Accueil du site
> Enfants & Ados > Vérité sur...
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Du chewing-gum pour une meilleure concentration des élèves ?
Du chewing-gum pour une meilleure concentration des élèves ?
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
2 décembre 2011 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Pr. Antoine Pelissolo, 41 articles (Psychiatre)

Pr. Antoine Pelissolo

Psychiatre
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
41
nombre de commentaires
0
nombre de votes
3

Du chewing-gum pour une meilleure concentration des élèves ?

Du chewing-gum pour une meilleure concentration des élèves ?

Pas si bête, le chewing gum... Bien que l’attitude du ruminant ne soit pas la plus valorisante pour un être humain, une étude scientifique récente, publiée dans la revue Appetite, vient de montrer que le chewing-gum a des effets positifs sur l’attention et la mémoire.

 
Réalisée chez des étudiants de manière comparative et très rigoureuse, cette étude a en effet montré que le fait de mâcher un chewing gum avait des effets bénéfiques sur différentes fonctions intellectuelles. En fait, ce gain n’existe que lorsque le chewing gum est mâché avant le travail, alors qu’aucune amélioration (voire même une détérioration) n’est obtenue si la tache est effectuée durant le « machage ». De plus, l’effet met 5 minutes à apparaître, et ne dure que 15 à 20 minutes.
 
Comment expliquer tout ceci ? Pas par le contenu du chewing gum en tout cas, car les chercheurs n’ont pas trouvé de différence entre les gommes sucrées et non sucrées, et avec ou sans menthe. Leur hypothèse est que le machage augmente la vigilance cérébrale de manière différée et pendant un certain temps, par un effet mécanique probablement indirect (oxygénation ?). En revanche, le fait de mâcher un chewing gum pendant un exercice ne permet pas de se concentrer suffisamment sur la tache.
 
Voilà donc de quoi réfléchir (la bouche vide…). Mais cette étude ayant été réalisée chez des étudiants américains, grand consommateurs de chewing gums devant l’éternel, on peut se demander si les mêmes résultats pourraient être obtenus en France. Question vachement intéressante !
Pr Antoine PELISSOLO, psychiatre
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
0 vote
par Cyril (IP:xxx.xx2.235.39) le 6 juillet 2012 a 05H47
Cyril (Visiteur)

Je suis sûr qu’un petit coca light pour accompagner fera très bien l"affaire... no comment