Accueil du site
> Enfants & Ados > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Ados, bougez-vous après les cours pour éviter d’être gros !
Ados, bougez-vous après les cours pour éviter d'être gros !
rubrique
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
24 juillet 2012
Auteur de l'article
Henri de Miebenthal, 476 articles (Kinésithérapeute)

Henri de Miebenthal

Kinésithérapeute
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
476
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Ados, bougez-vous après les cours pour éviter d’être gros !

Ados, bougez-vous après les cours pour éviter d'être gros !

Une étude américaine menée récemment et publiée dans la revue Pediatrics devrait faire remuer les adolescents après les cours ! En effet, l’activité physique pratiquée avant et après l’école, et même le simple fait d’effectuer le trajet entre le domicile et le lycée ou collège à pied, serait plus efficace que les cours de sport dispensés par les professeurs des écoles pour garder la ligne. Les auteurs de l’étude ont même suggéré que le nombre d’ados obèses diminuerait de 22% si l’ensemble des élèves rentraient de l’école à pied.

Le manque d’exercice nuit à la santé des adolescents. Tout le monde le sait, cette information date de la nuit des temps. Ce qu’on sous-estimait jusqu’à présent, c’est le bénéfice tiré des activités sportives extra scolaires. En effet, selon une étude effectuée par l’équipe du Docteur Keith Drake de la Geise School of Medicine de Dartmouth, aux Etats-Unis, il suffirait que l’ensemble des collégiens et lycéens fassent davantage d’exercice physique tout au long de la journée pour que la proportion d’obèses puissent diminuer considérablement. La baisse serait de l’ordre de 26% si tous les ados pratiquaient deux sports d’équipe en dehors des cours... mais les obèses seraient tout de même 22% de moins si tous les collégiens et lycéens effectuaient tout simplement le trajet domicile-école à pied ou à vélo.

Pour aller plus loin, cette étude parue le 16 juillet dernier dans la revue américaine Pediatrics, et relayée en France par Le Figaro, indique que les cours d’éducation sportive dans les établissement scolaires seraient, en revanche, moins efficaces pour lutter contre l’obésité. La raison ? Tout simplement parce que les élèves sont moins motivés lorsque l’activité se déroule dans le cadre scolaire. Les résultats de l’étude ont été obtenus après avoir interrogé 1 700 adolescents outre-Atlantique. Mais comme les clichés ont la dent dure, il sera utile de rappeler que le problème de l’obésité touche également la France : Près de 20% des enfants de 3 à 17 ans sont obèses ou en surpoids dans l’hexagone. Mesdemoiselles et messieurs, à vos baskets !

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté