Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Le pied d’athlète : une mycose du pied à ne pas négliger
Auteur de l'article
Rim, 51 articles (Medecin)

Rim

Medecin
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
51
nombre de commentaires
14
nombre de votes
1

Le pied d’athlète : une mycose du pied à ne pas négliger

Le pied d'athlète: une mycose du pied à ne pas négliger

Mieux vaut prévenir que guérir

Le pied d’athlète ou intertrigo inter-orteil est une infection fongique (dermatophytose) due à un champignon, qui touche habituellement la peau située entre les orteils. Les 3ème et 4ème espaces inter-orteils sont les plus fréquemment touchés.

Prévalence :

Le pied d’athlète est une infection courante dont il n’est pas si facile de guérir. 10 % à 15 % de la population vit ce problème au moins une fois au cours de sa vie. Il survient rarement avant la puberté.
Les récurrences sont nombreuses si l’on n’y porte pas une attention particulière et si l’on ne se débarrasse pas complètement des champignons une fois les symptômes éliminés.

Causes :
L’espace inter-orteil étant clos entraîne un microclimat chaud et humide propice au développement des champignons.

Facteurs favorisants :
Le port de chaussures fermées (tennis, chaussures de sécurité, …), la transpiration excessive, la fréquentation de locaux communs (salle de sport, piscine, salle de bain familiale, hammam) favorisent l’apparition de ces intertrigos. La contamination est le plus souvent indirecte par l’intermédiaire des sols humides, ce qui donne un caractère souvent familial aux dermatophytoses des pieds et pose donc souvent des problèmes de chronicité ou de réinfection si on ne prend pas le soin d’examiner (ou de faire examiner) toute la famille.

Personnes à risque :
Les personnes souffrant d’hyperhidrose (transpiration excessive), les diabétiques, les personnes atteintes d’un déficit immunitaires (congénital ou acquis) ont plus de risque de contracter cette infection aux complications parfois graves selon le terrain et la prise en charge.

Symptômes :
Le pied d’athlète débute par un discret érythème. Au stade initial, la lésion est le plus souvent asymptomatique et passe donc inaperçue. L’apparition ultérieure de vésicules ou de bulles provoque un prurit intense qui peut être le symptôme révélateur de l’intertrigo, parfois même de façon très explosive. Rapidement, la lésion se modifie, se fissure, desquame et finalement devient macérée, avec apparition à long terme d’une couche de couenne blanchâtre plus ou moins épaisse selon l’ancienneté de la lésion. Le développement centrifuge (en tâche d’huile) de la lésion est évocateur en lui-même et laisse une impression de guérison centrale, avec des limites érythématosquameuses nettes et arciformes, facile à voir sur le dos du pied, souvent très prurigineuses.
La lésion s’accompagne souvent d’une odeur nauséabonde qui se dégage du pied.


Intertrigo inter-orteil

Complications :
1. La cellulite bactérienne : infection du tissu cellulaire sous cutanée. Complication redoutable.
2. L’ulcère : s’observe à un stade avancé. Le risque essentiel est la surinfection et les séquelles à long terme.
3. L’onychomycose : infection fongique de l’ongle pouvant entraîner la destruction de l’ongle.
4. Les cloques : ce sont des vésicules remplies de liquide. Leur risque est la surinfection.
5. La récidive : c’est la complication la plus fréquente. Les récurrences sont nombreuses même en cas de traitement bien mené.
Le pied d’athlète se prévient difficilement. De plus, beaucoup de personnes qui l’ont contracté une première fois voient leurs symptômes réapparaître quelques mois plus tard.


Onychomycose

Prévention :
Pour prévenir le pied d’athlète et surtout pour diminuer les risques de récidive, il est essentiel de respecter certaines règles :

1. Suivez le traitement prescrit aussi longtemps qu’on vous le recommande. Même si les symptômes sont disparus, le champignon peut demeurer présent et se manifester de nouveau à la première occasion.

2. Une bonne hygiène des pieds reste le meilleur moyen de prévenir le pied d’athlète : gardez vos pieds propres, frais et secs. Assurez-vous de bien sécher vos pieds, vos orteils ainsi que l’espace inter-orteils à l’aide d’une serviette propre après les avoir lavés et à la sortie de la piscine. Attention ! Le partage d’une serviette qui a été en contact avec un pied infecté peut transmettre l’infection.

3. Portez des sandales de plage lorsque vous vous baladez dans un lieu public dont le sol est mouillé (les vestiaires, les douches communes, les piscines publiques, etc.).

4. Privilégiez les chaussettes en fibres naturelles (coton, bambou, laine), qui absorbent bien l’humidité.

5. Choisissez des chaussures de sport qui procurent une bonne ventilation.
Au besoin, saupoudrez vos pieds d’une poudre de talc ou d’une poudre médicamenteuse antifongique (Gold Bond®, Desenex®) qui absorbe l’humidité.

6. Évitez de porter les mêmes chaussures tous les jours et, si possible, retirez-en les semelles pour qu’elles sèchent bien durant la nuit et saupoudrez dessus une poudre antifongique.

7. Débarrassez-vous de vos vieux souliers qui ont fait la route.

8. Les bains de soleil sont bénéfiques pour les pieds et aident à les garder bien au sec.

9. Surveillez régulièrement vos pieds ; prêtez attention aux changements de couleur ou d’aspect de votre peau.

10. Mangez sain en évitant les graisses saturées (fritures essentiellement) et l’excès de sucre qui augmentent l’acidité de la peau. Evitez le tabac. Buvez beaucoup d’eau pour permettre au corps de se débarrasser de ses toxines.

Traitement :

Médicamenteux :

Basé sur des antifongiques locaux en vente libre dans les pharmacies. Ils sont sous forme d’onguent, de lotion, de poudre ou d’aérosol à base de Clotrimazole (Lotrimin®), de Kétoconazole (Nizoral®) ou de Tolnaftate (Desenex®, Tinactin®), Terbinafine (Lamisil®). S’informer auprès du pharmacien au besoin.
La durée du traitement varie de deux à quatre semaines, en deux applications par jour. Il est essentiel d’appliquer le traitement toute la durée indiquée, même si les symptômes ont disparu. Ces antifongiques entraînent la guérison dans 70 % à 80 % des cas.
En général, s’il y a récidive, il faut reprendre le traitement et en doubler la durée. En outre, il est important de respecter les mesures d’hygiène afin d’éviter les récidives.
Si l’application rigoureuse des traitements topiques et des mesures d’hygiène ne guérissent pas le pied d’athlète, consulter un médecin. Celui-ci pourrait proposer un autre traitement topique ou prescrire un antifongique oral.

Complémentaire :

Des gestes qu’on peut adopter en complément du traitement médicamenteux, mais aussi pour prévenir les rechutes. Simples, peu coûteux et surtout efficaces.

- Le bicarbonate de soude : Une cuillère à soupe à dissoudre dans deux litres d’eau tiède pour un bain de pieds. Permet d’équilibrer l’acidité de la peau.
- L’huile essentielle de l’arbre de thé (ou Tea Tree) : action antifongique et antiseptique. Vous pouvez rajouter 4-6 gouttes dans votre bain de pied.
- Le vinaigre de cidre : connu pour ses propriétés antifongiques, antiseptiques et astringentes. Utilisé traditionnellement comme désinfectant. Il est préférable de le mélanger à l’eau du bain de pieds (2 cuillères à soupe).
- Le savon de Marseille : évitez les savons parfumés. Le savon artisanal à base d’huile d’olive permet de laver en douceur et sans agresser la peau. Prenez soin de bien rincer après avec une eau de préférence additionnée à un peu de vinaigre de cidre, d’huile essentielle de tea tree ou de bicarbonate de soude.
- Et surtout, n’oubliez pas de bien sécher vos pieds. C’est une étape importante du traitement mais aussi de la prévention des rechutes.

Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Mots-clés :
Pieds Dermatologie Mycose
Commentaires
14 votes
par brieli67 (IP:xxx.xx6.24.185) le 17 octobre 2008 a 19H22
brieli67 (Visiteur)

encore de quoi faire du fric !!

radical le badigeon au bleu de méthylène

s’il n’y a pas de plaie de l’Alcool iodé.

ET DES CHAUSSETTES EN COTON à bouillir c’est à dire à 1oo degrés

Si on peut faire simple.. ;

Foi de Docteur

2 votes
par philippe (IP:xxx.xx2.101.114) le 22 juin 2012 a 18H50
philippe (Visiteur)

Et avec de l’iso betadine ?

12 votes
par Isère38 (IP:xxx.xx2.20.119) le 17 octobre 2008 a 22H47
Isère38 (Visiteur)

Il existe depuis peu un produit en vente libre en pharmacie redoutablement efficace et ceci en UNE SEULE application comme annoncé sur le produit. En tout cas ça a marché pour moi de manière quasiment instantanée, et je me traînais cette mycose depuis des années malgré des soins constants... Je ne vais pas faire de la pub en citant la marque, je crois que ce n’est pas autorisé ici, mais c’est en vente partout. Un peu cher (je crois me rappeler que ça se vend une dizaine d’€) par rapport au produit que j’utilisais auparavant mais finalement plus que correct au regard du résultat qui a l’air définitif.

5 votes
par CRIO (IP:xxx.xx3.0.41) le 11 mai 2009 a 13H22
CRIO (Visiteur)

BONJOUR serait t’il possible d’avoir le nom du produit car mois sa fait 1 ans et 2mois que je traine ça cordialement

2 votes
par sherine (IP:xxx.xx0.22.232) le 25 mai 2011 a 22H40
sherine (Visiteur)

Bonjour Monsieur

s’il vous plais pouvez vous me donner la marque du produit radicale anti mycos des pied en

une application, je souffre de cette mycos depuis 2007 et je suis une femme je met des sandale.

salutation

4 votes
par jp971 (IP:xxx.xx6.8.233) le 7 juin 2011 a 20H24
jp971 (Visiteur)

bonjour ! le nom du produit stp merci d’avance

24 votes
(IP:xxx.xx9.3.41) le 12 février 2009 a 11H11
 (Visiteur)

bonjour vous pouvez faire quelque chose pour mes pieds voici une photo

4 votes
par alainconnu (IP:xxx.xx9.32.200) le 16 mars 2009 a 19H42
alainconnu (Visiteur)

J’ai trouvé une solution efficace pour mon probleme périodique de pied d’athlete.

J’imbibe une ouate avec de l’alcool isopropylique (alcool à friction) (vendu à la pharmacie) que j’insere sur la plaie de l’orteil infecté et que je laisse en place pour au moin une heure ou encore mieux, pour la nuit.

j’applique ensuite un onguent favorisant la cicatrisation (ozonol).

Je répete le traitement pour quelque jour aussi longtemp que nécéssaire.

C’est une solution radical qui soulage rapidement la vive démangeaison du pied d’athlete mais ça chauffe beaucoup dépendant de l’importance de la plaie.

1 vote
par fred (IP:xxx.xx7.117.223) le 16 juin 2011 a 17H25
fred (Visiteur)

je rentre de la pharmacie avec ce fameux traitement unidose que j’espère efficace

je ne peux pas donner le nom mais quand j’ai demandé un produit en 1 dose pour le pied d’athlete on me l’a donné tout de suite car il n’en existe qu’un... fastoche... il coûte une douzaine d’euros

il ne me reste plus qu’à verifier son efficacité

0 vote
par welderb (IP:xxx.xx2.132.13) le 16 mars 2012 a 13H41
welderb (Visiteur)

Bjr tt le monde , j ai eu la même symptomatologie il y a environ 2 mois , j ai consulté un dermatologue ; qui ma préscrit un traitement à base de : * Fucidine ( * 1/j pendant 10jours) * Eosine acqueuse ( laver avec avant de poser une pommade / une poudre ) * Permanganates de Potassium ( laver avec avant de laver avec l ’eosine ) * Mycoster en poudre ( *1/j pendant 6 semaines )

NB : laver l espace inter-orteil + la plaie avec le Perm de Potassium en premier lieu puis avec de l’éosine puis appliquer soit la Fucidine ( pommade ) ou Mycoster ( poudre ). La cicatrisation commence dès la première semaine, continuer le traitement et dès le 11jour arrêter la Fucidine et remplacer la par Mycoster ( c v dire vs appliquer la Mycoster *2/j ) . Vs allez remarquer la plaie devient sèche.....

2 votes
par rudolphqstewart (IP:xxx.xx6.156.222) le 23 octobre 2012 a 03H00
rudolphqstewart (Visiteur)

mais celui-ci avait une habilete speciale pour faire valoir sa decouverte. et mademoiselle a un cannibale reprouve. Fais-en ce que tu pensais. Livide comme un mort. film streaming http://streamvo.webnode.fr/ streaming film sans le vouloir. Content de n’en rien dire a son mari plus charmante que jamais. film en streaming http://streamzo.webnode.fr/ parlant entre eux un libre passage d’environ vingt pieds de distance de l’abbaye. http://streampo.webnode.fr/ tira plus fort et toujours plus avant les memes idees que moi ! Vinrent deux oies sauvages.

2 votes
(IP:xxx.xx3.162.254) le 5 mai 2013 a 19H52
 (Visiteur)

Acide borique chaque jour dans les chaussures et c’est réglé, 50 centimes en pharma en saché

1 vote
par HIPPOCRATOS (IP:xxx.xx1.231.159) le 27 juillet 2013 a 15H10
HIPPOCRATOS (Visiteur)

PIEDS D’ATHLETES.

Simplissime, gratuit, peu contraignant :

1 - Badigeonner la peau entre les orteils avec du vinaire blanc le soir avant de vous coucher, par exemple avec de l’essuie tout. 2 - Chaque matin, changer de chaussette. Saupoudrer le bout de la chaussette, avant de l’enfiler (la partie au contact des ongles), avec un peu de bicarbonate. Le tout ne vous prendra que quelques minutes par jour. 3 - Hygiène : se laver les pieds tous les jours. Bien les sécher. Changer de chaussettes tous les jours. Si possible, éviter les chaussures fermées. Continuer au moins plusieurs semaines.

MERCI DE ME FAIRE PART DE VOS RESULTATS.