Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter

Derniers Articles

Accompagnement à la naissance, rencontre avec Justine une Doula passionnée

Suivant >>

Accompagnement à la naissance, rencontre avec Justine une Doula passionnée.

Rencontre avec Justine, doula dans le Finistère, qui nous en dit plus sur son joli métier si peu connu.


Justine, en quoi consiste précisément le métier de doula ?

Le mot doula vient du grec "doulos" qui signifie "servante", une doula est donc une femme (notre métier n'est pas ouvert aux hommes) qui se met au service de la femme enceinte. Je suis là pour elles, a leur demande, pour répondre a leurs questions et a leurs angoisses.

Pourquoi avoir recours au service d'une doula, qu'apportez vous en plus ?

Autrefois quand une femme attendait un bébé, elle se retrouvait aussitôt entourée de toutes les mères de sa famille ou de sa communauté, aujourd'hui dans notre société moderne, les familles sont souvent éclatées géographiquement ou sentimentalement. Les femmes sont abandonnées seule face a leur vie qui change, leur corps qui se transforme... Et elles n'ont plus que pour seul interlocuteur un corps médical débordé, un unique rdv mensuel avec chaque fois un praticien différent et peu de temps pour parler de ce qui les tracasse vraiment.

En tant que doula, nous sommes là pour palier a cela, fournir une oreille attentive et bienveillante, et appuyer de nos connaissances et de notre expérience les décisions qu'elles ont à prendre. Nous ne sommes pas des conseillères, notre travail n'est pas de donner notre avis mais de montrer aux futurs parents tous les choix qui s'offrent a eux afin qu'ils puissent faire les choses à leur façon et vivre cette aventure qui est la leur.


Vous agissez donc en complément du corps médical lors d'un accompagnement à la naissance, comment se déroule votre suivi et vos séances ?

Il n'y a pas de suivi type, car toutes les femmes et toutes les grossesses sont différentes, nous adaptons donc notre suivi a ce que les femmes nous demandent. Je propose en général une séance par mois, d'environ 3h, au domicile de la future maman, et je reste entièrement disponible 24h/24 par téléphone ou internet afin de répondre à leurs questions ou à leurs angoisses lorsqu'elles se présentent.

Les angoisses nocturnes sont naturelles et fréquentes chez les femmes enceintes, et a 3h du matin, à part leur doula, il n'y a personne pour leur répondre, sans compter que ce n'est pas le travail des médecins de les rassurer au milieu de la nuit, moi je le fais avec grand plaisir.
De plus nous préparons les futurs parents a l'accouchement et aux premières semaines avec bébé car une fois sortis de la maternité ils se retrouvent souvent seuls face à ce petit être tout neuf et bien sûr sans le mode d'emploi.


Que vous enseigne t-on lors de votre formation ?

La formation pour devenir doula est relativement différente suivant les pays. Le métier n'est pas reconnu en France et les formations françaises sont pour beaucoup composées de conférences. Pour ma part j'ai passé mon diplôme dans une école internationale Américaine qui proposait un cursus plus classique. Des sujets abordés très pointus comme la physiologie de la grossesse pour la plus grosse partie, la nutrition, les protocoles hospitaliers, des connaissances médicales n'ayant pas pour but d'êtres mises en pratique mais de pouvoir expliquer aux futurs parents les étapes souvent floues du parcours médical. J'ai donc suivi des cours, rendu des interrogations, corrigées par des professeurs, lu des lectures obligatoires sur la grossesse et exercé une partie pratique composée de deux suivis complets afin de valider mes acquis.

Avez vous des ouvrages ou sites web de référence à recommander à nos lecteurs ?

Tous les ouvrages de Michel Odent et de Frederick Leboyer sont a recommander car ils ont révolutionné l'accouchement moderne. Si je ne devais en conseiller qu'un ce serait l'un de ceux de F. Leboyer : "Pour une naissance sans violence". Il est particulièrement intéressant et plein de bonnes méthodes pour accompagner bébé lors de son arrivée. Mais mieux vaut le lire avant d'entamer une grossesse car Leboyer ne mâche pas ses mots, il est particulièrement violent dans ce qu'il écrit et peut choquer les futures mamans qui se mettent a la place de leur bébé.

Quel serait votre conseil d'experte aux futures mamans qui nous lisent ?

Surtout gardez confiance en vous, parmi toutes les voix qui vous donnent de "bons" conseils, celle qu'il faut écouter c'est la vôtre. Faites vous confiance et suivez vos envies, elles sont souvent les meilleures conseillères

La grossesse aujourd'hui est hyper médicalisée, on aime faire penser aux femmes qu'elles sont malades et c'est souvent comme ça qu'on provoque les pathologies, je n'appelle jamais une femme enceinte "une patiente" mais toujours "une cliente" car elles ne sont pas malades. Les statistiques montrent que les accouchements préparés avec une doula se passent mieux car nous apprenons aux mamans à écouter leur corps et a mieux se préparer au travail de l'accouchement.
Personnellement je suis également formée à l'accupression, c'est une méthode d'acuponcture sans aiguilles qui permet de bloquer les nausées des premiers mois, de faciliter l'avancée du travail et de bloquer les premiers seuils de la douleur lors de celui ci.

Retrouvez Justine sur son site et sa page Facebook ainsi que plus d'infos sur le site de l'association Doulas de France.

SOURCES

Thématiques
A ne pas manquer