Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Pas le temps de cuisiner de légumes ? Quelques astuces ...
Pas le temps de cuisiner de légumes ? Quelques astuces ...
note des lecteurs
date et réactions
11 février 2009 | 5 commentaires
Auteur de l'article
Florian Saffer, 57 articles (Diététicien Nutritionniste)

Florian Saffer

Diététicien Nutritionniste
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
57
nombre de commentaires
15
nombre de votes
2

Pas le temps de cuisiner de légumes ? Quelques astuces ...

Pas le temps de cuisiner de légumes ? Quelques astuces ...

Voila un des principaux freins à la consommation de légumes. Les légumes frais demandent un certain temps de préparation : lavage, épluchage, cuisson...

JPEG - 12.5 ko
Pas le temps de cuisiner de légumes ? Quelques astuces ...

Pour beaucoup de personnes, seuls les légumes frais sont dotés d’intérêts nutritionnels. Or les les légumes en conserves ou surgelés apportent eux aussi beaucoup de fibres, minéraux, et vitamines.

Mes astuces :

1- Pensez aux purées de légumes ; 5 minutes au micro-onde et c’est prêt.

Exemple de recette améliorée : Purée de carottes nature dans laquelle vous pouvez ajouter un peu de crème et une pincée de cumin.

2- Utiliser de la purée de tomates en brique pour réaliser rapidement d’excellentes sauces tomates.

Exemples d’utilisation : ajoutez à vos pâtes de la purée de tomate, un filet d’huile d’olive et un peu de basilic surgelé.

3- Pensez aux potages en brique.

Il en existe une grande diversité : légumes verts à la ciboulette, potiron et châtaigne... Variez au gré de vos envies.

Remarque : Ajoutez une cuillères à soupe de levure de bière à sa soupe permet d’apporter encore plus de vitamines.

4- Pensez aux conserves (tomates pelées, champignons, haricots verts...).

Exemple d’utilisation : Faites revenir dans un peu d’huile d’olive ou un peu de beurre des champignons de Paris en conserve. Pendant 5 minutes, ajoutez éventuellement un peu de persil en fin de cuisson. Idéal pour accompagner une viande.

5- Les poêlés de légumes permettent de varier les saveurs et de faire le pleins de vitamines et minéraux. Ces préparations sont généralement appréciées de tous y compris des enfants.

Remarque : Évitez les poêlés contenant des huiles hydrogénées ou de l’huile de palme ou de coprah (prenez le temps de lire la liste des ingrédients). Préférez les poêlés réalisez avec de l’huile d’olive. Voir le site de d’Aucy

"L'idéal diététique n'existe pas : manger équilibré c'est finalement manger avec une succession de déséquilibres"
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
9 votes
par gael boquet (IP:xxx.xx0.181.7) le 12 février 2009 a 12H02
gael boquet (Visiteur)

Il faut éviter les plats aux micro-ondes souvent avec trop de sel ou trop sucre !

7 votes
par alex75 (IP:xxx.xx7.108.64) le 19 février 2009 a 19H34
alex75 (Visiteur)

J’ai mangé comme vous le conseiller pendant plusieurs années, pensant vraiment bien faire, et je suis tombé gravement malade.

Cette nourriture industrielle est pleine de pesticides, et de toute sorte de produits (même les surgelés sont enduits de produits pour qu’ils conservent leurs couleurs) et c’est une nourriture sans âme et sans vitalité, de la "bouffe morte" et mortifère.

Acheter des vrais légumes frais sur un marché, bio de préférence et cuisez-les avec un système de cuisson à la vapeur douce.

Le meilleur système est un genre de "sauteuse" en acier de haute qualité avec un thermomètre sur le couvercle qui indique quand arrêter la cuisson. Il y a plusieurs marques, on les trouve en magasin et sur les foires et marchés bio. Ça a l’air cher (100 euros, voire plus) mais c’est un investissement pour la vie, c’est inusable. Donc, un objet à acheter le plus tôt possible, pas la peine d’attendre d’être à la retraite ! On devrait recevoir ça en cadeau à 20 ans ! La cuisson est ultra-rapide, tous les composants des aliments (légumes mais aussi poissons et viandes) sont préservés. Et le goût est fantastique. Quand vous aurez ça, vous mettrez votre micro-onde à la poubelle… !!!

Au sujet des légumes bio, les prix baissent, les ventes explosent, il y en a même chez Liddl depuis quelque temps, le monde est en train de changer et c’est tant mieux !

1 vote
par zygomar (IP:xxx.xx4.28.70) le 10 mars 2009 a 17H50
zygomar (Visiteur)

".....un genre de "sauteuse" en acier de haute qualité avec un thermomètre sur le couvercle ..."

J’en connais quelques unes de sauteuses de haute qualité mais elles ne sont pas en acier et n’ont ni thermomètre ni couvercle....

3 votes
par Philène (IP:xxx.xx2.87.7) le 22 février 2009 a 22H22
Philène (Visiteur)

Je suis attérée ... pas le temps de cuisiner des légumes ? ouvrez une brique ! Il n’ y a rien de plus simple et de plus rapide que de cuisiner des légumes, il suffit juste d’avoir le bon ustensile ! une cocotte minute au pire, un cuit vapeur au mieux et ... un peu de bonne volonté et d’organisation. Qu’un diététicien conseille cela, sachant que ces produits sont bourrés soit de sel, soit de sucre, et en plus disproportionnément chers pour ce que c’est, je ne peux être qu’attérée. J’achète près de chez moi pour environ 25 euros en moyenne de légumes bio chez un producteur en vente directe qui me font la semaine, et une soupe peut me faire jusqu’à trois soirées pour quatre personnes, plus mes "pique-nique de bureau". Pour ce qui est de "l’appoint", notamment pour les salades, je les achète à ma pose de midi au petit marché du centre ville, chez des producteurs locaux.

0 vote
par Saffer (IP:xxx.xx7.183.89) le 10 mars 2009 a 20H19
Saffer (Visiteur)

Quelle ouverture d’esprit Philène !

N’est-il pas mieux de manger des légumes surgelés plutôt que de ne pas manger de légumes ?

Tout le monde n’a pas le temps de cuisiner. Beaucoup de mes patients travaillent 50 ou 60h par semaine et n’ont pas d’autres alternatives.

Autre point : d’un point de vu nutritionnel beaucoup de surgelé et de potage en brique sont de bonne qualité.

Relisez l’article, je conseille d’ailleurs d’éviter les produits contenant des huiles de palme, de coprah ou encore des graisses hydrogénées.

bien à vous

Florian SAFFER diététicien