Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Bébé aux sports d’hiver
Bébé aux sports d'hiver
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
18 septembre 2012 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Camille, 453 articles (Rédacteur)

Camille

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
453
nombre de commentaires
88
nombre de votes
405

Bébé aux sports d’hiver

Bébé aux sports d'hiver

Depuis la naissance de votre enfant vous rêvez de partir aux sports d’hiver mais vous ignorez les précautions d’usages à prendre face à l’altitude et le froid. Après ces quelques conseils vos enfants pourront faire leurs premiers pas dans la neige, une glissade en luge et sur des skis.

L’altitude

Jusqu'à sa première année, il ne faut pas dépasser les 1 200 mètres. En effet, leur acclimation, liée en particulier à la baisse de pression et à la raréfaction de l'oxygène, pourrait être difficile.

Ensuite, de 1 à 2 ans, la fragilité de votre enfant ne vous permet pas de choisir une station dépassant les 1 800 mètres.

Sur le trajet, les pauses sont vivement conseillées durant la montée, afin de permettre à un adaptation progressive à l’organisme de l’enfant. L’altitude provoque une accélération du rythme cardiaque et augmente la pression sanguine dans les artères. Par ailleurs, pour éviter les maux d'oreilles, donnez-leur régulièrement à boire.

Durant la première nuit en altitude, l’enfant sera probablement agité. Le grand air excite avant de fatiguer.

Outre, ces aspects, il est conseillé de ne jamais les emmenez sur un téléphérique ou un télésiège, le changement d'altitude serait beaucoup trop brutal. Profiter de la marche permet à l’enfant de découvrir les joies de la neige et de perfectionner sa maîtrise de la marche.

 

Les indispensables anti-froids pour bébé

Dans va valise, glissez : body, sous-pull à manches longues, chaussettes de laine et collants, pull en laine ou en polaire (plus chaud), après-ski, combinaison imperméable avec capuche, et bien sûr, écharpe, moufles reliées l'une à l'autre par un cordon passant dans les manches (pour éviter de les perdre) et cagoule, plutôt que bonnet. Surtout, prévoyez suffisamment de change car tout ne sèche pas en une nuit…

Un enfant est plus sensible qu’un adulte au froid, alors minimisez les promenades pour éviter de le confronter trop longtemps au froid notamment s’il est immobile dans une poussette (bien penser à leur couvrir les jambes à l’aide d’une couverture). Le froid attaque en premier les extrémités du corps (pieds, mains, tête). Toutefois, il vous faut trouver un compromis : votre bébé doit être protégé du froid, sans être engoncé ni momifié. Son corps doit pouvoir respirer et bouger.

 

Protéger la peau et les yeux de bébé

Les rayons du soleil sont plus nocifs en montagne. Aussi, n’exposez pas votre enfant directement au soleil. Toutes les deux heures appliquez une crème solaire spéciale enfant et du stick à lèvres.

De plus, le pouvoir réfléchissant de la neige impose au bébé de porter des lunettes ou un masque. La protection peut être également optimisée en glissant une casquette sous la cagoule pour éviter l’exposition directe.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Enfants & Ados
Mots-clés :
Bébé Enfants Hiver Froid
Commentaires
0 vote
(IP:xxx.xx8.12.23) le 29 septembre 2012 a 16H58
 (Visiteur)

Ne pas dépasser 1200 mètres d’altitude la première année... Et comment font les enfants qui vivent en altitude, en station de ski par exemple ??? Ben oui... ça existe, pour ma part nous avons déménagé pour des raisons professionnelles, ma fille de un mois à l’époque a dû s’acclimater à 1840 mètres d’altitude, et autant dire qu’elle s’est portée comme un charme, aucun problème de santé, jamais malade, elle a même fait ses nuits une semaine après notre arrivée.

Par contre attention, il faut lors de la descente et de la montée en voiture faire des pauses à mi parcours d’altitude de 15 mn pour éviter tout problème aux oreilles...