Accueil du site
> Santé Naturelle > Les Actus
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Risques Santé : Microparticules, la RATP en plein brouillard
Auteur de l'article
Lesmotsontunsens, 35 articles (Rédacteur)

Lesmotsontunsens

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
35
nombre de commentaires
0
nombre de votes
0

Risques Santé : Microparticules, la RATP en plein brouillard

Risques Santé : Microparticules, la RATP en plein brouillard

Lundi, l’AFSSET révélait que les microparticules sont nocives pour la santé, quelles que soient les concentrations mesurées. Coup dur pour la RATP, dont les couloirs regorgent de ces polluants invisibles. Et pour le Ministère de la Santé dont les calculs savants permettent à la régie des dépassements 13 fois supérieurs aux normes de l’OMS !

Voir aussi le premier article :

Microparticules, la RATP en plein brouillardMicroparticules pollution RATP Métro

Les "microparticules" sont de très petites molécules (<10 microns) très toxiques. Elles provoquent tous les ans près de 350 000 décès en Europe selon un rapport de la Commission Européenne. En France, selon l’AFSSET, elles seraient responsables de 6 à 11% des cancers du poumon et de 9500 morts chaque année. Particulièrement concernés, les réseaux ferroviaires cloisonnés, qui concentrent les poussières dues aux frottements des roues des trains sur les rails. Malgré les demandes répétées et insistantes du Conseil Supérieur de l’Hygiène Publique Français (CSHPF) depuis une dizaine d’année, il aura fallu attendre un reportage foudroyant de Canal Plus pour que la RATP daigne publier ses résultats d’analyse de qualité de l’air, avec un métro de retard en... janvier 2008.
 

Les normes de l’OMS enfumées

Depuis lors, la régie affiche toutes les semaines sur son site Internet ses relevés de mesures, y compris ceux concernant les particules fines de taille inférieure ou égale à 10 microns (PM10). Les prélèvements sont réalisés dans trois stations du réseau : Châtelet (métro L4), Auber (RER A) et Franklin D. Roosevelt (métro L1), cette dernière étant suspendue depuis un certain temps pour cause de travaux. Sur les six derniers mois, les concentrations moyennes mesurées sont de 90 µg/m³ à Châtelet et 190 µg/m³ à Auber. En heures ouvrées, elles grimpent à 102 et 226. Et en heures de pointe, elles culminent à 112 et 280... alors que l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) préconise de ne pas dépasser 50 µg/m³, et que la directive européenne sur l’air fixe une concentration moyenne maximum à 40 µg/m³. Un scandale ? Pensez-vous... Le CSHPF a émis un avis spécifique aux enceintes ferroviaires souterraines autorisant des concentrations allant jusqu’à 671 µg/m³. Tout baigne.
 

Deux narines, une solution

En réalité, cette "valeur guide" du ministère est calculée pour une heure d’exposition quotidienne. Faites chauffer les calculettes (et les détecteurs de fumée) : si vous passez deux heures en sous-sol dans la journée, comme la plupart des franciliens, sachez qu’il vous faudra alors éviter les zones dans lesquelles les taux de particules dépassent les 335,5 µg/m³. D’une simplicité à toute épreuve... surtout pour les personnes travaillant dans les enceintes concernées (agents RATP, commerçants, techniciens...) qui seront peut-être invitées, à l’avenir, à respirer alternativement des deux narines, histoire de doubler encore les normes admissibles ?

Sur la période étudiée, le seuil toléré par le CSHPF pour deux heures d’exposition quotidienne a été atteint 675 fois, tandis que celui de l’OMS a été dépassé 7202 fois, pour 9072 mesures, soit 80% du temps ! Le maximum de 1296 µg/m³ ayant été atteint à Auber le 6 février à 18h. En même temps, puisque l’AFSSET vient de découvrir qu’"on ne peut trouver de seuil de pollution au-dessous duquel il n’y aurait pas d’impact sanitaire", pourquoi se gêner... Encore heureux qu’il soit "interdit de fumer dans l’enceinte de la RATP".
 
(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")
 
Napakatbra
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
2 votes
par zelectron (IP:xxx.xx6.204.160) le 27 mars 2009 a 13H36
zelectron (Visiteur)

Ca fait une bonne douzaine d’années que je parle de nanoparticules telles que celles qui :
- sont fabriquées par les voitures à grande vitesse sur autoroute
- dans les scieries (lames carbures haute vitesse) certains usinages TGV, les meulages etc... il semblerai que TOUS les endroits confinés présentent à divers degrés ce risque sans parler des bactéries...

1 vote
par Mémé (IP:xxx.xx8.248.121) le 27 mars 2009 a 15H11
Mémé (Visiteur)

Moi en ce moment je fait cette cure :http://tinyurl.com/cesazx chez moi et çà marche du tonnerre.

2 votes
par zygomar (IP:xxx.xx9.49.184) le 27 mars 2009 a 17H25
zygomar (Visiteur)

Cà m’étonnerait que le patch detox dont vous parlez puisse éliminer des microparticules solides du parenchyme pulmonaire....

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 28 mars 2009 a 18H58
mr-bienetre (Visiteur)

Non mais de toute façon Zygomar vous êtes contre toute forme de progrès Zygomar ! Concernant toutes vos intervantion sur ce forum, vous avez décidément tors à la fois sur le fond et sur la forme !

1 vote
par zygomar (IP:xxx.xx9.220.223) le 29 mars 2009 a 12H51
zygomar (Visiteur)

Voilà le produit, avec sa composition" auquel le site en question fait référence.

Les Patchs Détox aident a éliminer les toxines que nous accumulons dans notre vie au quotidien.

De quoi sont composés les Patch Detox

la tourmaline

le vinaigre de bois

perlite

chitosan

extrait d’armoise

silice purifiée

Durant une vie le corps humain amasse des quantités de toxines venant de différentes sources : pollution de l’air, eau contaminée, radiation, nourriture, etc…Ce toxines sont la cause de gênes passagères voire chronique, de sérieuses maladies et de graves malaises. Après utilisation que retrouve-t-on sur les Patch Detox métaux lourds acide urique composants chimiques présents dans l’alimentation toxines présente dans l’atmosphère que nous respirons Les Patchs Detox agissent principalement sur la réflexologie plantaire. Ils travaillent pendant que vous dormez.

Collez un patch Detox sous la plante de chaque pieds Laissez agir pendant toute la nuit au petit matin décollez le patch et jetez le Vous vous apercevrez le lendemain matin que la couleur du Détox Patch sera passé de blanc la veille à une couleur brune couplé d’une odeur désagréable.

Ceci indique le taux de toxines absorbés.

Maintenant, vous qui semblez avoir des connaissances indiscutables en anatomie, physiologie, etc.... pouvez-vous nous expliquer comment ce type de produit peut éliminer à travers la peau des particules solides situées au sein du parencyme pulmonaire ? Quel peut être le cheminement de ces solides pour en arriver à être piègés dans un "patch" collé sur la peau des pieds ? Je suis toujours intéressé de m’instruire. Alors allez-y, ne nous privez pas de vos lumières, celà profitable à bien d’autres qu’à moi, j’en suis sûr. Et merci d’avance. Ne vous déflez pas en prétextant que je n’y comprends rien, que je ne tiens pas compte des avancées de la science et du progrès. D’autres beaucoup plus malins et instruits que moi, en d’autres termes moins cons, crétins, empaffés, débiles, névrosés, mythomanes, arriérés (ce sont les termes dont vous me qualifiez à longueur de messages)que moi pourront certainement tirer bénéfice de vos informations.

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 29 mars 2009 a 13H34
mr-bienetre (Visiteur)

Mais où vous voulez en venir à la fin Zygomar ? Quand on vous parle de quelque chose qui permet l’amélioration des conditions de vie, vous critiquez !!! On a pas dit non plus que ces patches sont la réponse à tout les problèmes ! Arrêtez de tourner en rond et de passer votre temps à essayer de vous justifier en permanance Zygomar !

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 29 mars 2009 a 13H42
mr-bienetre (Visiteur)

Quel peut être le cheminement de ces solides pour en arriver à être piègés dans un "patch" collé sur la peau des pieds ?

Vous ne savez pas que la peau n’est qu’une barrière imperméable Zygomar ?!!!

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 29 mars 2009 a 13H47
mr-bienetre (Visiteur)

Une barrière perméable pardon ! :-P

1 vote
par zygomar (IP:xxx.xx4.161.31) le 29 mars 2009 a 16H22
zygomar (Visiteur)

La peau est certes une barrière perméable. C’est d’ailleurs cette propriété qui est prise en compte dans les modèles permettant d’estimer l’exposition systémique des agriculteurs lors de l’application des produits phytosanitaires (et des produits chimiques pour d’autres catégories de population). C’est la voie d’exposition la plus significative pour cette catégorie d’individus exposés. C’est valable pour les molécules qui passent effectivement à travers la peau selon des mécanismes en grande partie élucidés,mais pas pour les particules solides.

Je ne vois toujours pas le CHEMINEMENT pas des microparticules SOLIDES présentes dans le parenchyme pulmonaires où elles sont arrivées par voie aérienne. Quel chemin suivent-elles à partir des alvéoles pulmonaires pour arriver à la peau avant ensuite de la traverser pour se retrouver dans les patches en question ? Le seul mécanisme connu à l’heure actuelle pour évacuer des particules solides des poumons, c’est la fonction ciliaire de l’épithélium bronchique, la secrétion muqueuse et l’expectoration.

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 29 mars 2009 a 18H37
mr-bienetre (Visiteur)

Et bien le mieux serait peut-être de les contacter : contact@patchdetox.com

0 vote
par zygomar (IP:xxx.xx9.52.72) le 31 mars 2009 a 15H34
zygomar (Visiteur)

Ben, je ne sais pas moi, je vous demande à vous parce que, dans votre réponse, vous aviez l’air de savoir que c’était parce que la peau était une barrière perméable, alors je pensais que vous auriez pu apporter quelques précisions supplémentaires. Tant pis....

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 31 mars 2009 a 19H35
mr-bienetre (Visiteur)

Ben non Zygomar, je ne ponds pas de ces patches tous les matins au réveil ! :-))

Mais, entre nous, vous êtes vraiment intérêssé par en savoir plus sur le fonctionnement de ce type d’article ??

0 vote
par zygomar (IP:xxx.xx0.162.195) le 1er avril 2009 a 11H40
zygomar (Visiteur)

Oui, je suis intéressé à en savoir un peu plus sur le "fonctionnement" présumé de ce système parce çà pourrait être intéressant mais çà n’est pas très clair en l’état actuel. Alors si quelqu’un a quelques lumières là-dessus, je suis preneur. On en apprend tous les jours.

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 2 avril 2009 a 09H15
mr-bienetre (Visiteur)

Je remarque quand même qu’avec vous, tout est toujours "présumé" ou "supposé" fonctionner ! Vous savez, il ne faut pas être trop parano et voir des charlatans partout Zygomar, les méthodes qui marchent cela existe aussi ! Par contre, si cela vous intéresse réélement, contactez-les par courriel dans un premier temps.

2 votes
par zygomar (IP:xxx.xx9.41.174) le 27 mars 2009 a 15H49
zygomar (Visiteur)

".....surtout pour les personnes travaillant dans les enceintes concernées (agents RATP, commerçants, techniciens...)"

>> A-t-on des données sur l’incidence des cancers broncho-pulmonaires chez ces catégories de personnes ??

2 votes
par mr-bienetre (IP:xxx.xx7.214.121) le 28 mars 2009 a 19H01
mr-bienetre (Visiteur)

A-t-on des données sur l’incidence des cancers broncho-pulmonaires chez ces catégories de personnes ??

Même si on vous les apportez ces données, vous n’en tiendrez pas compte comme d’habitude et vous inventeriez encore une astuce pour critiquer, alors à quoi bon...