Accueil du site
> Enfants & Ados > Conseils & Solutions
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
A peine nés et déjà différents
A peine nés et déjà différents
rubrique
note des lecteurs
date et réactions
8 août 2008 | 1 commentaires
Auteur de l'article
Bambin Nature, 43 articles (Site internet)

Bambin Nature

Site internet
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
43
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

A peine nés et déjà différents

A peine nés et déjà différents

À la naissance, le cerveau est déjà sexué, c’est-à-dire que le bébé est déjà “programmé” pour être une fille ou un garçon. Il en découle des différences de développement, donc des différences de comportement, entre les deux sexes. Dans son ouvrage « Les soins complets du bébé et de l’enfant » [1], le Docteur Myriam Stoppard explique ces différences, qui même minimes, existent dès la naissance.

La structure du cerveau

Les cerveaux des bébés filles et garçons sont différents ; par exemple, le cortex cérébral, qui détermine l’intelligence, se développe plus tôt chez le fœtus fille, notamment la partie gauche, responsable de la pensée. Par contre, le poids et le volume du cerveau du garçon sont supérieurs de 10 à 15 % par rapport à celui de la fille.

Ces différences anatomiques sont à l’origine de différences comportementales et non de différences intellectuelles. Chaque sexe évolue à un rythme différent et développe des aptitudes dans des domaines différents.

Ainsi, le corps calleux, qui sert de lien entre l’hémisphère gauche et droit du cerveau, est fonctionnel plus tôt chez la petite fille, donc elles montrent généralement de meilleures aptitudes en lecture. Le développement de l’hémisphère gauche, plus avancé chez la fille, lui confère de meilleures compétences liées au langage. Quant au garçon, son hémisphère droit possède plus de connections nerveuses, ce qui pourrait expliquer qu’ils possèdent une meilleure perception spatiale.

Des différences à nuancer

Il ne faut cependant pas généraliser car le cerveau du bébé est extrêmement malléable durant les premiers mois de sa vie. A la naissance, il possède tous ses neurones mais construit les connections entre eux chaque fois qu’il découvre quelque chose de nouveau.

Il est donc important de passer du temps avec votre bébé, de lui montrer des images, des choses ou de lui faire écouter de la musique. Car, même si les statistiques montrent des différences dans les vitesses d’apprentissage suivant les sexes, les différences entre les individus sont plus grandes.

Il ne sert donc à rien de comparer votre bébé aux autres enfants, car même s’il se montre plus lent ou plus rapide que les autres pour acquérir de nouvelles aptitudes, cela ne veut pas dire qu’il sera en retard ou en avance plus tard.

L’ouïe et la vue

L’ouïe de la nouvelle-née est plus fine que celle du nouveau-né. Il en résulte que les petites filles sont plus faciles à réconforter lorsque vous leur chuchotez des mots apaisants et elles localisent également une source de son très facilement.

Par contre, les filles pleurent plus longtemps et sont plus difficiles à calmer que les garçons, quand elles entendent un autre bébé pleurer et elles utilisent plus tôt leur voix pour attirer l’attention de leur mère.

Quant à la vue, elles répondent avec enthousiasme aux stimulations visuelles ; les petits garçons auront un retard de leur vision jusqu’à l’âge de 7 mois, par rapport aux filles. Ils nécessitent donc plus de stimulations visuelles.

Par contre, les garçons sont très intéressés par toutes les choses qu’ils rencontrent, plus que par les personnes. Plus que les filles, ils cherchent à toucher, goûter, bouger les choses, quand les petites filles sont plus intéressées par les personnes et les choses plus inhabituelles.

La propreté de bébé

Généralement, les bébés filles deviennent propres plus tôt. Que votre bébé bouge ou émette des sons lorsqu’il est en train d’uriner est le signe de la maturation de sa vessie. Cette étape se produit entre 1 an et 1,5 an chez la fille alors qu’elle apparaît entre 1,5 an et 2,5 ans chez le garçon. À ce stage, les bébés n’ont encore aucun contrôle de la défécation.

Les petites filles commencent à aller au pot entre 1,5 an et 2,5 ans quand, chez les petits garçons, cela se produit entre 2,5 ans et 3,5 ans. Enfin votre fille devrait être propre entre 2,5 ans et 3,5 ans et votre garçon devrait l’être entre 3,5 ans et 6 ans. Seuls quelques petits accidents nocturnes peuvent survenir durant cette dernière période.

Il est important de connaitre ces stades de développement et ces différences afin de ne pas presser votre petit dans son évolution naturelle. Le stresser ne ferait que le ralentir dans ses progrès, car même si votre enfant a conscience d’uriner ou de déféquer, si le système urinaire mais aussi fécal ne sont pas suffisamment matures, il n’en a pas le contrôle.

Quand bébé pleure

Les bébés filles et garçons pleurent en quantité et pour des raisons différentes. Les petites filles sont moins vulnérables au stress et pleurent moins que les garçons durant les 3 premières semaines. Elles s’adaptent également plus facilement aux nouvelles situations.

Ce qu’il faut retenir n’est pas qu’il est préférable d’avoir une fille plutôt qu’un garçon, mais que si vous savez lui apporter l’attention nécessaire, votre petit garçon se montrera le plus charmant de tous les bébés.

Les garçons étant plus sensibles au stress et aux situations nouvelles, il est essentiel de mettre en place une routine régulière le plus tôt possible. Limiter les surprises dans les actes quotidiens, tels que les repas ou le bain, en répétant le même rituel chaque fois, à la même heure de la journée, laisse votre petit garçon plus ouvert et disponible pour découvrir et apprendre.

Même si durant les premiers mois votre enfant se montre “difficile”, il ne faut pas négliger de lui apporter beaucoup de réconfort et de tendresse, car si votre bébé se sent suffisamment aimé, il se calmera petit à petit.

En guise de conclusion

Les filles et les garçons sont différents ; par exemple, dans l’ensemble, les filles sont plus sociables et les garçons plus aventureux. Il est important de connaitre toutes ces différences afin d’adapter votre comportement.

Il apparaît, que généralement, les petits garçons effectuent leurs étapes de maturations plus tard que les filles. Cela ne veut en aucun cas dire qu’ils sont moins performants, mais seulement qu’ils ont un rythme de croissance différent.

Il faut donc respecter ce rythme et ne pas pousser votre enfant à atteindre l’étape suivante de son apprentissage trop vite. Cela le stresserait et n’aurait que pour conséquence de le ralentir encore plus. Aimez-le, choyez-le, restez à son écoute et apprenez à le connaître, votre bébé deviendra le plus gentil et intelligent des enfants.

Pour aller plus loin...

Couverture Complete baby & child care

« Complete baby & child care » par le Docteur Myriam Stoppard aux éditions Dk

 

 

 

 

Bambin Nature, le site dédié aux soins naturels des tout-petits
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Bébé
Commentaires
0 vote
par Esther (IP:xxx.xx9.22.156) le 25 janvier 2015 a 11H30
Esther (Visiteur)

Ce texte sexiste encourageant les différences d’éducations qui sont déjà bien trop ancrées dans nos sociétés est une honte !