Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Il est possible d’écarter les troubles du sommeil chez les enfants... Bonne nuit les petits !
Il est possible d'écarter les troubles du sommeil chez les enfants... Bonne nuit les petits!
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
26 mars 2010
Auteur de l'article
DR DELEPOULLE A-S, 16 articles (Pharmacien)

DR DELEPOULLE A-S

Pharmacien
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
1
nombre de votes
3

Il est possible d’écarter les troubles du sommeil chez les enfants... Bonne nuit les petits !

Il est possible d'écarter les troubles du sommeil chez les enfants... Bonne nuit les petits!

Qui n’a jamais eu d’enfant ayant des petits troubles du sommeil ? Bébé a du mal à s’endormir ou se réveille la nuit, puis quand tout s’arrange, vient la période des cauchemars... et le changement d’horaire ne va pas arranger les choses !

Voici quelques petits conseils qui vous permettront à vous ainsi qu’à vos chérubins de passer une bonne nuit !

Préparer l'endormissement

- Ne laisser pas passer les signes de l'endormissement : quand votre enfant baille, se frotte les yeux, pleurniche sans motif, il a besoin de dormir. - Préparer son sommeil par des jeux calmes, éventuellement un bain, un petit rituel : une histoire lue, racontée, chantée, un câlin, etc... - Adoucissez la séparation du coucher en réduisant pour un temps le bruit à la maison. Acceptez ce qui apaise l'enfant comme le pouce, le nounours, la veilleuse, le drap sucé ou la tétine. Ensuite laissez-le s'endormir seul.

la nuit, ne vous levez pas systématiquement dès que bébé pleure

L'enfant construit son sommeil de nuit progressivement. Ses rythmes ne sont pas ceux de l'adulte. L'une des particularités du sommeil du petit enfant est la présence de micro-éveils physiologiques d'une durée de 1 à 10 minutes après chaque cycle de sommeil. Ainsi le nourrisson de moins d'un an peut réveiller ses parents huit fois par nuit. Pendant ces micro-éveils, il pleure, grogne, puis se rendort seul. Si vous intervenez par des bercements ou un biberon, vous risquez de réveiller votre bébé et votre enfant aura besoin de vous pour se rendormir à chaque fois.

Pensez à l'homéopathie :

L'homéopathie permet de remédier à certains petits troubles du sommeil en douceur et sans risque d'accoutumance ! Traitements du nouveau-né - Il s’endort sur le ventre, les jambes repliées et les fesses en l’air : Medorrhinum 9CH (donner 5 granules au coucher). - Enfant coléreux, agité mais heureux et calmé quand on l'agite ou le berce, qui a sommeil mais ne peut s'endormir et transpire de la tête en s'endormant, parfois lors de la dentition : Chamomilla 9CH (donner 5 granules au coucher). Traitements de l'enfant - Besoin d’une veilleuse ou d’une présence pour s’endormir, peur du noir. Sujet aux terreurs nocturnes et crie dans la nuit : Stramonium 9CH, Kalium bromatum 9CH si grincement des dents et besoin de manipuler le drap, le doudou dans le lit. L'enfant est difficile à rassurer. - Insomnie de l'enfant ou de l'adulte jeune, facilement peureux, avec difficulté d'endormissement, difficulté à se réveiller le matin Calcarea phosphorica 9CH. - Enfant qui se réveille, ne pleure pas mais veut jouer et ne veut plus dormir. Enfant excité par une émotion joyeuse, une bonne nouvelle Coffea cruda 9CH , Cyripedium 9CH. - Peur de la séparation chez un enfant très attaché à sa mère. Son lit est couvert de peluches. Il réclame sa mère au moment du coucher et ne s'endort qu'en lui tenant la main. Son réveil est difficile : Pulsatilla 9CH.

Phytothérapie :

Le recours à la phytothérapie est possible (infusion de tilleul ou de camomille allemande). Euphytocalm® sirop est un sirop riche en magnésium et en mélisse convient aux enfants à partir de 36 mois.

Anne-Sophie Delepoulle Pharmacien

POST-SCRIPTUM

  •  N’oubliez pas de consulter un médecin Si l’insomnie persiste chez votre bébé ou votre enfant malgré l’application des règles hygiéno-diététiques. Des troubles du sommeil peuvent être révélateurs de certaines pathologies (Reflux par exemple, dépression chez l’enfant...)

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Conseils & Solutions
Mots-clés :
Sommeil Enfants Insomnie