Accueil du site
> Santé Naturelle > Risques
Mon logo CareVox
CareVox par RSS
CareVox sur Facebook
CareVox sur Twitter
Les déodorants, responsables du cancer du sein ?
Les déodorants, responsables du cancer du sein ?
catégorie
note des lecteurs
date et réactions
15 septembre 2008 | 14 commentaires
Auteur de l'article
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Gilbert Spagnolo dit P@py

Rédacteur
note moyenne des lecteurs
nombre d'articles
7
nombre de commentaires
23
nombre de votes
1

Les déodorants, responsables du cancer du sein ?

Les déodorants, responsables du cancer du sein ?

......alors ces gestes quotidiens seraient ils dangereux pour votre santé ! 12

Les déodorants et autres antitranspirants....peuvent-ils être responsables du cancer du sein ?

Depuis quelques années une polémique oppose ceux et celles qui affirment avec études à l’appui que les déodorants et autres antitranspirants....ne peuvent pas être responsables du cancer du sein, et ceux ou celles qui avec également d’autres études affirment le contraire, car ces produits cosmétiques contiennent des molécules notamment des sels d’aluminium et des parabens qui favoriseraient le développement du cancer du sein !

Ensemble nous allons étudier les avis qui s’opposent

.... mais pas de panique en fin d’article vous découvrirez qu’il est possible de remplacer vos déodorants et vos antitranspirants par des produits naturels.... et surtout pour l’un d’eux est plus de 10 à 12 fois moins cher, et actuellement avec notre pouvoir d’achat en baisse, cela n’est pas négligeable !

Notre peau humaine... une protection naturelle !

Il y a près d’une dizaine d’années, je me souviens d’avoir eu connaissance d’études qui indiquaient que l’excès d’hygiène avait des conséquences sur la santé, car cela enlevait la mince couche de protection qui recouvre l’ensemble de notre corps.

Le maintien du pH physiologique de la peau est indispensable pour éviter la prolifération d’agents pathogènes et un excès ou un manque d’hygiène peut nuire à l’équilibre de cette flore cutanée. suite

L’érosion excessive par exfoliateur ( appareils qui servent à enlever par abrasion une mince couche de peau, du verbe exfolier ) ou produits nettoyants attaquant les sébums et organismes protecteurs, comme par exemple un biocide, un antibiotique ou autre produit cosmétique, tue les organismes protecteurs de la peau ou de la muqueuse. Il peut en résulter une brutale prolifération de champignons, conduisant à une mycose.

Les cellules mortes qui s’accumulent sur l’épiderme, mélangées avec des sécrétions sébacées et à la sueur ainsi qu’à la poussière, la terre ou à diverses substances (dont maquillages, crèmes..) peuvent former une couche de surface supportant le développement de nombreux micro-organismes, spécialisés ou opportunistes, en particulier par une flore bactérienne susceptible de produire une odeur caractéristique. CF la peau sur Wikipédia

Finalement l’excès en tout n’est pas bon !

La transpiration !

La transpiration est un phénomène naturel. 1,6 à 4 millions de glandes sudoripares sont réparties sur tout le corps, et sont surtout situées au niveau des aisselles, la plante des pieds et la paume des mains. Ces glandes secrètent une solution aqueuse. De nature la sueur secrétée est inodore. Une odeur de transpiration, parfois très désagréable, provient des déjections des bactéries naturellement présentes à la surface de la peau quand celles-ci se sont nourries de cette transpiration. La suite voir aussi la transpiration sur Wikipédia.

L’odeur !

Nous l’avons vu l’odeur de transpiration,( parfois très désagréable), provient des déjections des bactéries naturellement présentes à la surface de la peau quand celles-ci se sont nourries de cette transpiration, .... et dans notre monde moderne nos industriels des cosmétiques .... se sont vite engouffrés dans ce marché porteur....mais Empêcher et bloquer la transpiration, c’est à dire « gêner » voir jusqu’à « interdire » une fonction naturelle du corps avec des produits chimiques....finalement est-ce bien raisonnable ?

Principe d’action des déodorants et antitranspirants !

Les déodorants :

Les déodorants corporels permettent de "réduire" les odeurs résultant de la fermentation de la sueur, produit de la transpiration. La mauvaise odeur est due à une fermentation des déchets éliminés (par la sueur) sous l’action des bactéries.

Ils agissent de diverses façons : en s’attaquant aux mauvaises odeurs. Par exemple, des ingrédients parfumés camouflent l’odeur de transpiration en absorbant la sueur : exemple avec le talc, poudre de plantes, les molécules "odorantes" se diffusent moins vite.

Des déodorants peuvent contenir des bactéricides, comme par exemple les déodorants à base d’alcool,....ou à base de parabens ( voir plus bas ).

Les antitranspirants :

En diminuant la transpiration. Les déodorants qui limitent la transpiration sont appelés des antitranspirants. La diminution de la transpiration est souvent due à des sels d’aluminium (comme le chlorhydrate d’aluminium) qui resserrent les pores de la peau par lesquels s’évacue la transpiration. source


Dans les déodorants et les antitranspirants deux principes actifs sont mis en cause !

Pour les déodorants des produits actifs sont utilisés comme les antimicrobiens car ils ont une activité effective antibactérienne et antimycosique, ces produits sont des parabens. (voir également là.)

Les antitranspirants dont le rôle est de bloquer la transpiration utilisent eux des sels d’aluminium.

Rappelons que les antitranspirants ont pour rôle de réduire la transpiration, à la différence des déodorants qui ne font qu’en masquer l’odeur. Les sels d’aluminium, qui peuvent représenter jusqu’à 25% de la composition d’un antitranspirant, sont les principes actifs les plus souvent utilisés pour contrôler la respiration : ils se dissolvent dans la sueur et laissent une faible pellicule sur les glandes sudoripares, limitant ainsi la quantité de sueur qu’elles produisent. Or ces sels d’aluminium auraient une activité proche de l’œstrogène, l’hormone féminine. source


Sur les dangers des sels d’aluminium, dans Google, vous pouvez trouver bien d’autres infos :

les sels d’aluminium : 1 - 2

Ce site et son paragraphe : les antiperspirants !

Les lignes ci-dessus sont plutôt des écrits « à charge »... mais vous allez trouver ci-dessous des écrits qui eux sont plutôt à « décharge », c’est à dire qui indiquent que l’usage des déodorants et autres antitranspirants ne présente pas de danger pour la santé !


Déodorants et cancer du sein :aucune preuve de danger !

Les parabens, ces substances chimiques fréquemment utilisées en cosmétique, ont été accusés de provoquer le cancer du sein. Les experts viennent de dissiper les doutes. la suite.

Pas de quoi jeter dès maintenant votre déo et votre rasoir !

La suite.... ou plutôt le début, car ce titre est ....la conclusion d’un article là !

Conclusion !

Chaque individu réagit de façon différente, et chaque individu réagit inégalement à l’absorption des différentes molécules.

Prenons par exemple 3 fumeurs, tous ont commencé à fumer au même âge ( 18 ans ) et tous vivent dans un environnement identique.

L’un deux peut très bien développer un cancer du poumon vers la quarantaine, un autre une trentaine d’années plus tard, et le 3ème aucun.... preuve évidente que chaque individu est bien différent.

.....Ceci étant dit, revenons à notre sujet et méditons sur ce vieux proverbe français qui dit : « C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase » ... alors pourquoi « s’empoisonner » avec ces produits chimiques ( même si certains les disent inoffensifs )... alors qu’il existe sur le marché de très vieux déodorants naturels qui eux sont vraiment sans danger.

Déodorants et antitranspirants naturels !

Comme je l’ai indiqué en début d’article des déodorants naturels existent bien, en plus ces derniers sont bien plus économiques que les sprays des grandes marques.

Dans la panoplie des déo naturels, citons tout d’abord le bon vieux savon entre autres ceux à la lavande ou à la vanille. A la lavande, parce que la lavande a des propriétés antiseptiques, bactéricides, et désinfectantes. Source

et à la vanille car cette dernière contient des parabens naturels source voir rubrique origine.

Ce modèle de savonnette comme celui-ci je trouve qu’ils sont très bien adaptés au lavage sous les aisselles. Autres déodorants naturels. .

La pierre d’Alun, autre vieux déodorant naturel !

Vous l’avez remarqué cette dernière est citée dans les déodorants naturels

La pierre d’alun est un très très vieux déodorant naturel car il est connu depuis la nuit des temps. C’est aussi un bon coagulant qui avait autrefois sa place dans tout les salons de coiffure pour hommes.

J’ai toujours en souvenir les coiffeurs qui l’employait pour clamer le feu du rasoir et éventuellement pour aussi stopper les saignements des petites coupures.

Pierres d’alun « classique »comme au bon vieux temps : 1 - 23 ...et pour les anciens, une autre photo significative : ici !

Autres vertus de la pierre d’alun !

La pierre d’alun à de très nombreuses vertus :

123 . : pour infos des sticks en pierre d’alun sont en vente sur le marché, pratiques pour vos déplacements leurs poussoirs minimisent les risques de casse, et la forme arrondie s’adaptera à toutes les parties du corps que vous souhaitez traiter, particulièrement aux aisselles..

1 - 2

Pour les hommes qui se rasent au rasoir classique( type coupe choux) ou au rasoir à lames, du classique Gilette aux multiplames un modèle à 15 lames devrait voir le jour ... intox canulard allez savoir....mais il existe toujours les crayons de rasage en pierre d’alun naturelle. Ces crayons de rasage grâce à leurs propriétés hémostatiques reconnues, permettent d’arrêter le saignement en cas de micro-coupures dues au rasage.


Une fois humidifiés, les crayons hémostatiques révéleront toute leur efficacité pour lutter contre les tracasseries du rasage ou dans le traitement des micro-coupures de toute origine. Leurs petites tailles en fera un compagnon idéal aussi bien dans votre salle de bains que dans chacun de vos déplacements.

Autres infos sur le web :


Paraben ou sans paraben, telle est question !

Déodorants et cancer du sein : la polémique est relancée !

La vérité sur les parabens !

Parabens dans les crèmes : sans dangers ?

Déodorants sans sels d’aluminium et sans parabens !


Gilbert Spagnolo dit P@py

Gilbert Spagnolo spagnologilbert@wanadoo.fr
Les internautes qui ont lu cet article ont aussi consulté
Commentaires
3 votes
par Franck804 (IP:xxx.xx1.229.37) le 15 septembre 2008 a 13H11
Franck804 (Visiteur)

Bonjour,

J’ai essayé et adopté le bicarbonate de sodium, en vente en pharmacie. Pour deux euros j’ai une boite de bicarbonate qui couvre 3 mois d’utilisation. Pas d’odeur désagréable, je l’étale du bout des doigt sous les bras.

Franck

1 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 15 septembre 2008 a 15H02
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Franck et salut Bernard,...

Le bicarbonate de soude a de très nombreuses vertus, et en particulier pour les soins du corps.

http://fr.wikipedia.org/wiki/NaHCO3

Perso, je l’utilise pour digérer ( j’ai un grand défaut je mange très très vite ) je crois que la dose indiquée sur Wikipédia :

« calme les maux d’estomac, en buvant une préparation réalisée avec une cuillerée à soupe de bicarbonate de soude dans un verre d’eau froide »

la dose me semble un peu forte, perso, dans un verre d’eau je mets ¼ de cuillère à café de bicarbonate... et non une cuillère à soupe !

Avec ça terminé l’achat de bouteille d’eau minérale gazeuse, gros gain de poids pour ceux et celles qui demeurent à l’étage sans ascenseur... et également économies conséquentes.

@+ P@py

1 vote
par zygomar (IP:xxx.xx9.45.228) le 15 septembre 2008 a 15H31
zygomar (Visiteur)

Cà a le même effet dans les chaussures.....

1 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.172.60) le 15 septembre 2008 a 20H38
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Franck re,

Le bicarbonate est également en vente dans les épiceries, moyennes et grandes surface .

@+ P@py

4 votes
par Bernard Dugué (IP:xxx.xx5.205.82) le 15 septembre 2008 a 13H20
Bernard Dugué (Visiteur)

Salut Papy, même remarque, le bicarbonate de soude est très efficace, il faut juste éviter d’irritation et le mieux est de le dissoudre avant application sous la bras

0 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 15 septembre 2008 a 15H16
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Amélie,

Dans notre monde d’argent roi, dur dur de revenir aux bons vieux remèdes de grand-mère qui souvent ont fait leurs preuves , car finalement ces bonnes vieilles recettes, utilisent souvent les principes actifs des plantes ... que les labos incorporent dans leurs médicaments.... sans oublier de culbuter les prix !

Juste une vieille anecdote, il y a une bonne quinzaine d’année un labo français envoyer en suisse un deces produits, là bas, le produit ne subisait aucune transformation... il changeait juste de nom, revenait en france.... en culbutant son prix d’importation avec ce tour de passe passe cela permettait au labo de vendre son produit bien plus cher... la sécu .. elle payait sqfd !

@+ P@py

1 vote
par Eugène Wermelinger (IP:xxx.xx3.151.228) le 15 septembre 2008 a 15H50
Eugène Wermelinger, 2 articles (Rédacteur)

Salut Papy !

Bicarbonate de soude : aussi efficace contre les aphtes dans la bouche.

Sans oublier que j’en utilisais presque par tonne, à l’époque où je produisais des biscuits, comme produit levant car il dégage du gaz carbonique lors de la cuisson, ce qui fait lever les biscuits et autres pains d’épices. Il fait partie des bons côtés de la chimie !

3 votes
par pigripi (IP:xxx.xx7.152.136) le 15 septembre 2008 a 17H18
pigripi (Visiteur)

Bonjour, Contrairement à ce que raconte Gnole, l’alun n’a pas la même composition que les sels d’aluminium, c’est un double sulfate d’aluminium et de potassium http://www.biam2.org/www1/Sub3397.html Il n’a pas d’effet toxique connu comme les sels d’aluminium qui ont une composition différente.

J’avais appelé Fernand Vidal, le centre antipoisons, pour savoir s’ils avaient des signalement sur la toxicité de l’alun : ils n’avaient rien.

Inutile d’acheter des pierres d’alun style déoroche qui coûte 10 fois plus cher que la pierre d’alun naturelle qu’on trouve dans les pharmacies ou dans les magasins asiatiques. J’ai payé la mienne 1,50 euros dans un magasin indien et ça dure des années ...

Toutefois, il faut éviter d’utiliser de l’alun quand on porte des vêtements teints naturellement car il décolore.

L’interaction avec d’autres produits contenus notamment dans les parfums peut provoquer des démangeaisons. Il faut donc passer l’alun sur des aisselles bien rincées, humides et ne pas être tenté d’y faporiser son parfum préféré ...

1 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 15 septembre 2008 a 17H57
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Pigripi,

Je pense aussi qu’il est judicieux de ne pas faire de « mélange » comme.... pierre d’alun et bicarbonate.

@+ P@py

2 votes
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 16 septembre 2008 a 08H32
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Salut Pigripi,

« Bonjour, Contrairement à ce que raconte Gnole, l’alun n’a pas la même composition que les sels d’aluminium, c’est un double sulfate d’aluminium et de potassium http://www.biam2.org/www1/Sub3... Il n’a pas d’effet toxique connu comme les sels d’aluminium qui ont une composition différente. J’avais appelé Fernand Vidal, le centre antipoisons, pour savoir s’ils avaient des signalement sur la toxicité de l’alun : ils n’avaient rien. » Merci pour ces excellentes infos, ... ouf, elles soulagent pas mal de monde.

@+ P@py

2 votes
par clostra (IP:xxx.xx1.142.245) le 16 septembre 2008 a 00H30
clostra (Visiteur)

la transpiration a la même composition que l’urine diluée. Comme l’urine - mais par une autre voie - elle sert également à éliminer avec une fonction de rafraichissement par évaporation lorsqu’il fait chaud.

C’est toujours ennuyeux de contrer un mécanisme physiologique, en particulier lorsqu’il s’agit d’éliminer des déchets de l’organisme.

J’opte donc (sauf cas pathologiques) pour le bon vieux savon, plutôt que pour le/la Coquet(te) sale...Pour le reste (ce qui ne sent pas mauvais), dans certaines circonstances, on dit que ce serait plutôt plaisant.

2 votes
par cathy (IP:xxx.xx4.226.72) le 24 octobre 2008 a 13H35
cathy (Visiteur)

bonjour, je m’interesse à tous sa, et j’ai remarqué que les déodorants du commerce que l’on achete pour diminuer la transpiration provoquent souvent l’inverse.Sauf une sorte c’est les déhodorants sans parbene ni sel d’aluminium qui sont vendu dans les hyper.se sont ceux qu’il faut frotter sous le bras, une sorte de gel.Chez les hommes se systeme et plus répandu que chez les femmes. merci a vous

0 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.173.60) le 8 février 2009 a 22H10
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Rajout du:08/02/09

Un excellent dossier sur les parabens !

http://www.observatoiredescosmetiqu...

Source la Rédaction Carevox Interview : Quels sont les meilleurs cosmétiques 2009 ?

http://www.carevox.fr/Interview-Que...

@+ P@py.

0 vote
par Gilbert Spagnolo dit P@py (IP:xxx.xx5.172.60) le 22 février 2009 a 20H43
Gilbert Spagnolo dit P@py, 7 articles (Rédacteur)

Rajout du 22/02/09

voir : Cosmétiques :faire peau nette

Parabènes, phénoxyéthanol, DMDM hydantoin, PEG… Autant de substances aux noms barbares, utilisées couramment dans nos produits de soin et aujourd’hui mis sur la sellette. Bien qu’autorisées par la réglementation européenne, elles sont suspectées d’être toxiques, cancérigènes ou au moins allergisantes. À quel pot de crème se vouer alors ? Éléments de réponse.

la suite là : http://www.lefigaro.fr/vert/2009/01...

@+ P@py