Accueil du site
> Enfants & Ados > Etudes Scientifiques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Ados : repas de famille et lectures sont des soutiens moraux efficaces
Ados : repas de famille et lectures sont des soutiens moraux efficaces
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
22 octobre 2013
Auteur de l'article
Cercle Stress Info, 42 articles (Professionnel du Stress)

Cercle Stress Info

Professionnel du Stress
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
42
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Ados : repas de famille et lectures sont des soutiens moraux efficaces

Ados : repas de famille et lectures sont des soutiens moraux efficaces

Selon un article paru sur le site canadien "La Presse" , le 17 octobre 2013, une étude récente menée par le professeur Jessica Rassy, de l’École des sciences infirmières de l’Université de Sherbrooke, montre que les dîners en famille et des lectures variées protègent plus les adolescents du suicide que l’activité physique ou l’estime de soi.

D’après cette étude, et un peu à la surprise générale, le fait de faire du sport, de bien dormir et d’avoir une bonne estime de soi seraient moins protecteurs que le fait de dîner en famille au moins deux fois par semaine et d’avoir des lectures variées.

Selon le Professeur Jessica Rassy, l’effet protecteur des repas en famille passerait par le renforcement du lien affectif entre enfants et parents. C’est ce qui explique que plus les repas pris en commun sont nombreux, plus la protection est efficace.
 
Parmi les facteurs associés, et là on s’y attend davantage, le fait de ne pas fumer et de ne pas consommer de substances toxiques est également protecteur.
Les clés de la protection seraient donc les repas en famille, des lectures variées, l’absence de consommation de tabac et de toxiques.
 
Le professeur Jessica Rassy est très claire : « Le but est de trouver ce qu’ils font déjà dans leur quotidien et de le renforcer. De souligner les forces plutôt que de chercher ce qui ne fonctionne pas dans leur vie. Par exemple, en les encourageant à manger avec leurs parents. C’est quelque chose qui peut se faire facilement et qui a un vrai impact" .
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté