Accueil du site
> Enfants & Ados > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Ados en rupture scolaire : un accueil d’urgence inédit
Ados en rupture scolaire : un accueil d'urgence inédit
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 décembre 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Réseau CHU, 259 articles (Réseau des CHU)

Réseau CHU

Réseau des CHU
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
259
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Ados en rupture scolaire : un accueil d’urgence inédit

Ados en rupture scolaire : un accueil d'urgence inédit

Absentéisme chronique, décrochage scolaire, passages à l’acte violents… Grâce à une collaboration unique en France entre l’AP-HM et la Protection Judiciaire de la Jeunesse, un espace d’urgence accueille à Marseille les 12-18 ans auteurs de violences urbaines ou scolaires.

A l'accueil d'urgence et d'évaluation rapide (AUER), le mineur en grande souffrance psychique et physique est d'abord reçu à l'unité Sylvestre (13e) par un psychologue, un psychiatre - le docteur Boulanger-Marinetti, du Service hospitalo-universitaire de Ste Marguerite- et une infirmière de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

Au cours d'un entretien individuel, l'équipe procède à une évaluation globale du mineur - santé, scolarité, environnement familial et social-, afin de lui proposer une prise en charge sur mesure qui le conduira vers une nouvelle phase : l'intégration dans un dispositif d'apprentissage, scolaire ou professionnel.

La consultation porte sur plusieurs thèmes
-dépistage, prévention et diagnostic de troubles mentaux, de troubles des apprentissages et du développement,
-suivi post-évaluation pour certains adolescents au service de psychiatrie de Ste Marguerite (consultation Adolescents difficiles),
-coordination des différents examens (neuropsychologique, neuro-pédiatrique et orthophonique) et des explorations complémentaires (neuro-imagerie),
-orientation vers des consultations et suivis spécialisés (médicaux, psychologiques et sociaux : réhabilitation psycho-sociale).

Plus de 300 adolescents ont déjà bénéficié de ce soutien.

L'accueil d'urgence et d'évaluation rapide est un dispositif novateur, spécifique (articulation santé / justice) et transdisciplinaire (notion de diagnostic partagé). Il pourrait donc être développé de façon expérimentale sur d'autres sites en France.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Psychologie Hôpital
Commentaires
1 vote
par lee (IP:xxx.xx1.213.114) le 11 février 2010 a 16H55
lee (Visiteur)

Enfin un acceuil adapté por les jeunes en detresse,on parle souvent de jeunesse décadente voire délinquante mais personne n’a jamais trouvé de solution adapté si ce n’est la répression pour acceuillir ces jeunes en souffrance.Il faudrai plus de structures de ce types là en France,mémé si cela exige plus de personnel...Mais tellement de personnes veulent travaillé avec les personnes en difficulté,tellement d’educateurs qui ne trouvent pas de structures adaptés pour exercer !Continuons comme sa...