Accueil du site
> Enfants & Ados > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Parents : votre ado dort-il assez ? Quelles solutions ?
Parents : votre ado dort-il assez ? Quelles solutions ?
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
13 mars 2009 | 1 commentaires
Auteur de l'article
 Réseau Morphée, 84 articles (Association)

Réseau Morphée

Association
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
84
nombre de commentaires
0
nombre de votes
9

Parents : votre ado dort-il assez ? Quelles solutions ?

Parents : votre ado dort-il assez ? Quelles solutions ?

Les adolescents dorment trop peu ! Comment instaurer un compromis entre ses besoins et l’évolution du mode de vie d’aujourd’hui ? N’hésitez pas à poser vos question sur le site de l’UNAF à l’occasion de la conférence du 18 mars.

 

Les adolescents ne dorment plus suffisamment par rapport à leurs besoins physiologiques

JPEG - 11.7 ko
Parents : votre ado dort-il assez ? Quelles solutions ?

Le sommeil de l’adolescent répond à des besoins et à des rythmes qui sont spécifiques à l’individu et fortement marqués par une dimension génétique.

La durée de sommeil diminue par rapport aux besoins de l‘enfant mais ils sont cependant plus importants que chez l’adulte.

- Paradoxe de cet âge, l’adolescent a un emploi du temps chargé et une foule d’occupations qui lui sont indispensables, ce qui laisse peu de temps pour dormir… Privation de sommeil, somnolence, anxiété, irritabilité, le sommeil malmené s’accompagne de plaintes sur la qualité de vie, la concentration, la mémoire et constitue un handicap pour la réussite scolaire.

L’adolescent a naturellement des horaires de sommeil tardifs. Des indicateurs biologiques permettent de lier ce décalage en fonction à l’âge pubertaire. Néanmoins cette tendance est exacerbée par le comportement de l’adolescent qui a notablement changé depuis l’arrivée de toutes les nouvelles technologies et en particulier des jeux vidéo et d’Internet. Ainsi les adolescents se couchent de plus en plus tard, phénomène qui touche aussi bien le jeune américain, que le japonais, l’australien, ou l’européen, pays du monde pour lesquels nous avons des études publiées.

- Phénomène tout à fait nouveau, noté par les pédiatres, des syndromes de retard de phase (un endormissement tardif associé à un réveil tardif) se voient maintenant chez des enfants. Ce décalage des horaires de sommeil particulièrement vrai les veilles de jour sans école, va de pair avec une perte conséquente du temps de sommeil.

- Nous avons des chiffres qui objectivent en 30 ans une réduction, par nuit, de 2 à 3 h de sommeil chez l’adolescent.

- L’étude dièse menée en Ile de France par l’Académie de Paris et la CPAM montre que les enfants se couchent de plus en plus tard et qu’ils dorment moins. Ainsi plus de 80 % des jeunes interrogés se couchent après 22 heures la veille d’un jour de cours et la moitié d’entre eux (45 % des filles et 55 % des garçons) passent plus de 3 heures par jour devant un écran de télé ou d’ordinateur. Au niveau de la 3eme, un quart se couche même après minuit.

Quelles solutions ?

Devant ce phénomène, il est nécessaire d’avoir une réflexion sur les solutions et recommandations que peut inspirer l’évolution du sommeil de l’adolescent, pour le médecin, la famille mais aussi la société. Il est bien évident que la solution n’est pas uniquement médicale.

Il y a là un changement fondamental des comportements par rapport aux rythmes de vie qui entraîne un vrai chamboulement dû à l’évolution des moyens de communication. Notre société se doit d’instaurer des règles de bon usage mais aussi d’anticiper ce vers quoi nous allons.

Plus nous serons clairvoyants à ce propos, plus nous mettrons en place les bonnes stratégies, sans passéisme excessif et sans laxisme non plus, car ce sont nos jeunes qui en feront les frais en premier.

Pour en savoir plus : 

Conférence-débat, retransmission en direct sur Internet : « Famille et sommeil de l’adolescent »

L’université des familles du 18 mars
De 18h30 à 20h30 à l’UNAF
28 place Saint-Georges Paris 9°, M° Saint Georges

Intervenante : Dr Sylvie ROYANT-PAROLA, présidente du Réseau Morphée

Discutants :
- Edith TARTAR-GODDET, psychologue clinicienne et psychosociologue
- Laurence LEVY-DELPLA, Inspectrice d’Académie

Vous pouvez d’ores et déjà apporter de 1ères contributions à ces réflexions en postant des messages sur le forum ouvert par l’UNAF sur son site.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Ado Sommeil
Commentaires
0 vote
par chahineze (IP:xxx.xx9.164.228) le 6 février 2010 a 23H22
chahineze (Visiteur)

moi jais 15 ANS et je dors a 2h00 3h00 du matin le lendemian qan jes cour jesillle de trover le someille mets je niarive pas ece normale ????