Accueil du site > Les auteurs > Marie Allier
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Marie Allier
Marie Allier , 2 articles (Journaliste)

Journaliste

nombre d'articles
2
note moyenne des lecteurs
nombre de commentaires
0
Qui suis-je?

Journaliste pour Ouvertures. Magazine gratuit d’informations générales dont l’ambition est d’accompagner l’émergence du Citoyen dans le paysage politique et social.

Derniers Articles

L’harpagophytum

Suivant >>

L’harpagophytum est une plante originaire d’une partie de l’Afrique centrale et du sud. Elle est appelée « racine de Windhoek » ou « griffe du diable » en raison de ses fleurs mauves qui donnent naissance à des fruits ressemblant à de petits crochets.

Ces derniers ont la particularité de s’accrocher facilement au pelage des animaux. L’harpagophytum est consommé depuis des centaines d’années par les peuples indigènes d’Afrique. Ces derniers l’utilisent traditionnellement pour traiter les troubles digestifs, rénaux, hépatiques et les douleurs rhumatismales.

Principes actifs de l’harpagophytum

C'est la racine secondaire qui est exploitée dans la plante. Grâce à la présence de sels minéraux (calcium, cuivre, fer, magnésium, phosphore, potassium et silicium), de vitamines (B1, B2, B3, B5, B9, B12 et d’un peu de bêta-carotène et de vitamines C) elle contient de nombreux principes actifs constituant à la fois un anti-inflammatoires, un anti-oxydants et un anti-douleurs.
L’harpagophytum comprend également deux types d’acides qui lui donnent une saveur amère mais offrent des propriétés diurétiques.

Les bienfaits de l’harpagophytum

L’harpagophytum est reconnu scientifiquement pour soulager les articulations douloureuses notamment dans le cas d’arthrose.

L’European Scientific Cooperative on Phytotherapy (ESCOP) a approuvé son action dans la lutte contre les douleurs articulaires et les tendinites.

En 1992, en France, des études ont démontré l’efficacité de la plante dans le cas de douleurs aiguës dues à l’arthrose.

Actuellement les sportifs l'utilisent en prévention ou pour soulager leurs douleurs. Son action peut en outre stimuler l'appétit et faciliter la digestion. Très prisée désormais en Europe l'harpagophytum devient une plante médicinale menacée en raison de sa pousse localisée en milieu sauvage.

L’harpagophytum : un complément alimentaire vendu sous différentes formes

Que ce soit pour soulager les douleurs articulaires, stimuler l’appétit ou la digestion, il est conseillé d'absorber l'harpagophytum en complément alimentaire.

Il est vendu en différentes présentations : capsules, poudre ou comprimés. En poudre il peut se prendre en infusion ou en décoction.

La prise de comprimés ou de capsules est de 2 à 3 par jour avec un grand verre d'eau.

Pour un meilleur résultat il est préconisé de suivre cette cure pendant deux ou trois mois et de la renouveler périodiquement.


 

A ne pas manquer
A ne pas manquer