Accueil du site
> Dossiers > Dopez votre mémoire !
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Ados : dormir tard, un bon facteur pour l’apprentissage
Ados : dormir tard, un bon facteur pour l'apprentissage
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
26 mars 2009
Auteur de l'article
Monique LASRY, 16 articles (Diététicienne)

Monique LASRY

Diététicienne
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
16
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Ados : dormir tard, un bon facteur pour l’apprentissage

Ados : dormir tard, un bon facteur pour l'apprentissage

Revoilà le sommeil sur le tapis, on avait déjà vu qu’un manque de sommeil pouvait entrainer une prise de poids chez l’enfant. Voilà maintenant qu’un réveil trop matinal n’est pas bon pour l’apprentissage scolaire des adolescents.

Ados : dormir tard, un bon facteur pour l'apprentissageOn sait (ou on ne sait pas ) que les adolescents ont besoin de pas mal de sommeil 8 à 10 heures par nuit. Et on va voir qu’ils auraient en plus besoin de se lever tard.
 

Des recherches montrent que les adolescents apprendraient mieux lorsque les cours commencent plus tard

 
Les travaux d’un chercheur anglais ayant montré que les adolescents apprennent mieux l’après-midi que le matin, une école anglaise, avec à sa tête un proviseur créatif, a mis ces travaux en application. Attention la phrase suivante va faire des jaloux : les cours ne commencent pas avant 11h du matin !

C’est déjà prodigieux, mais en plus toutes les vingt minutes, il y a une pause de 10 minutes. Pas pour fumer, les ados sortent de leur classe et jouent au basket.
Donc je résume, des cours qui commencent tard, un enseigement par periode brèves et des pauses aération fréquentes.
 
Résultats : Des réussites excellentes aux tests.
Et tous le monde est ravi, les ados trainent le matin et les enseignants ont des résultats.
 

Le facteur le plus important est-il l’horaire, l’enseignement par periode brève, ou les pauses oxygène ?

L’horaire est majeur d’après les travaux du chercheur anglais.
Pour la durée des cours, on sait déjà que l’attention chute au delà de 45-50 minutes.
Quant à l’exercice c’est clairement un facteur de meilleure irrigation du cerveau.
Donc l’ensemble est probablement une bonne association.
Je rajouterais une alimentation de qualité et c’est sur, on aura des génies

SOURCES

  • Courrier international n°:959 article de "The Observer"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté