ventre, à la tête, ou est atteint d’une maladie commune, il sera envoyé chez le nounoursologue médecin. 
  • Si le nounours a mal aux dents, il sera emmené chez le nounoursologue dentiste. 
  • Si le nounours a un gros problème (opération chirurgicale nécessaire), il sera conduit au “bloc opératoire”. 
  • Et, si le nounours a une fracture, il devra passer une radio avant de voir le nounoursologue médecin.
 
Les différents nounoursologues font participer l’enfant à la “consultation” : écoute du battement cardiaque avec le stethoscope, utilisation du marteau réflexes, soins dentaires…
 
Enfin, à la fin du parcours de soins, l’enfant passera à la pharmacie afin de récupérer le médicament prescrit par le nounoursologue, ainsi que différents livrets d’informations à lire en famille.
 
Les enfants viennent pendant le temps scolaire avec leur maître ou maîtresse assistée de parents accompagnateurs. Etant donné que les enfants ne passent que par tout petit groupe à “l’hôpital” où le nounours reçoit des soins, il faut donc occuper les autres enfants pendant ce temps.
 
Différents ateliers sont ainsi imaginés par les étudiants en fonction de leur cursus. On retrouve généralement un atelier de brossage des dents, de lavage des mains, d’initiation aux 5 sens, une pièce de théâtre, un atelier de la croix rouge sur les risques domestiques, les pompiers…
 
Tout est fait pour que l’enfant se sente en confiance et n’est plus peur de la blouse blanche.
David, rédacteur de http://www.philapharm.fr étudiant en pharmacie

POST-SCRIPTUM

  • Pour en Savoir Plus :
    - Site de l’association Sparadrap.[lien]
    - Site (non à jour) de l’ Hôpital des nounours.[lien]

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté