Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Finis ton assiette !!!
Finis ton assiette !!!
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
30 septembre 2008 | 13 commentaires
Auteur de l'article
Florian Saffer, 57 articles (Diététicien Nutritionniste)

Florian Saffer

Diététicien Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
57
nombre de commentaires
15
nombre de votes
2

Finis ton assiette !!!

Finis ton assiette !!!

"Finis ton assiette", voila un exemple de règles que beaucoup de parents imposent à leurs enfants.

enfant mangerPour ces parents, cette règle correspond à une valeur importante "chez nous on ne gaspille pas". Cela s’inscrit souvent dans l’histoire familiale ; l’alimentation n’a pas toujours été aussi abondante et aussi bon marché qu’aujourd’hui et pour nos grand parents qui ont connu la guerre et le rationnement jeter de la nourriture est inconcevable.

Toutefois habituer un enfant à forcement finir son assiette va à l’encontre du bon sens. En effet, cette consigne habitue l’enfant à manger plus que sa faim ce qui peut conduire à une prise de poids. Imposer à un enfant de finir son assiette, c’est le détourner de son système de régulation énergétique basé sur les sensations alimentaires (faim, rassasiement, satiété...).

N’oubliez pas que les enfants sont naturellement très bien régulés, c’est à dire qu’ils sont très à l’écoute de leur sensation alimentaire ce qui leur permet de faire correspondre parfaitement leur consommation alimentaire à leur besoins énergétiques.

Si comme moi l’idée de gaspiller de la nourriture vous fais dresser les poils sur les bras, envisagez d’autres alternatives comme par exemple servir en plus petites quantités et resservir si l’enfant à encore faim.

Gardez à l’esprit que la prévention de l’obésité passe avant tout par le respect des sensations alimentaires.

Florian SAFFER – diététicien approche comportementale

Diplômé en nutrition de l’enfant - hôpital Trousseau (Paris)

"L'idéal diététique n'existe pas : manger équilibré c'est finalement manger avec une succession de déséquilibres"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Polémiques & Débats
Commentaires
10 votes
par Papy (IP:xxx.xx9.8.14) le 30 septembre 2008 a 11H29
Papy (Visiteur)

Aie, une photo de pastèque... Morice risque de la faire censurer !!! ;-)

7 votes
par chiktaba (IP:xxx.xx6.43.218) le 30 septembre 2008 a 14H46
chiktaba (Visiteur)

En meme temps, cela depend de ce qu il y a dans l assiette non ?

12 votes
(IP:xxx.xx7.186.158) le 30 septembre 2008 a 15H03
 (Visiteur)

Hum... Elle a pas tout compris la dame !!

Obliger un enfant a finir son assiette a pour but de lui apprendre a indiquer au moment du service la quantité qu’il pense pouvoir manger ! Obliger a finir est la punition en cas de surestimation, et comme il n’y a pas de punition dans le cas contraire (l’enfant peut se resservir a volonté s’il a encore faim), le technique est très rapidement efficace et conduit justement a éviter gaspillages et sur-nutrition !

10 votes
(IP:xxx.xx8.135.155) le 30 septembre 2008 a 18H13
 (Visiteur)

Je pense que le débat n’est pas là : le "finis ton assiette" est plus fait pour éviter la gourmandise. Combien voit on d’enfant au self qui ont des assiettes qui débordent !!

10 votes
(IP:xxx.xx7.58.166) le 30 septembre 2008 a 18H18
 (Visiteur)

Il est normal que les enfants aient un rythme de repas différents des adultes. Les collations entre les repas (notamment l’après midi) sont indispensables. Les "bourrer" à midi pour qu’ils ne mangent pas dans l’après midi est une idiotie.

Les choses doivent bouger et les idées changer.

Cordialement, florian

9 votes
par tss (IP:xxx.xx0.146.50) le 30 septembre 2008 a 18H47
tss (Visiteur)

le"finis ton assiette" a rarement à voir avec la

quantité de nourriture.le même enfant "s’empiffrera"

de 2 assiettes de frites et"pignochera"sur 3

cuillers de brocolis(bien meilleur pour sa

santé) !c’est là que la phrase prend tout son sens !!

4 votes
par Annie (IP:xxx.xx2.41.87) le 30 septembre 2008 a 19H24
Annie (Visiteur)

Pour avoir été élevée par des parents qui ont connu la guerre et avoir fini mon assiette pendant les 18 années que j’ai vécues avec eux, je n’ai jamais, jamais imposé pour cette raison à mes enfants de finir leur assiette. C’est peut-être une erreur du point de vue nutritionnel, mais cela l’est surtout, d’après moi du point de vue relationnel (que de les obliger à finir leur assiette). Comment les parents peuvent-ils savoir exactement ce que leurs enfants peuvent manger ou ont envie de manger ? Personnellement je ne crois pas que ce soit uniquement une question de gaspillage mais aussi de contrôle des parents sur leurs enfants, mal placé je m’empresse d’ajouter.

12 votes
(IP:xxx.xx8.47.35) le 2 octobre 2008 a 12H13
 (Visiteur)

Faire finir l’assiette à l’enfant lui fait sans doute perdre la notion à quelle fin on mange et brouille les sigaux de régulation faim rassasiement . Au delà de la faim il n’y a plus de plaisir Le système s’il n’est pas perturbé par des injonction est auto-régulé a condition de respecter quelques principes de table Si on réfléchit un tout petit peu , j’espère ne blesser personne l’histoire de 1 cuillère pour papa, maman , papy , mamy c’est du gavage ... Mange-t-on pour sa faim et son plaisir ou pour faire plaisir

5 votes
par annie1 (IP:xxx.xx8.39.97) le 3 octobre 2008 a 20H56
annie1 (Visiteur)

Vous avez parfaitement raison

4 votes
par nello (IP:xxx.xx0.120.1) le 7 octobre 2008 a 23H59
nello (Visiteur)

Mes Parents aussi m’ont appris à finir mon assiette, mais a cette différence qu’il m’ont appris à me servir moi-même ! peu et peut-être 2 fois, cela m’a rendu responsable de la quantité dans mon assiette. ainsi pas d’obésité non plus.

2 votes
par pacontent (IP:xxx.xx3.247.101) le 14 novembre 2008 a 11H49
pacontent (Visiteur)

Bonjour, Le "finis ton assiette" a une longue histoire, et cette histoire n’est pas près de finir. En effet, cette injonction n’est pas particulièrement en provenance de grands-parents ayant connu les restrictions pendant la guerre et voulant apprendre le respect de la nourriture à l’enfant. Je crois fermement qu’il s’agit là d’un réflexe imposé par les mythes qui nous gouvernent encore beaucoup ; en l’occurence on "éduque" l’enfant ! le parent croit que si ses interventions ne sont pas suffisantes l’enfant sera "mal élevé" et surtout, surtout, ne sera pas "OBEISSANT", la vertu cardinale qu’il faut absolument imposer à l’enfant. C’est TOUTE LA PHYLOSOPHIE PARENTALE QUI EST EN CAUSE.

0 vote
par gael boquet (IP:xxx.xx0.181.7) le 12 février 2009 a 11H58
gael boquet (Visiteur)

j’adore l’image pour illustrer l’article ! mais c’est vrai que je ne demande jamais à ma fille de finir son assiette !

très mauvaise cette pratique :-(

0 vote
par Hortensia (IP:xxx.xx8.90.230) le 30 décembre 2009 a 16H30
Hortensia (Visiteur)

Slt a tous !

J’ai 15ans, depuis quelque temps j’ai des faims "d’ogres", j’ai beau bien manger le midi et le soir, j’aurais faim entre les repas. Je ne sais plus quoi faire. S.O.S